Sujet: Espace couleur

Modérateurs: Modérateurs, Rédacteurs

Poster une réponse

par helveto » Jeudi 01 Février 2007 13:09

De rien, mais je ne livre pas l'aspirine....

Amitiés

Photos: 246
helveto

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 1884

Inscription: 01 Nov 2005

Localisation: Vaud, Valais (Suisse) et en voyage..

Boitier 1: - Nikon D4

Boitier 2: - Nikon F3

Boitier 3: - Nikon FM2N

Boitier 4: - Nikon FM2

Boitier 5: - Nikon F90X

Objectif 1: - Nikkor 16-35mm f/4G ED VR II AF-S

Objectif 2: - Nikkor 28-300mm f/3,5-5,6 G ED AF-S VR

Objectif 3: - Nikkor 24-120mm f/4G ED AF-S VR

Objectif 4: - PC-Nikkor 28mm f/3,5

Objectif 5: - Micro Nikkor AI-S 55mm f/2.8 Micro

Objectif 6: - Micro Nikkor 60mm f/2.8 D AF

Objectif 7: - Micro Nikkor 105 f/2.8 D AF

Objectif 8: - Nikkor 50mm f/1.4D AF

Objectif 9: - Nikkor 180mm f/2.8D ED-IF AF

Objectif 10: - Nikkor 500mm f/8 reflex Ai-S

Flash 1: - Nikon SB-R1

Flash 2: - Nikon SB-600

Flash 3: - Nikon SB-800

Flash 4: - Nikon SB-29s

Flash 5: - Nikon SU-800

TC 2: - KENKO 2X Pro 300 Nikon AF DG

par tof13 » Jeudi 01 Février 2007 16:48

pour répondre à la question initiale sRVB ou Adobe RVB, je fais part de ma pratique en espérant relancer un peu le débat.

Le sRVB est un espace plus petit que l'Adobe. Les périphériques, y compris la plupart de nos écrans, sont autour du sRVB. Même si on travaille en Adobe RVB, il faudra ensuite CONVERTIR (et non ATTRIBUER) en sRVB, sous peine d'avoir une partie des couleurs qui passent à la trappe.

Quand on "convertit", on fait rentrer des infos de couleur d'un espace grand dans un espace petit. Aussi, existe-t-il plusieurs façons de convertir et utilise-t-on, la plupart du temps, le mode perceptif. A. Frich explique très bien tout ça (prenez-vous 4 heures pour bien étudier son exposé, ça vaut le coup).

En théorie, évidemment, il y a des pertes pendant la conversion, mais notre oeil n'est pas forcément sensé les voir sur un tirage.

Aussi, je peux constater ci ou là (je n'ai pas fait de test perso) par l'exemple sur le net, qu'une différence est concrêtement visible pour les couleurs "flashies".
Une même image aux couleurs flashies, sortira bien plus flashie sur un tirage en sRVB qu'en Adobe RVB convertie en sRVB.

A partir de ce constat, il me semble plutôt judicieux, d'adopter le sRVB la plupart du temps, et si l'on veut chipotter et avoir plus de nuances, notamment en portrait, d'adopter l'Adobe RVB converti ensuite en sRVB. C'est en tout cas, ce que je fais.

Je serais intéressé par vos retours d'expérience. Amicalement, Christophe.

Photos: 9
tof13

Pix.......
Pix.......

Messages: 64

Inscription: 23 Aoû 2006

Localisation: MARSEILLE

Objectif 1:

par sarkanaby » Dimanche 25 Février 2007 15:04

Je ne shoote qu'en espace Adobe RGB....... la transformation est éventuellement faite en sRGB selon mes besoins... qui peut le plus peut le moins !!!

Photos: 27
sarkanaby

Pix.......
Pix.......

Messages: 56

Inscription: 11 Jan 2007

Localisation: Ozoir-la-ferrière

Objectif 1:

Poster une réponse
Précédente

Poster une réponse

Citer la selection
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron