Sujet: 10 conseils photo - Réaliser un panorama Very Happy

Modérateur: Modérateurs

Poster une réponse

10 conseils photo - Réaliser un panorama :-D

par lincal » Mardi 28 Août 2012 9:37

:super12: Voici les 10 conseils pour... réaliser un panorama :super12:

1. Décider de faire un panorama par assemblage
Et oui, pour commencer, il faut se poser la question de faire un panorama par assemblage de plusieurs photos (à partir de 2 ;) ) plutôt que d’employer un grand angle pour embrasser tout le paysage que vous avez sous les yeux.
Trois éléments vont contribuer à vous faire décider :
- le champ effectif que vous souhaitez couvrir par rapport aux objectifs que vous possédez
- la déformation qui sera potentiellement induite par l’emploi d’un (ultra) grand angle
- le format de la photo finale à laquelle vous pensez (même s’il est toujours possible de recadrer une photo en « faux panorama », on dépassera rarement dans ce cas le format 2x1

A noter que, si l’on pense généralement en premier lieu à un panorama horizontal, il est tout à fait possible de réaliser également des panoramas verticaux !
Plus compliqué, vous pouvez également envisager de réaliser des panoramas dans lesquels vous assemblez les photos horizontalement et verticalement (par exemple 2 rangées de 3 ou 4 photos).


2. Choisir son trépied
Si vous décidez de faire (régulièrement) de la photo panoramique, vous aurez probablement envie (besoin ?) d’investir dans un trépied et une tête dédiés à ce type d’exercice ; outre la facilité de réalisation que ce matériel procure, la précision du résultat n’en sera que meilleur.

Vous aurez en premier lieu besoin d’un trépied, à choisir en fonction de votre taille et du poids du matériel à supporter ; vous voudrez également choisir une rotule qui vous permette de réaliser le panorama.
Le point clé d’une tête panoramique est de permettre de faire tourner l’appareil autour de la « pupille d’entrée » de l’objectif, permettant d’éviter des différences de parallaxe entre chaque photo et assurant ainsi la qualité de l’assemblage de celles-ci par la suite.

A noter que j’aurais tendance à déconseiller les monopodes pour ce type d’exercice : la liberté de mouvement étant aussi importante qu’à main levée, je trouve l’erreur trop facile.


3. Réfléchir à la composition de l’image
Avec un peu d’habitude, on se rend vite compte que, si les règles de composition habituelles s’appliquent, en particulier celles de la photo de paysage, il y a malgré tout des spécificités liées principalement au format de la photo panoramique et à la technique associée.

En particulier, la règle des tiers, qui reste importante, doit être abordée avec la vision d’une photo très allongée ; en petit format, 1/3 de la photo, généralement dédié au ciel (les 2/3 restants sont généralement consacrés à la terre, au sujet), cela ne fait pas beaucoup. La conséquence est que l’on voit souvent des arbres, des immeubles, des sommets de montagne qui touchent presque le haut de la photo. Attention donc à donner suffisamment d’air à l’ensemble, et donc d’une manière générale à ne pas voir trop grand en largeur pour ne pas trop pénaliser la hauteur.

Dans la répartition en longueur, la règle des tiers est un peu moins critique : on conviendra de ne pas centrer un élément important de la composition, ni à le mettre trop près du bord.

Le premier plan peut être intéressant pour donner de la perspective à l’ensemble, mais attention : encore une fois, le format spécifique de la photo panoramique peut lui donner trop d’importance, il faut donc bien le placer sur l’image pour qu’il n’obstrue pas la vue générale, ni ne coupe la photo.

Il faut également bien tenir compte des déformations que va induire l’assemblage (voir le paragraphe dédié) : outre le risque de perdre ou de couper un élément à ce moment, ce rendu doit être intégré au moment de la composition ; en effet, vous allez au final assembler vos photo soit pour « aplatir » l’ensemble, et peu comme si vous preniez une succession de photos en vous déplaçant le long d’un rail, soit « arrondir » l’ensemble pour restituer votre mouvement de rotation autour d’un axe : le résultat sera différent, pas meilleur dans un cas que dans l’autre, mais ce choix doit être fait en amont des prises de vue.

Enfin, attention à la position du soleil : plus votre plan global sera large, plus vous aurez de chance de vous approcher de sa source lumineuse, ce qui pourrait générer un dégradé disgracieux du ciel vers des tons blancs; dans ce cas, et d'une manière générale, le polarisant ne vous aidera guère, car il risque de générer des déformations, ne serait-ce que du vignetage, qui nuirait à l'assemblage final.


4. Choisir le bon objectif
Le choix du cadrage est en fait celui de la focale à utiliser, du nombre de prise de vue, de l’orientation paysage ou portrait de celles-ci.

Mécaniquement, bien sûr, plus votre focale sera courte, moins vous aurez besoin de prises de vue pour votre panorama ; il sera donc plus facile à réaliser puis à assembler.
Néanmoins, les grands angulaires ont également leur défaut, comme celui d’intégrer potentiellement beaucoup d’éléments peut-être inutiles pour la photo finale (beaucoup de ciel vide, trop de terre) ; de plus, il peut être intéressant de rapprocher certains éléments d’un paysage, de les isoler d’autres parties moins intéressantes, rendant l’usage d’une focale plus longue, voire d’un téléobjectif, pertinent.

Il faudra également tenir compte des déformations engendrées par l’objectif, en particulier la distorsion (voir plus loin).

Sachez également que, pour limiter les déformations, en particulier d’une prise de vue à l’autre, l’appareil devra être tenu bien horizontalement ; cette contrainte parait anodine, mais va vous contraindre sur le cadrage, en particulier le positionnement d’une éventuelle ligne d’horizon vraisemblablement… en plein milieu !

Enfin, dernier élément important, il faut tenir compte des contraintes d’assemblage.
Pour assembler correctement les différentes photos, il faudra veiller à avoir, entre chaque vue, environ 30% de recouvrement ; les logiciels trouveront alors facilement les repères permettant un assemblage de qualité. De plus, le résultat de l’assemblage donnera plus ou moins de perte dans les angles, selon la qualité de votre prise de vue.

C’est pour cela que je conseille vivement la prise de vue en mode portrait pour un assemblage horizontal, quitte à recadrer ensuite pour un résultat le meilleur possible.

Quant à la focale, si je conseille généralement de privilégier un grand angle, ne pas dépasser 24mm (24x36), voire 35mm, et faire quelques prises de vues supplémentaires.
Idéalement, évitez de faire une « jointure » exactement sur un point important de votre panorama, un monument par exemple, qui pourrait subir des déformations ;)


5. Faire la mise au point
Il parait évident que la mise au point doit être homogène sur tout le panorama, de même que la profondeur de champ ; il serait en effet dommage d’avoir un point net sur une vue et flou sur celle d’à côté ! L’assemblage deviendrait délicat et le rendu final ne serait probablement pas terrible.

Aussi, je recommande de faire la mise au point manuellement, en choisissant à ce moment une ouverture correspondant à la profondeur de champ voulu. Le choix de l’hyperfocale est souvent très adapté à ce type de situation.

Dans la pratique, je fais généralement le point avec l’AF sur une distance choisie puis verrouille l’AF pour qu’il ne se déclenche plus.
Une ouverture de f/11 éventuellement f/8 est conseillée. Si vous travaillez à main levée, vérifiez que vous avez suffisamment de vitesse sur l’ensemble des vues que vous allez devoir réaliser, il serait dommage d’avoir un flou de bougé !


6. Régler l’exposition
Tant pour la qualité de l’assemblage que pour le rendu final, il est important que l’exposition soit homogène.
Là aussi, si cela parait évident, vous vous rendrez compte sur le terrain que, d’une extrémité à l’autre de votre panorama, vous pouvez avoir de grosses différences de lumière !

Pour cela, ma préconisation est de faire la mesure en mode A, avec l’ouverture réglée précédemment ; en balayant la scène, vous allez voir les différentes vitesses proposée par l’appareil : passez en mode M et choisissez une valeur médiane de vitesse par rapport à l’ensemble de la scène (sauf recherche d’un effet particulier).


7. Panorama avec des éléments en mouvement
Il peut, dans certains cas, avoir des sujets en mouvements sur la scène que vous vous apprêtez à photographier. Cela peut être une route ou autoroute, des piétons, ou tout simplement de l’eau.
Il n’est pas toujours évident d’anticiper sur le résultat de ces sujets sur le panorama final, celui-ci dépendant du nombre et de la vitesse principalement.

L’eau ne pose en général pas de problème pour le résultat final (que vous travailliez en pose longue pour chaque vue ou pas), attention quand même aux problématiques d'assemblage quand il y a du mouvement en surface, les "vagues" pouvant ne pas coïncider d'une photo à l'autre; les sujets en mouvement peuvent eux en générer et vous devez décider si ces sujets doivent apparaitre ou non dans le panorama.

Si vous souhaitez qu’ils apparaissent, selon la place qu’ils prennent dans la scène, évitez qu’ils soient sur une jointure entre 2 vues ; ainsi, au centre de l’une des vues, il trouvera naturellement sa place dans l’assemblage finale. Vous devez pensez au bon réglage de vitesse selon que vous souhaitez figer ou non le mouvement, comme pour une prise de vue classique.

Pour ne pas faire apparaitre le sujet en mouvement, cela peut en fait être plus compliqué. L’idée est au contraire de positionner le mouvement sur une jointure, en l’ayant sur une vue mais pas sur l’autre ; s’il est sur l’autre, il ne sera pas au même endroit, et le logiciel pourra soit récupérer les infos pour reconstituer la scène, soit cela génèrera un « effet fantôme ».
L’autre alternative est de travailler en pose longue, comme pour une photo classique, pour que les sujets en mouvements « n’impriment » pas le capteur ; dans ce cas, toutes les prises du panorama doivent bien sûr être prises ainsi.


8. Réaliser la prise de vue des photos
Vous avez choisi votre objectif, la focale, fait la mise au point et réglé l’exposition : vous êtes prêt à passer à la prise de vue.
Sur trépied, aucun problème : vous fixez l’appareil dessus et bien rectiligne, vous cadrez l’une des extrémités du panorama et commencez à réaliser votre série de photo jusqu’à l’autre extrémité. Dans ce cas, comme en pose longue, la stabilisation doit être coupée et l’usage d’une télécommande ainsi que de la temporisation du miroir relevé est vivement conseillé.

A main levée, c’est presque aussi simple !

Prenez l’appareil bien en main, les bras proches du corps pour être le plus stable possible ; idéalement, reculez un peu les épaules : ce n’est pas super confort mais vous rapprocherez au maximum l’appareil du meilleur point de rotation.
Visez pour la première photo, respirez un grand coup… et vous allez partir pour quelques secondes de quasi-apnée en veillant bien à faire tourner les épaules et les hanches, sans bouger les pieds.

Dans un cas comme dans l’autre, faite photo après photo, avec environ 30% de recouvrement entre chaque, jusqu’à couvrir complètement la scène photographiée; n'hésitez pas à "déborder", en faisant une photo de plus à chaque extrémité, pour vos donner une latitude de recadrage si vous n'est pas complètement aligné entre chaque prise de vue.


9. Corriger la distorsion
Si le post-traitement à proprement parler doit se faire après l’assemblage, il est préférable de corriger individuellement les défauts de perspective et de distorsion avant celui-ci.

Pour cela, des logiciels comme DxO, PT Lens ou le module optique de Lightroom peuvent convenir, de même que le nouvel outil « Lens Correction » de Photoshop.

Pour chaque image, corrigez la distorsion induite par l’objectif, corrigez les perspectives pour que tout s’aligne correctement, ainsi que le vignetage qui pourrait être mal interprété par le logiciel d’assemblage.


10. Assembler les photos et post-traiter
L’utilisation des logiciels d’assemblage en panoramas est relativement simple : vous sélectionnez les photos à assembler et déclenchez la constitution du diaporama. Vous n’aurez qu’à choisir le mode d’assemblage, c'est-à-dire le rendu que vous souhaitez obtenir (alignement rectiligne ou en arrondi).

Vous trouverez certains logiciels gratuits comme Autostich ou Hugin ainsi que des logiciels payants : Autopano Pro, PTGui, ou encore la fonction PhotoMerge intégrée à Photoshop et Photoshop Elements.

Une fois l’assemblage réalisé, vous allez post-traiter normalement votre résultat final.
Vous devrez en particulier choisir un format de sortie, généralement 3x1 (même si 2x1 est également un format panoramique).
Le format usuel pour un 360° est 7x1.

Selon ce que vous faites de vos photos, je vous mets en garde contre des panoramas trop aplatis : difficiles à imprimer, ils seront encore plus difficiles à apprécier sur un écran, tant la hauteur risque d’être faible pour que toute la longueur s’affiche. Il risque également d’être tassé et je trouve que finalement, si la prouesse technique est réelle, le résultat est souvent décevant car on a « envie d’en voir plus » ou de mieux voir.


Il vous reste à pratiquer, à vous exercer, pour vous affranchir des contraintes techniques, vous entrainer à la prise de vue stabilisée de plusieurs photos et vous rendre compte du résultat en fonction de ce que vous aurez vu et cherché à obtenir pour être capable par la suite de l’anticiper.



... N'hésitez pas à soumettre vos questions, commentaires ou suggestions relatifs à ce topic. :wink:

Pour en savoir plus pour chaque conseil : (2) - (5) - (10)
:new: A consulter toute la collection des 10 conseils photo pour... :new:

Photos: 4641
lincal

Membre VIP
Membre VIP

Messages: 49616

Inscription: 24 Nov 2008

Localisation: Toulouse

Boitier 1: - Nikon D810

Boitier 2: - Nikon D700

Boitier 3: - Nikon D2Xs

Objectif 1: - Nikkor 24-120mm f/4G ED AF-S VR

Objectif 2: - Nikkor 16-35mm f/4G ED VR II AF-S

Objectif 3: - Nikkor 35mm f/2 D

Objectif 4: - Nikkor 50mm f/1.4D AF

Objectif 5: - Micro-Nikkor 105mm f/2.8G AF-S VR IF-ED

Objectif 6: - Nikkor 70-200mm f/2.8G ED AF-S VRII

Flash 1: - Nikon SB-900

Amicalement, Christophe

:new: Mes photos ici : Tofographies :new:
:photo2: Formations Photo Toulouse
:new: Séjours Photo
Publicité

par peteshifter » Mercredi 29 Août 2012 18:01

Bravo pour ce sujet !
:good:

lincal a écrit: dans ce cas, et d'une manière générale, le polarisant ne vous aidera guère, car il risque de générer des déformations

Je n'ai pas bien saisi ce passage.

Autre conseil, attention au grand-angle avec des lumières rasantes : on se retrouve rapidement à cadrer sa propre ombre projetée au sol.
Au début de la série de photos, on n'a généralement pas le soleil dans le dos, mais en tournant, il finit toujours par arriver. Et comme dans ces moments-là on pense surtout à notre horizon et nos raccords...

Photos: 488
peteshifter

Membre VIP
Membre VIP

Messages: 8296

Inscription: 08 Fév 2008

Localisation: Savigny/Orge (91)

Boitier 1: - Nikon D800

Boitier 2: - Nikon F100

Objectif 1: - Nikkor 16-35mm f/4G ED VR II AF-S

Objectif 2: - Nikkor 24-70mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 3: - Nikkor 70-200mm f/2.8G ED-IF AF-S VR

Objectif 5: - Nikkor 50mm f/1.4D AF

Objectif 6: - Nikkor 16-85mm f/3.5-5.6G ED AF-S VR DX

Objectif 8: - Tamron AF 90mm f/2.8 SP Di macro

Flash 1: - Nikon SB-900

Flash 2: - Nikon SB-800

Re: 10 conseils photo - Réaliser un panorama :-D

par Herve L » Mercredi 29 Août 2012 18:06

Bonjour bonjour lincal ...
Merci pour ces conseils très bien détaillés. Le sujet est claire et précis, très intéressant.
A bientôt Lincal.
Hervé : :super2: :super2: :coucou21:

Photos: 83
Herve L

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 3219

Inscription: 24 Mar 2010

Localisation: Enghien - Belgique

Boitier 1: - Nikon D5000

Boitier 2: - Nikon D300s

Objectif 1: - Nikkor 35mm f/1.8G AF-S DX

Objectif 2: - Nikkor 50mm f/1.8G AF-S

Objectif 3: - Nikkor 18-55mm f/3.5-5.6G AF-S VR DX

Objectif 4: - Nikkor 55-200mm f/4-5.6G ED AF-S VR DX

Objectif 5: - Tamron AF 10-24mm f/3.5-4.5 DiII LD Aspherical(IF)

Objectif 6: - Sigma 70-300mm f/4-5.6 DG APO Macro

Objectif 7: - Nikkor 17-55mm f/2.8G ED-IF AF-S DX

Flash 1: - Nikon SB-900

Salutation Amicale : Que la Lumière soit avec toi.
Hervé
Premières Photos avec le D5000.
Compositions.
Pêle-Mêle ... : 12/12/12 : page 33

Re: 10 conseils photo - Réaliser un panorama :-D

par naturawild » Mardi 02 Octobre 2012 18:12

Merci beaucoup, je trouve la dedans tout ce dont j'avais besoin ^^

naturawild

P.........
P.........

Messages: 14

Inscription: 02 Oct 2012

Localisation: Eure & Loir / Lorraine

Boitier 1: - Nikon D3

Boitier 2: - Nikon D3s

Objectif 1: - Micro-Nikkor 105mm f/2.8G AF-S VR IF-ED

Objectif 2: - Nikkor 50mm f/1.4G AF-S

Objectif 3: - Nikkor 300mm f/2.8G ED-IF AF-S VR

Objectif 4: - Nikkor 16-35mm f/4G ED VR II AF-S

Objectif 5: - Nikkor 70-200mm f/2.8G ED-IF AF-S VR

Flash 1: - Nikon SB-600

Re: 10 conseils photo - Réaliser un panorama :-D

par lincal » Mercredi 03 Octobre 2012 6:47

naturawild, :coucou21:

Photos: 4641
lincal

Membre VIP
Membre VIP

Messages: 49616

Inscription: 24 Nov 2008

Localisation: Toulouse

Boitier 1: - Nikon D810

Boitier 2: - Nikon D700

Boitier 3: - Nikon D2Xs

Objectif 1: - Nikkor 24-120mm f/4G ED AF-S VR

Objectif 2: - Nikkor 16-35mm f/4G ED VR II AF-S

Objectif 3: - Nikkor 35mm f/2 D

Objectif 4: - Nikkor 50mm f/1.4D AF

Objectif 5: - Micro-Nikkor 105mm f/2.8G AF-S VR IF-ED

Objectif 6: - Nikkor 70-200mm f/2.8G ED AF-S VRII

Flash 1: - Nikon SB-900

Amicalement, Christophe

:new: Mes photos ici : Tofographies :new:
:photo2: Formations Photo Toulouse
:new: Séjours Photo

Re: 10 conseils photo - Réaliser un panorama :-D

par Marc69 » Mercredi 03 Octobre 2012 7:16

Salut
Excellents conseils et très bien rédigé. :super2:

Juste une remarque : Tu conseilles de ne pas dépasser la focale de 35 mm en 24x36.
Moi je conseillerais plutôt de ne pas descendre sous 35 mm.
Les déformations (au moins avec un zoom) sont souvent encore trop présentes vers 35 (surtout à 24).
Malgré les retouches faites par les logiciels que tu as cité, il peut être difficile d'avoir un horizon bien homogène qui ne fasse pas de "vaguelette".
Le réflexe que l'on a est d'augmenter la zone de recouvrement mais là souvent le logiciel de pano perd les pédales car il a du mal à étirer les bords pour faire coïncider les images (difficile pour lui d'assembler un bord déformé de l'image 1 avec un centre non déformé de l'image 2).

Donc perso je conseille d'être plutôt entre 35 et 50

Quand au recouvrement, il est commode d'utiliser les lignes de quart du viseur.
Par exemple un repère situé dans le quart droit d'une photo passe dans le cadre gauche de la suivante.
Ce qui fait en gros 25% de recouvrement.

Depuis que je procède ainsi, en plus de ce qui a été conseillé par lincal, mes panos sont techniquement réussis (pour le coté artistique c'est un autre débat :wink: )

Photos: 14
Marc69

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 3042

Inscription: 02 Oct 2008

Re: 10 conseils photo - Réaliser un panorama :-D

par lincal » Samedi 06 Octobre 2012 8:50

Bonjour Marc69,

Merci pour ton commentaire :good:

Effectivement, je l'ai mal exprimé mais c'est ce que je voulais dire : privilégier l'usage du GA, mais pas trop quand même.

Cela dit, on fait également de superbes panos avec un téléobjectif :)

:coucou21:

Photos: 4641
lincal

Membre VIP
Membre VIP

Messages: 49616

Inscription: 24 Nov 2008

Localisation: Toulouse

Boitier 1: - Nikon D810

Boitier 2: - Nikon D700

Boitier 3: - Nikon D2Xs

Objectif 1: - Nikkor 24-120mm f/4G ED AF-S VR

Objectif 2: - Nikkor 16-35mm f/4G ED VR II AF-S

Objectif 3: - Nikkor 35mm f/2 D

Objectif 4: - Nikkor 50mm f/1.4D AF

Objectif 5: - Micro-Nikkor 105mm f/2.8G AF-S VR IF-ED

Objectif 6: - Nikkor 70-200mm f/2.8G ED AF-S VRII

Flash 1: - Nikon SB-900

Amicalement, Christophe

:new: Mes photos ici : Tofographies :new:
:photo2: Formations Photo Toulouse
:new: Séjours Photo
Poster une réponse

Poster une réponse

Citer la selection
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron