• Concours National Geographic 2014 : comment participer

    natgeo2014banniere

  • On a testé un fond vert !

    banniere test fond vert

  • Prise en mains du Nikon D750

    banniere prise en mains d750

  • Photokina 2014 : découvrez tout ce qui n’a pas été dévoilé !

    dossier Tofokina bannière

  • Tamron SP 15-30mm F/2.8 Di VC – un ultra grand angle stabilisé pour capteur FF

    tamron1530banniere

  • iPhone 6 et iPhone 6 plus : retour sur les performances photo/vidéo

    banneire-dossier-iphone6-photovideo2

  • photokina2014-resume-banniere

  • Découvrez le web-documentaire dans lequel Fujifilm fait s’affronter des photographes

    banniere-fujifilm-talentsnomades3

  • 10 photos qui vont vous faire changer d’avis sur les filtres d’Instagram

    Untitled

  • On a testé un objectif avec 174 ans de retard

    test-petzval-banniere

  • COOPH présente 7 astuces géniales pour photographier avec votre smartphone

    banniere-7astuces-COOPH

  • Urbex #05 : Tchernobyl 28 ans après vu par Michael Kötter

    tchernobyl-28ansapres-banniere

Test photo de la rédac’ – Façonnez la lumière, les ombres – Partie 1

Ecrit par Pyroclastique. Publié dans Apprendre, Matériels et Logiciel, Tests

Tagged: , , , , , , ,

support-reflecteur-photo-studio-lumiere

Publié le février 14, 2013 avec Pas de commentaire

Pratiquement tout ceux qui vous parleront de photo studio vous parleront de lumière, mais très peu vous évoqueront l’ombre.
Pourtant en photo studio ou avec un simple flash cobra, la qualité des images est liée non seulement à la lumière, mais aussi en grande partie aux ombres qui peuvent apparaître.
Ombres bien entendu issues de la lumière utilisée, et ombres capitales à vos photos.
Nous envisagerons dans une série d’articles, comment façonner, non seulement la lumière, mais aussi ses ombres incidentes.

Dans ce premier article, nous allons revenir sur l’utilisation d’accessoires permettant de modeler votre éclairage et donc, votre scène.
Même si ces accessoires sont en grande partie dédiés à la photo de studio, il existe les mêmes pour la photographie avec des flash cobra en mode strobist et le principe restera le même, qu’importe la source de lumière.

Pour commencer, il est important de savoir que l’on n’utilise pratiquement jamais une lumière directe.
Lorsque l’on dit directe, c’est sans rien entre la source lumineuse et le sujet.
C’est pour cela qu’il est fortement conseillé d’utiliser une boîte à lumière avec votre flash ou tout autre accessoire permettant de travailler et de modeler votre éclairage en fonction de vos attentes.
Que celles-ci soient carrées, rectangulaires, rondes ou octogonales, elles auront toutes une incidence particulière, d’une part sur la lumière, mais aussi sur les ombres incidentes.
Le but pour le moment n’est pas de toutes les présenter, car nous ferons plus tard, un autre article dédié aux boîtes à lumière.

Ce que nous allons découvrir dans cet article, c’est l’utilisation de 3 accessoires tout aussi indispensables.
Le snoot
Le barndoor
Le reflecteur et son support de pied.

Snoot-Fotoquantum

Le snoot

Le snoot a pour rôle de créer un faisceau lumineux le moins diffus possible.
A cet accessoire s’ajoute un adaptateur nid d’abeilles que l’on pourra monter dessus afin de concentrer encore un peu plus le faisceau lumineux.
Sachez qu’il existe plusieurs types de nids d’abeilles et plus les alvéoles de ces derniers seront concentrées, plus le faisceau lumineux sera précis.
Le snoot est un accessoire très utilisé afin d’éclairer une partie de votre sujet, comme par exemple, des cheveux, mais il est aussi employé afin de créer des halos en arrière plan sur votre scène.
De nombreuses marques proposent ce produit. Il faudra juste veiller à ce que ce dernier puisse se monter sur vos flashs. En cas de non compatibilité, il existe toutes les sortes d’adaptateurs.
A cet accessoire, il sera aussi possible d’ajouter des calques couleurs ou translucides/diffuseurs blancs afin de personnaliser votre éclairage en fonction de vos attentes. Dommage que la plupart des fournisseurs de ce produit n’y incluent pas ces filtres.

Le Barndoor

Le Barndoor

Le barndoor a lui aussi pour fonction de limiter la diffusion de votre éclairage, mais de manière plus large que le Snoot. Contrairement au snoot, le barndoor est très souvent fourni avec un lot de filtres ainsi qu’avec un nid d’abeilles. De manière générale, le barndoor est utilisé pour mettre en valeur un arrière plan ou un élément de votre scène, même si ce dernier peut aussi être utilisé pour mettre en valeur une partie de votre sujet.
Bien entendu, il sera possible de combiner nid d’abeilles et filtre.
Là aussi, avant l’achat, pensez à veiller à ce que ce dernier soit compatible avec vos flashs.

Des réflecteurs et le support

Des réflecteurs et le support

Les réflecteurs ont pour rôle premier de réfléchir la lumière afin d’améliorer l’éclairage sur la partie de votre sujet qui pourrait se trouver dans l’ombre de votre source lumineuse.
Il en existe de toutes dimensions, mais il conviendra dans un premier temps de ne pas en prendre de trop grand, sauf pour des besoins particuliers.
En effet, plus le réflecteur sera grand, plus la lumière incidente sera large et donc, plus elle risque de mettre en valeur des parties de votre sujet que vous ne souhaitez pas.
En revanche, il est important aussi de ne pas en prendre un trop petit sous peine de ne pas pouvoir couvrir la zone que vous souhaitez éclairer.
Une taille de 60 cm de diamètre est un bon départ et conviendra pour un grand nombre de situations.

Actuellement, beaucoup de fournisseurs proposent des kits de réflecteurs fournis avec plusieurs teintes, argenté, or, blanc et même diffusant.
Nous verrons plus loin qu’il ne faut surtout pas se priver d’un filtre diffusant surtout si ce dernier est inclus dans le lot des réflecteurs.
Sans oublier bien entendu, un support pour vos réflecteurs, sans quoi, un assistant sera impératif pour les placer et les maintenir à l’endroit souhaité.
Pour ce support, en revanche, pensez à en choisir un pouvant accueillir plusieurs diamètres de réflecteurs, ce qui permettra par la suite de n’investir que sur des réflecteurs plus imposants.
Pour exemple, le support donné en lien plus haut, permet d’accueillir des réflecteurs allant de 11 cm à 165 cm.

Voyons maintenant ce que donnent concrètement ces accessoires.

Lumière direct

Lumière directe

Comme nous pouvons le voir avec cette image en lumière directe, toute la scène est éclairée avec des ombres très marquées.
Le flash est juste utilisé avec son bol réflecteur.

Eclairage avec snoot

Éclairage avec snoot

Sur cette photo, nous voyons très bien la concentration du faisceau lumineux induit par l’utilisation du snoot.

Eclairage avec snoot et nid d'abeille

Éclairage avec snoot et nid d’abeille

Sur cette nouvelle photo, le nid d’abeille a été rajouté. Nous voyons tout de suite l’incidence que cela engendre sur l’image. Sur ces deux photos, en rapprochant la source lumineuse et en plaçant cette dernière de côté ou sur l’arrière, cela aurait été parfait, par exemple, pour mettre une chevelure en évidence.

Eclairage avec un barndoor

Eclairage avec un barndoor avec nid d’abeille et filtre diffuseur

Dans cette nouvelle image, le barndoor a été utilisé en fermant ses volets et en y plaçant le filtre nid d’abeille. Nous voyons très bien que cet accessoire se situe entre la lumière directe et le snoot. L’adoucissement des ombres est essentiellement dû à l’utilisation d’un filtre diffusant placé sur le barndoor en plus du filtre nid d’abeilles.

Bardoor et filtre bleu

Eclairage avec un Bardoor, un nid d’abeille et filtre bleu

Sur cette dernière image réalisée avec un barndoor, un filtre bleu a été utilisé.
Libre à vous ensuite de trouver la source d’inspiration qui permettra de composer la lumière de votre scène.

Utilisation du reflecteur

Utilisation du réflecteur

Sur cette nouvelle image réalisée avec un réflecteur, nous voyons très bien la source lumineuse venant de la gauche et le reflet doré qui se situe à droite de l’abat-jour résultant de la réflexion de la lumière sur le réflecteur.

studio-photo-1-7

Utilisation d’un diffuseur devant un barndoor

Enfin, sur cette dernière image, nous voyons très bien l’incidence sur les ombres du diffuseur placé entre la source de lumière, toujours concentrée avec le barndoor, et le sujet.

Comme nous venons de le voir dans cet article, ces 3 accessoires peuvent rendre bien des services en terme de composition lumineuse des scènes à photographier.
Bien entendu, ensuite, c’est à vous de trouver la bonne combinaison répondant le plus à votre besoins.
Ces 3 accessoires devraient faire partie entre autre de tout kit studio de base afin de vous offrir un maximum de possibilités.

De plus, ce sont des accessoires relativement bon marché.
Le snoot coûte 54,99 €
Le barndoor 49,99 €
Le reflecteur en 60 cm 22,99
Son support de pied à 32,99 €

© Pixelistes

article
12680
Test photo de la rédac’ – Façonnez la lumière, les ombres – Partie 1

Pratiquement tout ceux qui vous parleront de photo studio vous parleront de lumière, mais très peu vous évoqueront l’ombre. Pourtant en photo studio ou avec un simple flash cobra, la qualité des images est liée…

http://www.pixelistes.fr/blog/test-photo-de-la-redac-faconnez-la-lumiere-les-ombres-partie-1/
2013-02-14 08:30:17
http://www.pixelistes.fr/blog/wp-content/uploads/2013/02/support-reflecteur-photo-studio-lumiere.jpg
Barndoor,Diffuseur,filtre,Flash,lumière,photo studio,Réflecteur,snoot

à-propos Pyroclastique

Parcourir les articles archivés par

Pas de commentaire

Il y a actuellement Pas de commentaire dans Test photo de la rédac’ – Façonnez la lumière, les ombres – Partie 1. Peut-être que vous voulez ajouter l'un des vôtres?

rétrolien & ping

  1. Test photo de la rédac’ – Façonnez la lumière, les ombres – Partie 2 | Pixelistes

Laisser un commentaire