• Crash Test de l’Olympus E-M1

    Owner: Olympus /

  • Prise en mains / Petit test du Nikon D4s

    testd4sbanniere

  • Les rafales des Canon 1DX et Nikon D4s en vidéo

    banniere-1DX-D4s

  • Daniel Arnold, 15000$ en 24 heures via ses photos sur Instagram

    banniere-danielarnold3

  • Instax Mini 90 : Le test

    banniere-test-instax90

  • Test du Superzoom Tamron 150-600 mm F/5-6.3 VC

    banniere-objectif-tamron150-600VC

  • Des photos de la NASA à la sauce Gravity

    Expedition 27 Landing (201105240024HQ)

  • Test du Sony RX10 : le parfait compromis ?

    banniere test rx10

  • 30 raisons

  • Dossier : Getty Images et les photos des J.O de Sotchi

    Freestyle Skiing - Winter Olympics Day 6

  • Test du Nikon Df : le verdict

    SAMSUNG CSC

  • Prenez une dose d’inspiration

    7180110169_3ef43b320d_o-2

Mort du photographe Gabriele Basilico

Ecrit par Dormeur74. Publié dans News

Tagged: , , ,

Gabriele Basilico

Publié le février 14, 2013 avec Pas de commentaire

Le photographe Gabriele Basilico vient de s’éteindre à l’âge de soixante-neuf ans à Milan des suites d’une longue maladie. Né dans cette même ville le 12 août 1944, il nous a quittés le 13 février 2013.

Biographie

Après avoir suivi des études d’architecture à l’école polytechnique de Milan et obtenu son diplôme en 1973, il fait ses débuts comme photographe d’architecture pour l’édition, l’industrie et les institutions publiques. En photographie, son domaine de prédilection est la ville et le paysage industriel. Il se fait connaître en France dès 1985 au sein de l’équipe des photographes missionnés par la Délégation interministérielle à l’Aménagement du Territoire et à l’Attractivité Régionale (DATAR), pour représenter le paysage français, avec notamment Doisneau, Depardon et Koudelka. En 1983, il signe sa première exposition importante, « Milano, ritratti di fabbriche », organisée par le Pavillon d’Art Contemporain de Milan.

Photo de paysage urbain

« Shanghai n° 1″, 2010. Tirage jet d’encre contrecollé sur aluminium. Galerie Anne Barrault.

Pour résumer, retenons ce qu’écrivait de lui hier son ami Stefano Boeri, directeur de la célèbre revue internationale d’architecture Abitare : « Gabriele était un photographe boulimique. Il ne pouvait pas s’arrêter, il avait ce besoin de se mesurer tout le temps avec les espaces. Il avait commencé dans les années 1970-80, avec les murs des usines milanaises qui fermaient les unes après les autres, comme Falck, Breda… C’étaient des images très rigoureuses. Je crois qu’à cette époque, il s’inspirait beaucoup du couple d’Allemands, Bernd et Hilla Becher…/… ».

Rétrospective

  • 1990 – exposition « Ports de mer » : Paris prix du Mois de la photo.
  • 1991 – ville de Beyrouth.
  • 1994 – rétrospective 1978-1993 à la Fondation Gottardo de Lugano.
  • 1994 – Livre « L’expérience des lieux ».
  • 1996 – biennale de Venise : prix Osella d’Oro pour la photographie d’architecture contemporaine.
  • 1999 – « Cityscapes » : son travail depuis 1984.
  • 2000 – expositions au Stedelijk Museum d’Amsterdam, dans les musées d’art moderne de Porto, de Trente et Rovereto et de Buenos Aires.
  • 2000 – Valence (Espagne) : exposition et livre « Milan, Berlin, Valence ».
  • 2001 – friches industrielles dans la région d’Emilie- Romagne.
  • 2001 – recherche sur une zone archéologique de la région PACA.
  • 2001 – exposition « Provincia Antiqua » en Arles : 33e rencontres internationales de la photographie.
  • 2002 – volume « Berlin », prix PhotoEspaña pour le meilleur livre de photos de l’année.
  • 2002 – Turin : rétrospective de ses travaux depuis 1978 à la Galerie d’Art Moderne et Contemporain.
  • 2002 – Bergame : « paysages contemporains » à la Galerie d’Art Moderne et Contemporain.

© Pixelistes

à-propos Dormeur74

Retraité, ex-gérant société développement Hexasoft, collectionneur appareils photo argentiques, photographe amateur.

Parcourir les articles archivés par

Pas de commentaire

Il n'y a aucun commentaire sur Mort du photographe Gabriele Basilico. Peut-être que vous voulez ajouter l'un des vôtres ?

Laisser un commentaire