Sujet: Adobe lance le Musée Adobe des Médias Numériques

Modérateurs: Modérateurs, Rédacteurs

Poster une réponse

Adobe lance le Musée Adobe des Médias Numériques

par lincal » Vendredi 01 Octobre 2010 10:13

Image

Adobe lance le Musée Adobe des Médias Numériques

Cet espace numérique unique en son genre sera mis en ligne le 6 octobre prochain et s’ouvrira sur l’exposition inaugurale Valley, de l’artiste Tony Oursler, dont Tom Eccles sera le conservateur

Paris — 22 septembre 2010 — Adobe Systems Incorporated (Nasdaq : ADBE) annonce l’ouverture officielle de l’Adobe Museum of Digital Media (Musée Adobe des Médias Numériques) le 6 octobre 2010. Unique en son genre, ce musée en ligne est un espace interactif ayant pour vocation de présenter et préserver des œuvres multimédias numériques d’exception, de stimuler la créativité et l’expérimentation, et d’offrir aux experts un forum de discussion sur l’influence culturelle et sociétale des supports numériques. Le musée sera accessible à l’adresse suivante : http://www.adobemuseum.com.

À l’heure où Internet s’impose comme le catalyseur des initiatives sociales et culturelles, artistes et créatifs se tournent vers les supports numériques pour exprimer leur créativité. Fondé dans cet esprit, l’Adobe Museum of Digital Media présentera des programmes et des œuvres dans des domaines aussi divers que l’art visuel, le cinéma, la performance, le design, l’architecture et les médias sociaux. Il permettra à de nombreux conservateurs et artistes d’avant-garde de développer du contenu et des programmes. L’Adobe Museum of Digital Media assumera la même mission que les musées classiques en appliquant les standards les plus rigoureux en matière de création et de conservation. Toutefois, les œuvres seront présentées dans un espace virtuel tirant parti de l’interactivité, de l’absence de frontières physiques et de l’accessibilité 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 d’Internet.

« Adobe travaille au quotidien avec de nombreux créatifs. Ils nous présentent des projets numériques extraordinaires qui mettent à profit les technologies actuelles et préfigurent l’avenir des supports numériques », explique Ann Lewnes, senior vice president of global marketing chez Adobe. « Ce sont eux qui nous ont donné l’idée d’ouvrir ce musée. Nous voulions rendre hommage à leur talent et à leur sens de l’innovation. Nous estimons que les supports numériques jouent un rôle important en façonnant notre société et notre créativité, et qu’ils méritent d’être célébrés dans un espace où le vecteur est littéralement le message. »

Conception de l’AMDM

Le musée est le fruit de la collaboration entre Piero Frescobaldi, cofondateur de unit9, une société de production numérique basée au Royaume-Uni, Filippo Innocenti, fondateur de la société britannique Spin+ et professeur de technologies architecturales à l’université Politecnico di Milano, l’agence de publicité Goodby, Silverstein and Partners de San Francisco et Adobe.

Bien qu’entièrement en ligne, l’Adobe Museum of Digital Media a été conçu pour reproduire l’expérience sensorielle d’un musée traditionnel. Les visiteurs pourront appréhender la structure virtuelle du musée à trois niveaux : l’extérieur du musée, l’intérieur du musée et un module d’affichage pour parcourir les expositions.

Valley : l’exposition inaugurale de l’Adobe Museum of Digital Media

Dernier projet de l’artiste américain Tony Oursler et exposition inaugurale, Valley explore avec un humour décalé et désarmant les relations que nous entretenons avec Internet. « Valley » fait référence à la fascination de Tony Oursler pour la théorie forgée en 1970 par le roboticien Masahiro Mori, qui applique le concept d’« inquiétante étrangeté » de Jenstch et Freud au développement des robots humanoïdes.

D’après Masahiro Mori, plus les machines ressemblent aux êtres humains, plus elles deviennent psychologiquement dérangeantes. D’où l’expression « vallée dérangeante ». La Valley de Tony Oursler prolonge et approfondit cette théorie en suggérant qu’Internet, véritable miroir de la conscience humaine, s’approche rapidement de la vallée dérangeante. Dans ce projet, l’artiste a divisé Internet en 17 zones interdépendantes pour tenter de cerner le système mercuriel.

« Je me suis intéressé à la poésie qui se dégage d’Internet ainsi qu’à ses dernières évolutions… avec tous ses défauts : comment les technologies pénètrent dans nos vies, ce qu’elles peuvent nous apporter et en quoi elles sont le produit de notre civilisation », indique Tony Oursler. « Si mon œuvre peut amener le public à réfléchir sur le temps qu’il passe sur Internet et à se demander ce qu’il en retire, ce projet aura été une réussite. »

Valley invite le spectateur à interagir avec une œuvre d’art sur une plate-forme virtuelle unique – une interaction rendue possible par la collaboration de l’artiste avec l’équipe de l’Adobe Museum of Digital Media . Tony Oursler estime que la plate-forme en ligne crée une rupture brutale et fascinante avec le paradigme du musée traditionnel. Il a conçu ce projet pour tirer parti de la possibilité, récemment offerte par Internet, d’entretenir un nouveau type de relation interactive avec le spectateur.

La présentation de Valley à l’Adobe Museum of Digital Media sera accompagnée d’un guide de la collection, qui dressera également le portrait de Tom Eccles, conservateur de l’exposition et directeur général du Bard College Center for Curatorial Studies, à Annandale-on-Hudson, dans l’État de New York. « J’ai choisi de travailler avec Tony sur ce projet parce qu’il a toujours été à l’avant-garde des nouvelles technologies et a été l’un des premiers artistes à donner une vraie dimension à la vidéo, aux écrans de télévision et aux espaces projetés », a déclaré M. Eccles, premier conservateur invité de l’AMDM.

À propos de l’artiste

L’œuvre de Tony Oursler fait appel à l’humour, l’ironie et l’imagination pour explorer les relations entre l’individu et les systèmes médiatiques de masse. Véritable pionnier de l’utilisation de la vidéo analogique et numérique dans l’art, Tony Oursler combine souvent les supports numériques avec des composants sculpturaux dans des installations à grande échelle. Cet artiste new-yorkais a exposé dans le monde entier dans des institutions telles que le Walker Art Center, à Minneapolis ; le Documenta VIII, IX, à Cassel ; le Museum of Modern Art, à New York ; le Whitney Museum of American Art, à New York ; le Centre Georges Pompidou, à Paris ; le Carnegie Museum of Art, à Pittsburgh ; le Skulptur Projekte, à Münster ; le Museum Ludwig, à Cologne ; le Hirshhorn Museum, à Washington ; et la Tate, à Liverpool.

Tony Oursler a obtenu un BFA au California Institute of the Arts en 1979. En 2010, il a présenté Lock 2, 4, 6 au Kusthaus de Bregenz, en Autriche, une exposition immersive qui a occupé trois étages du musée. Plus récemment, sa rétrospective Dispositifs a été exposée au Jeu de Paume, à Paris, au DA2 Domus Atrium, à Salamanque, et au Kunstforeningen, à Copenhague. Outre l’exposition inaugurale Valley à l’AMDM, Tony Oursler présentera une exposition personnelle au Centro Cultural Oi Futuro, au Brésil, dont le conservateur sera Paulo Venancio. En réponse à L’Atelier du peintre, de Gustave Courbet, Tony Oursler a exposé Studio: Seven Months of My Aesthetic Education (Plus Some), avec une installation multimédia, au Metropolitan Museum of Art de New York. Tony Oursler présentera également ses dernières œuvres à la Lehmann Maupin Gallery, à New York, le 7 octobre 2010. Intitulée Peak, cette exposition explore des thèmes similaires à ceux du projet Valley, notamment l’influence des technologies sur la psyché et la relation obsessionnelle entre l’être humain et les ordinateurs et d’autres plates-formes virtuelles.

L’œuvre de Tony Oursler est représentée dans de nombreuses collections muséographiques américaines, notamment au Museum of Modern Art, au Whitney Museum of American Art, au Museum of Contemporary Art de Chicago, à la Tate Gallery et à la Saatchi Gallery de Londres, et au Centre Georges Pompidou de Paris, parmi d’autres prestigieuses collections privées internationales.

Futures expositions

L’exposition inaugurale Valley sera suivie des projets de l’artiste japonais Mariko Mori et du graphiste américain John Maeda, qui est également président de la Rhode Island School of Design. Les expositions de l’Adobe Museum of Digital Media devraient se renouveler chaque trimestre et seront archivées pour demeurer accessibles pendant une durée illimitée.

Ouverture en continu : accès au musée

Véritable musée en ligne, l’Adobe Museum of Digital Media est ouvert en continu au grand public et l’accès est gratuit. Les visiteurs peuvent s’inscrire gratuitement pour profiter d’avantages spéciaux tels que la découverte en avant-première des expositions et la participation à des événements exclusifs.

À propos d’Adobe Systems Incorporated

Adobe révolutionne les échanges d’idées et d’informations, quels que soient le moment, le lieu et le support. Pour plus de détails, consultez le site http://www.adobe.com/fr.

Photos: 4641
lincal

Membre VIP
Membre VIP

Messages: 49616

Inscription: 24 Nov 2008

Localisation: Toulouse

Boitier 1: - Nikon D810

Boitier 2: - Nikon D700

Boitier 3: - Nikon D2Xs

Objectif 1: - Nikkor 24-120mm f/4G ED AF-S VR

Objectif 2: - Nikkor 16-35mm f/4G ED VR II AF-S

Objectif 3: - Nikkor 35mm f/2 D

Objectif 4: - Nikkor 50mm f/1.4D AF

Objectif 5: - Micro-Nikkor 105mm f/2.8G AF-S VR IF-ED

Objectif 6: - Nikkor 70-200mm f/2.8G ED AF-S VRII

Flash 1: - Nikon SB-900

Amicalement, Christophe

:new: Mes photos ici : Tofographies :new:
:photo2: Formations Photo Toulouse
:new: Séjours Photo
Publicité

Re: Adobe lance le Musée Adobe des Médias Numériques

par lincal » Samedi 16 Octobre 2010 11:43

Image


C'est à présent officiel : le premier musée en ligne, véritable espace interactif dont la vocation est de présenter et de préserver des œuvres multimédias numériques d’exception, est désormais accessible gratuitement à tous, depuis le 6 octobre, grâce à un simple clic !


Image


Pour visiter la première exposition de ce musée unique en son genre et profiter d'une expérience sensorielle aussi nouvelle qu'étonnante, connectez vous sur : http://www.adobemuseum.com


Image

Photos: 4641
lincal

Membre VIP
Membre VIP

Messages: 49616

Inscription: 24 Nov 2008

Localisation: Toulouse

Boitier 1: - Nikon D810

Boitier 2: - Nikon D700

Boitier 3: - Nikon D2Xs

Objectif 1: - Nikkor 24-120mm f/4G ED AF-S VR

Objectif 2: - Nikkor 16-35mm f/4G ED VR II AF-S

Objectif 3: - Nikkor 35mm f/2 D

Objectif 4: - Nikkor 50mm f/1.4D AF

Objectif 5: - Micro-Nikkor 105mm f/2.8G AF-S VR IF-ED

Objectif 6: - Nikkor 70-200mm f/2.8G ED AF-S VRII

Flash 1: - Nikon SB-900

Amicalement, Christophe

:new: Mes photos ici : Tofographies :new:
:photo2: Formations Photo Toulouse
:new: Séjours Photo
Poster une réponse

Poster une réponse

Citer la selection
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron