Sujet: Approche et camouflage pour photographier les animaux ?

Modérateur: Modérateurs

Poster une réponse

par Zaracenn » Samedi 07 Février 2009 16:26

Excellente idée de topic Patenron.

Je comfirme que le D300 est très bruyant, un son très sec qui plus est.

Je suis moi-même justement sur le point de commander un Blimp ( 26€ chez Missnumérique)
Couplé, pour le visuel, à une longue guettre imperméable trouvée ou rayon chasse chez Décathlon à laquelle j'ai oté les cordons et que je pense moltonner...
Je vous dirais ce que ça donne.

Il se vend aussi des housses en néoprène (à modifier)
http://www.lenscoat.com/bodybag-prosuptmsup-p-477.html

Je vous donne le lien où j'ai trouvé l'astuce:
http://www.beneluxnaturephoto.net/forum ... 18.20.html
Voir le poste de Nico72, en page 2.

Ca a l'air de fonctionner.
:-o

Peut -être un couplage des 2 :?:

Photos: 194
Zaracenn

Pixeliste.
Pixeliste.

Messages: 989

Inscription: 29 Mai 2008

Localisation: Yvelines

Boitier 1: - Nikon D700

Objectif 1: - Sig 15-30mm f/3.5-4.5 EX DG DF

Objectif 2: - Nikkor 50mm f/1.8D AF

Objectif 3: - Nikkor 70-200mm f/2.8G ED-IF AF-S VR

Objectif 4:

par Frank » Samedi 07 Février 2009 16:35

Je vais essayer de participer à cet échange, mais je ne sais pas si ça va aider.

Premièrement, j'ai remarquer que certains oiseaux de l'amérique sont moins peureux qu'en Europe. Prenons par exemple, les hérons ou aigrettes qui peuvent être très près de nous contrairement aux vôtres.

Pour mon expérience, la plupart me connaisse et avec plus de 600 photos sur mon fil et avec une grande diversité d'oiseaux et d'animaux...il doit avoir seulement une vingtaine de photos prisent en affut!!! Que ce soit avec mon 70-300mm, 300mm ou ma 600mm.

C'est certain que je pratique la base: habit foncé et non voyant, silencieux, pas de gestes brusques, respect de la faune mais surtout un amoureux des animaux et des oiseaux. J'investis beaucoup de temps pour connaître leur milieu de vie, faire du repérage et beaucoup de patience. Et je reviens rarement sans photos, par contre il a un prix à payer. Prendre connaissance des allers et venues récents des ornithologues de la région, discuter avec Hicks(échange entre pix), faire de nombreux repérages en voiture (surtout pour les rapaces et hiboux) et beaucoup de promenade (beaucoup d'heure de marche).

C'est certain que j'envisage de m'acheter un affût mais je ne sais pas lequel encore, car le besoin ne s'est pas fait encore sentir. Ironiquement, j'en aurais besoin pour ma cour arrière, mais je n'ai pas fait de studio encore...mais j'aime bien me déplacer et découvrir de nouveaux endroits pour avoir différents arrières-plan, car c'est un aspect qui m'allume autant que l'oiseau. J'adore avoir différent arrière-plan, c'est comme peindre différentes toiles. Par contre, j'ai la chance d'avoir de nombreux endroits boisés à proximité et par le fait même je ne dénigre pas les studios, car il peut avoir différent challenge à avoir avec ces studios. Différents projets à venir avec ces studios!!!

Alors, je compte toujours un peu sur le hasard pour faire des rencontres, mais des hasards contôlés. Comme le renard, je savais qu'il se tenait dans ce parc...mais j'ai été une dizaine de fois sans le voir. Par contre, les autres fois je photographiais mes oiseaux et le plaisir était là. Nous ne devons pas toujours forcer les rencontres...c'est comme à 16 ans, le gars qui cherche trop n'a pas de copine en premier. :mrgreen: :mrgreen: L'autre qui ne cherche point va avoir le choix. :mrgreen: Alors, se renseigner avec internet, livres, chasseurs, promeneurs, ramasseurs de champignons ou toutes autres personnes aimant la nature vont aider à faire une bonne reconnaissance et les photos vont suivre.

Ceci est mon expérience, c'est non scientifique mais c'est bien réel (avec photos comme preuve!! :wink: ). Je pense que prendre le temps de connaître les habitudes des oiseaux est primordial. Suivre leur vol, anticiper leur déplacement et se positionner pour avoir un bel arrière-plan est primordial avant de faire le 1er déclanchement.

Par contre, c'est vrai que prendre des buses en voitures peut arriver à l'occasion et avoir un affût flottant comme Rudiger peut faire des merveilleuses photos. Je ne suis pas encore rendu là mais ce sont dans mes projets.

Pour les gros gibiers et autres spécialités, je ne peux me prononcer et un affût fixe doit être primordial, mais de belles rencontres en forêt peuvent être possible en bilebaude.

Bonne chasse et je vais suivre ce topic avec intérêt car chaque petit truc peut aider et il faut être ouvert d'esprit et être à l'écoute des gens. J'en profite pour dire merci à Pat d'avoir ouvert ce topic. =+

Photos: 3474
Frank

Membre VIP
Membre VIP

Messages: 28193

Inscription: 23 Nov 2007

Localisation: Au Québec, Canada

Boitier 1: - Nikon D3s

Boitier 2: - Nikon D4

Objectif 1: - Micro-Nikkor 105mm f/2.8G AF-S VR IF-ED

Objectif 2: - Nikkor 16-35mm f/4G ED VR II AF-S

Objectif 3: - Nikkor 600mm f/4G ED AF-S VR

Objectif 4: - Nikkor 70-200mm f/2.8G ED AF-S VRII

Objectif 5: - Nikkor 85mm f/1,4G AF-S

Flash 1: - Nikon SB-600

par patrikB » Samedi 07 Février 2009 18:48

Un peu occupé ces derniers jours et sortie pix' aujourd'hui
Sympa toutes vos participations il ne me reste plus qu'a lire tout ca :tp:

=+ à tous

Photos: 2030
patrikB

Membre VIP
Membre VIP

Messages: 19424

Inscription: 12 Fév 2008

Localisation: 62 Arras ou pas loin

par dundee » Samedi 07 Février 2009 19:21

la foto animaliere ca se pense , ca se prepare.......ca s etudie.....et jen suis venu a une conclusion : TOUT EST QUESTION D APPROCHE....

Pour bien maitriser celle ci il faut tres bien connaitre le terrain et connaitre les animaux ou les oiseaux que lon veut photographier....il est tres important de tenir un book sur ( coordonnees temps, temperature, vent- force et direction-, taux d humidite,epoque de l annee , heure du jour etc etc etc...et noter le comportement des animaux sous ces conditions) notez tout cela a chaque sortie et vous vous constituerez peu a peu une base de donnees qui vous sera bientot indispensable et que vous etofferez a chaque sortie.....

je vis depuis 10 ans dans les montagnes et bien je peux vous dire que j etonne les chasseurs par mes prises photos , ils me posent a chaque fois : COMMENT AS TU TROUVER LES ANIMAUX , COMMENT LES AS TU APPROCHER?...Je ne fais jamais ou presque d affut fixe ( pour les gros animaux je nen vois pas l utilite)

Par exemples si ce matin je veux aller voir les cerfs , je vais sur ma base donnees et consulte : resultat je sais ou les trouver a cette epoque de l annee juste en consultant mes statistiques( je sais par exemple a quel moment de l annee a quelle heure du jour ils ont l habitude d'être au bord de tel torrent etc etc...) par exemple je tape Big Horn Sheep sur ma base donnees Works et hop je sais ou aller cet apres midi :-P

dautre part en photo animaliere je pars toujours seul, et si je ne suis pas dans letat d esprit de faire de l animalier( dans le mood) et bien je nen fais pas...je ne fais jamais ou presque de sorties ou je fais animalier et paysages par exemple....

dautre part je nutilise aucune technique de camouflage juste des habits dans les tons marrons

si vous allez sur mon topic, toutes mes photos animaliere sont fait e au 70 200 vr 2,8 ....ceci vous montre quavec une bonne approche on peut avoir quelques resultats


et si vous voules avoir de meilleurs resultats: faites comme les animaux soyez naturels: promenez vous tout nus ils vous laisserons alors approchez de tout pret :mdr02:

Photos: 23
dundee

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 3957

Inscription: 12 Nov 2006

Localisation: SW colorado

Objectif 1:

par Manta » Samedi 07 Février 2009 22:41

dundee a écrit:et si vous voules avoir de meilleurs resultats: faites comme les animaux soyez naturels: promenez vous tout nus ils vous laisserons alors approchez de tout pret :mdr02:


Ben si j'essaye cette technique en région parisienne, je sais d'office quels animaux je pourrai approcher... et pas besoin de carnet avec l'heure, la météo et tout le toutim :rire2:

En tous cas ça sent le vécu et une sacrée expérience ce commentaire !

Photos: 973
Manta

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 4347

Inscription: 07 Juil 2007

Localisation: St Maurice (94)

par Frank » Samedi 07 Février 2009 22:44

Je ne sais pas si je peux voir jusqu'à Paris avec mon 600mm. :roll:

Photos: 3474
Frank

Membre VIP
Membre VIP

Messages: 28193

Inscription: 23 Nov 2007

Localisation: Au Québec, Canada

Boitier 1: - Nikon D3s

Boitier 2: - Nikon D4

Objectif 1: - Micro-Nikkor 105mm f/2.8G AF-S VR IF-ED

Objectif 2: - Nikkor 16-35mm f/4G ED VR II AF-S

Objectif 3: - Nikkor 600mm f/4G ED AF-S VR

Objectif 4: - Nikkor 70-200mm f/2.8G ED AF-S VRII

Objectif 5: - Nikkor 85mm f/1,4G AF-S

Flash 1: - Nikon SB-600

par Manta » Samedi 07 Février 2009 22:47

Frank, petit canaillou :mrgreen:
Désolée mais j'ai pas prévu d'essayer... en plus la météo ne s'y prète vraiment pas. Mais sous l'eau (chaude)..........

Photos: 973
Manta

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 4347

Inscription: 07 Juil 2007

Localisation: St Maurice (94)

par dundee » Samedi 07 Février 2009 23:41

Manta a écrit:Frank, petit canaillou :mrgreen:
Désolée mais j'ai pas prévu d'essayer... en plus la météo ne s'y prète vraiment pas. Mais sous l'eau (chaude)..........


Manta . quand je vais voir les dauphins :-P je mets ma peau de....phoque :mdr02: ....

Photos: 23
dundee

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 3957

Inscription: 12 Nov 2006

Localisation: SW colorado

Objectif 1:

par L'islandais » Dimanche 08 Février 2009 0:12

Pour le camouflage et la photo animalière, vous trouverez tout ici.

http://www.jama.fr/

L'islandais

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 1727

Inscription: 15 Déc 2007

Objectif 1:

La seule difference entre la photo et la cuisine, c'est le prix des lentilles...

par penet » Dimanche 08 Février 2009 8:16

Salut
Comme l'on dit de grand photographe du forum, l'essentiel est la connaissance des animaux,du terrain et des habitudes.
Écouter et être silencieux, si vous voyez et entendez des oiseaux partir en piaillant regardait très loin devant vous verrez peut être un chevreuil qui vous a entendu et qui se sauve.
Avant de réaliser des images de rêves il faut des heures de reconnaissances et de marche .En gros il faut passer beaucoup de temps et de patience . En forêt éviter les endroits et les heures de la journée trop fréquentés .
Je confirme également le D300 est très bruyant.
Et comme cela a été dit plus haut si vous photographiez de l'animalier vous ne faites pas de paysage.
Allez un petit conseil pour l'affut et m^me l'approche,afin de masquer les odeurs,manger une pomme ,ne pas fumer, mettre ses affaires dans un sac avec des branches et de l'humus ,ne pas employer de lessive pour ses vêtements etc......

Une idée pensez que les meilleurs chasseurs sur le point de vue connaissance de la faune et camouflage sont les chasseurs à l'arc.
:-D

Photos: 144
penet

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 1888

Inscription: 29 Avr 2006

Localisation: calais62

Boitier 1: - D300

Objectif 1: - Nik 18-70mm f/3.5-4.5G ED-IF AF-S DX

Objectif 2: - Nik 70-200mm f/2.8G ED-IF AF-S VR

Objectif 3: - Nik 50mm f/1.4G AF-S

Flash 1: - SB-900

Donne à la nature elle te le rendra.
Paysage Portrait: NEW :
Nature Sport

par rolextra » Dimanche 08 Février 2009 12:33

FOMBEC (prononcez fomec)
Forme
Ombre
Mouvement
Bruit
Eclat
Couleur

Forme : les animaux se méfient des arbres à deux troncs. Joignez les jambes. Masquez le visage d'une cagoule, la forme du visage est souvent assimilée au danger par nos animaux de chez nous.
Ombres : lors de vos déplacements, surveillez l'ombre. Le soir, l'ombre est allongée (quand il y a du soleil).
Mouvement : lors de vos déplacements veillez à la ligne d'horizon derrière vous. Si votre silhouette se détache du ciel, vos mouvements seront perçus immédiatement, idem sur l'eau, attention à votre reflet.
Bruit : si vous cassez une brindille à chaque pas...si çà vous arrive, arrêtez de progresser et écoutez/regardez...Les semelles solides et épaisses ne vous permettent pas de sentir la branche morte sous vos pieds...coupez votre téléphone et le bip d'assistance de MAP. Attention au bruit du déclenchement de l'appareil. Utilisez un blimp (housse anti-bruit). Les tapis de gym en mousse peuvent être utilisés pour confectionner une housse anti-bruit (environ 5 euros et un peu de colle néoprène).
Eclat : attention a tout ce qui brille, lunettes, montre, boucle de ceinture et de lanière, lentille d'objectif (plus ils sont gros, plus ils font miroir..)
Couleur : attention au choix des vêtements. Evitez le blanc (sauf sur la neige), les couleurs criardes. Attention aux lessives contenant des azurants optiques (celles qui lavent plus blanc que blanc...) Les azurants sont perçus par beaucoup d'animaux. Vous voyez ce que c'est ? quand vous voyez les effets à la lumière noire dans les boîtes de nuit et discothèques....
Eviter les bruns et roux...une balle perdue en forêt....confusion avec un gibier.

Photos: 1969
rolextra

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 4990

Inscription: 11 Juil 2006

Localisation: Moselle, Metz

Une photo réussie parle toute seule. Une mauvaise photo, même expliquée, reste une mauvaise photo. Aucun mot ne la rendra plus belle.
Voir mes photos macro
Mes animaux en Lorraine
Le sport en Lorraine
Paysages lorrains

par blanchon » Dimanche 08 Février 2009 19:47

BONSOIR à toutes et à tous,
Patenrond m'a informé de ce topic, alors me voici, j'espère vous apporter un peu de mon expérience de CHASSEUR PHOTOGRPAHE.
C'est ainsi que je conçois la photographie animalière. Pouvoir approcher les animaux et essayer de faire des images de comportement. Ruser avec eux et faire en sorte soit qu'ils acceptent ma présence, car certains sont curieux comme le chevreuil.
Soit que votre présence discrète n'est pas décelée par l'animal. A bon vent, avec beaucoup de patience et de temps, et une tenue non pas camouflée. Je laisse ce déguisement aux chasseurs d'aujourd'hui, mais des tons neutres.
Je crois que notre ami Dundee à donné des infos très complètes.
Pour ma part, je n'utilise pas toutes ces gadgets que vend mon ami Marc Jardel de JAMA entre autre. Le boitier est nu dans ma main sauf quand il pleut, quoique le D 3OO supporte bien la pluie. Il suffit de bien le nettoyer ensuite.
Le déclenchement, bien sûr ça peut surprendre l'animal, chevreuil, cerf, lièvre, sanglier ou autres. Mais si vous restez figé sans bouger et attendre que le sujet reprenne confiance, vous pouvez faire encore des images.
Bien sûr il peut s'enfuir. Ca ce sont les risques de la photographie animalière.
Je pratique aussi la billebaude et là le matoss est sur un monopod et sa rotule.
j'ai lu énormément de livres sur la chasse et je pratique les techniques d'approche des bons chasseurs.
Surtout ceux qui pratiquent à la montagne.
Je fais très peu d'oiseaux, car il faut choisir plume ou poil.
Il est certain que la distance de la prise de vue joue en fonction de la focale et de la chance...
L'animal qui arrive sur vous alors que vous êtes assis contre un arbre, vous le voyez venir, là il ne faut plus respirer :wink: attendre et déclencher calmement. cette pratique de l'affut naturel est intéressante, mais demande encore une fois de la chance, mais aussi une parfaite connaissance des moeurs de votre sujets, heure de ses déplacements, ses coulées, ect..
Mais c'est tellement génial quand votre sujet arrive droit sur vous.
En règle général quand je suis en affut naturel je monte le 300 sur mon trépied, le photographe et le matoss recouvert d'un ou deux filets de camouflage, souvent je suis à genoux. j'aime cette position car je puis pivoter pour regarder sur les côtés. A bon vent je n'ai pas besoin de regarder derrière moi.
Gypaête parle de l'affut en voiture c'est génial pour les oiseaux, souvent les buses ou faucon se posent sur les piquets des clôtures, mais c'est pas trop mon truc.
Mes images faites au grand paradis ont l'avantage de pouvoir approcher les chamois, car ceux-ci sont moins farouche que dans la Vanoise par exemple.
Sauf les mères chamois et bouquetins avec leurs jeunes là il faut connaître leurs habitudes et affuter longuement , et se transformer en rocher , mais le résultat est à la hauteur de notre espérance.
Mais ça ne marche pas à tous les coups alors sur le chemin du retour, il y a toujours des images à faire de l'ambiance, de l'environnement dans lequel vivent nos délicieux sujets.
Et c'est comme cela aussi que vous pouvez tout simplement tomber nez à nez avec votre trophée, il faut ne pas avoir ranger la matoss et déclancher rapidement.
parfois le sujet est aussi surpris que vous et reste ainsi le temps de quelques vues.
Je reste à votre disposition si vous avez des questions car je ne veux être trop long à lire.
En fait tout est une question d'expérience et chacun de nous pourras utiliser ou non les infos des collègues, car la photographie animalière est un éternel recommencement.
Bonne soirée et désolé d'avoir été un peu long.
Amicalement à vous.

Photos: 698
blanchon

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 2946

Inscription: 26 Déc 2005

Localisation: Vienne (86 ) 20 Kms au Nord de Châtellerault, 50 kms au sud de Tours.

Objectif 1:

" La disparition progressive de la forêt vierge repousse les singes dans un espace qui appartiendra bientôt à la légende. Plus l'espèce humaine se perfectionne et se multiplie,
plus les animaux sentent le poids d'un empire aussi terrible qu'absolu.
Mais que peuvent-ils contre des êtres qui savent les trouver sans les voir, et les abattre sans les approcher ? " Buffon, 1740

Mon site internet - Sur le territoire du Grand Paradis [blanchon]

par dundee » Dimanche 08 Février 2009 20:28

par contre moi , je n utilise jamais de trepied en photo animaliere, le terrain et les animaux ne sy pretent pas ( et en general je bouge bcp et pacours un terrain enorme) je me vois mal utiliser mon trepied dans plusieurs metres de poudre blanche :mrgreen:

Photos: 23
dundee

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 3957

Inscription: 12 Nov 2006

Localisation: SW colorado

Objectif 1:

par blanchon » Dimanche 08 Février 2009 21:24

Je te comprends mais personnellement même avec la neige ou en haute montagne j'utilise le trépied car la stabilité du matériel est très importante et seul le trépied en affut est utile...à mon avis bien sûr.
Quand à plusisurs mètres de poudreuse là bien sûr c'est pas utile d'autant que les animaux ne peuvent se déplacer.
A 2000 mètres d'aititude la semaine dernière dans les ALPES, juste photographié quelques chamois et bouquetins et pas la queue d'un renard dans la vallée.
j'en reviens de ce territoire de neige( plus d'un mètre de poudreuse), les raquettes même dans ce contexte ne servent plus.
Photos à suivre un peu plus tard :-D
:wink:

Photos: 698
blanchon

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 2946

Inscription: 26 Déc 2005

Localisation: Vienne (86 ) 20 Kms au Nord de Châtellerault, 50 kms au sud de Tours.

Objectif 1:

" La disparition progressive de la forêt vierge repousse les singes dans un espace qui appartiendra bientôt à la légende. Plus l'espèce humaine se perfectionne et se multiplie,
plus les animaux sentent le poids d'un empire aussi terrible qu'absolu.
Mais que peuvent-ils contre des êtres qui savent les trouver sans les voir, et les abattre sans les approcher ? " Buffon, 1740

Mon site internet - Sur le territoire du Grand Paradis [blanchon]

par Manta » Dimanche 08 Février 2009 21:37

Coucou blanchon,
Préviens-moi dès que tu postes, je ne veux pas louper ça ! Et merci pour le partage de ton expérience :wink:

Photos: 973
Manta

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 4347

Inscription: 07 Juil 2007

Localisation: St Maurice (94)

Poster une réponse
PrécédenteSuivante

Poster une réponse

Citer la selection
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron