Pixelistes • Le ciel profond sans fortune personnelle... : Ciel et Espace

Sujet: Le ciel profond sans fortune personnelle...

Modérateur: Modérateurs

Poster une réponse

Le ciel profond sans fortune personnelle...

par Tromat » Mardi 13 Mars 2012 14:41

Bonjour à tous,

comme c'est souvent le cas, je m'intéresse à l'astronomie depuis tout petit, mais je n'ai commencé vraiment à pratiquer que récemment. J'avais récupéré une petite lunette qui ne servait plus chez un pote avec laquelle j'ai pu observer Jupiter ou Saturne et ses anneaux. Quelques temps plus tard on m'a offert une autre petite lunette, mais un peu plus sérieuse et surtout équipée d'une monture équatoriale non motorisée, la fameuse Bresser Skylux 70/700.
Cet automne j'ai remarqué que le plaque de mon trépied avait une forme de prisme, et que du coup je pouvais montrer directement le boitier sur la monture. J'ai tenté du coup de faire du suivit manuel, mais en aveugle. Sur une cinquantaine d'essai je n'ai réussi qu'une seule fois à avoir un truc potable sur 30s, la technique n'est donc pas viable. Je me suis alors rabattu sur des poses courtes (10s à 50mm) et à f/2 sans bouger la monture, et en l'utilisant uniquement pour recentrer de temps en temps.

En prenant quelques dizaines de poses, assemblées et traitées avec Iris, j'ai obtenu un premier résultat encourageant :
1.
Image

Malgré l'absence totale de suivi de la voute céleste on peut voir beaucoup de chose, la grande galaxie d'Andromède (M31), la nébuleuse Pacman, la galaxie du Triangle (M33, non visible sur cette photo).
J'ai du coup tenté plusieurs fois le coup, comme ici sur le cygne :
2.
Image

On voit clairement la nébuleuse North America, et sur la full on devine les dentelles du Cygne.

Le traitement est quand même difficile, le bruit dans l'image monte très vite et il faut donc cumuler un très grand nombre d'images qui allonge considérablement la durée de l'assemblage. Mon boitier (D700) n'étant pas défiltré je dois user de stratagèmes plus où moins académiques pour faire ressortir les nébuleuse Ha (les rouges) ; du genre combiner les couches RGB de l'image pour faire une luminance propre ou créer des masques à l'aide des couches lab pour augmenter la saturation sur les zones qui m'intéresse. Entre temps je suis également passé de Iris à DeepSkyStacker pour l'assemblage, ce dernier est tout aussi efficace et surtout entièrement automatique et donc plus rapide.

Un week-end alors que j'étais en repas dans la belle famille je suis sorti fumer, et j'ai remarqué qu'Orion commençait à être suffisament haut dans le ciel pour tenter le coup. Je n'avais que le trépied avec moi, le D700 avec son intervallomètre intégré et c'est parti. 204x10s soit seulement 40min de pose. En perfectionnant mes combines j'ai réussi à faire sortir la boucle de Barnard et la légendaire nébuleuse de la tête de cheval, grand moment de fierté :) Je suis aussi passé du traitement sous Iris, à Pixinsight LE.
3.
Image

Il est donc tout à fait envisageable de faire du ciel profond, avec du matériel ordinaire de photo diurne. Le minimum c'est un boitier, un objectif qui ouvre assez grand (les 50mm f/1.4 ou 1.8 sont parfait pour ça) et un petit intervallomètre si le boitier n'en intègre pas déjà un.


Depuis peu j'ai investit dans un petit moteur pas à pas pour équiper la monture. Je peux enfin dépasser les 10s de poses et si la mise en station est bien faite je peux laisser tourner le bouzin tout seul. Par contre ma télécommande intervallomètre déconne et je suis obligé d'utiliser celui intégré au boitier qui ne va pas au-delà de 30s :| Faut que j'en change....

Et donc mes dernières photos en date, avec mon petit setup. La monture + lunette coûtait 65€ chez Lidl et je n'utilise que la monture que j'ai équipé d'un moteur à 100€. Avec un nouvel intervallomètre je devrait théoriquement augmenter un peu la qualité du résultat.
Les Hyades, avec Aldébaran en vedette, les Pléïades et la nébuleuse California :
4.
Image

Non loin de là, la constellation du Cocher :
5.
Image

Voila pour le moment. Je vais continuer à me faire la main avec ce matos mais j'étudie déjà la suite. Je pense investir d'abord dans une monture robuste, je pense à un Eq-6 (il y en a déjà pour plus de mille euros et ça attendra quelques mois) et ensuite une petite lunette type Orion 80ED ou autre, puis viendra l'autoguidage... et si les finances me le permettent j'aimerais pouvoir passer à la caméra CCD. Vivement demain :)

Photos: 731
Tromat

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 2263

Inscription: 22 Déc 2009

Localisation: St Nazaire

Boitier 1: - D700

Objectif 1: - Micro Nik 60mm f/2.8 D AF

Objectif 2: - Nik 70-300mm f/4-5.6G AF

Objectif 3: - Sig 12-24mm f/4.5-5.6 EX DG

Objectif 4: - Nik 35mm f/2.8 Ai-S

Objectif 5: - Nik 20mm f/3.5 Ai-S

Objectif 6: - Nik 50mm f/1.4G AF-S

Flash 1: - SB-800

Flash 2: - SB-R1

Dernière édition par Tromat le Vendredi 02 Novembre 2012 12:08, édité 2 fois.
Publicité

par JJ89 » Mardi 13 Mars 2012 17:12

Salut Tromat,

Bien joué ! C'est du bon résultat. Celle avec la boucle de Barnard est bien réussie :super2: Et comme tu le dis, ca encourage pour la suite.
Ca montre à beaucoup qu'avec trés peu de moyen et d'investissement on arrive à des résultats honorable à de courtes focales.
Je pratique le Ciel Profond de la même façon que toi avec une eq 1 juste motorisée en AD et les résultats ne se qu'encourageants.
J'ose parfois aller jusqu'à 60sec de pose à 200mm mais la précision de mise en station reste peu fiable avec une mécanique peu précise ce qui engendre des étoiles un peu étirées :(
Je posterai sur mon fil si ca t'intéresse de voir mes essais.

Bravo à toi et bon courage pour la suite dans ce domaine de la photo.

Photos: 70
JJ89

Pixeli....
Pixeli....

Messages: 207

Inscription: 14 Fév 2012

Boitier 1: - Canon EOS 1000D

Objectif 1: - Canon 18-55mm f/3.5-5.6 EF-S IS II (Bulk)

Objectif 2: - Canon 100-400mm f/4,5-5,6 L IS USM

Re: Le ciel profond sans fortune personnelle...

par Tromat » Mardi 13 Mars 2012 21:51

Merci à toi :)

Je veux bien voir tes photos, mais à crée toi un fil à la rigueur et je passerai voir ce que ça donne pour toi :wink:
Je suis en train de tester des poses de 30s à 200mm, mais pas facile de faire une mise en station efficace avec si peu de précision mécanique. Rien que le serrage de la vis pour "valider" la positon du pôle nord décale tout l'ensemble....

Photos: 731
Tromat

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 2263

Inscription: 22 Déc 2009

Localisation: St Nazaire

Boitier 1: - D700

Objectif 1: - Micro Nik 60mm f/2.8 D AF

Objectif 2: - Nik 70-300mm f/4-5.6G AF

Objectif 3: - Sig 12-24mm f/4.5-5.6 EX DG

Objectif 4: - Nik 35mm f/2.8 Ai-S

Objectif 5: - Nik 20mm f/3.5 Ai-S

Objectif 6: - Nik 50mm f/1.4G AF-S

Flash 1: - SB-800

Flash 2: - SB-R1

par JJ89 » Mercredi 14 Mars 2012 0:06

Le fil est déjà existant avec des clichés de lune.
je posterai d'ici peu les photos de CP.

Je confirme, pas facile dutout au delà de 100mm avec cette monture.

Photos: 70
JJ89

Pixeli....
Pixeli....

Messages: 207

Inscription: 14 Fév 2012

Boitier 1: - Canon EOS 1000D

Objectif 1: - Canon 18-55mm f/3.5-5.6 EF-S IS II (Bulk)

Objectif 2: - Canon 100-400mm f/4,5-5,6 L IS USM

Re: Le ciel profond sans fortune personnelle...

par Tromat » Dimanche 10 Juin 2012 14:31

Je continue sur ma lancée, avec la Voie Lactée qui commence à devenir accessible, enfin quand le temps le permet :|
Vous pouvez cliquer sur les images pour accéder à la version pleine résolution, et voir les défaut de suivi de près :mrgreen:
C'est toujours au D700, avec ma modeste monture que voila en mode combat :

Image

6. Le Cygne :
Image

7. L'Aigle :
Image

Photos: 731
Tromat

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 2263

Inscription: 22 Déc 2009

Localisation: St Nazaire

Boitier 1: - D700

Objectif 1: - Micro Nik 60mm f/2.8 D AF

Objectif 2: - Nik 70-300mm f/4-5.6G AF

Objectif 3: - Sig 12-24mm f/4.5-5.6 EX DG

Objectif 4: - Nik 35mm f/2.8 Ai-S

Objectif 5: - Nik 20mm f/3.5 Ai-S

Objectif 6: - Nik 50mm f/1.4G AF-S

Flash 1: - SB-800

Flash 2: - SB-R1

Dernière édition par Tromat le Vendredi 02 Novembre 2012 12:10, édité 2 fois.

Re: Le ciel profond sans fortune personnelle...

par Herve L » Dimanche 24 Juin 2012 11:12

Bien le Bonjour Tromat ...
Très intéressant ton fil, je te félicite pour ces réalisations !
je ne connait rien en la matière, mais je suis surpris par le résultat obtenu.
Au plaisir de découvrir d'autres photographies.
A bientôt Tromat.
Hervé : :super2: :good: :coucou21:

Photos: 83
Herve L

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 3219

Inscription: 24 Mar 2010

Localisation: Enghien - Belgique

Boitier 1: - Nikon D5000

Boitier 2: - Nikon D300s

Objectif 1: - Nikkor 35mm f/1.8G AF-S DX

Objectif 2: - Nikkor 50mm f/1.8G AF-S

Objectif 3: - Nikkor 18-55mm f/3.5-5.6G AF-S VR DX

Objectif 4: - Nikkor 55-200mm f/4-5.6G ED AF-S VR DX

Objectif 5: - Tamron AF 10-24mm f/3.5-4.5 DiII LD Aspherical(IF)

Objectif 6: - Sigma 70-300mm f/4-5.6 DG APO Macro

Objectif 7: - Nikkor 17-55mm f/2.8G ED-IF AF-S DX

Flash 1: - Nikon SB-900

Salutation Amicale : Que la Lumière soit avec toi.
Hervé
Premières Photos avec le D5000.
Compositions.
Pêle-Mêle ... : 12/12/12 : page 33

Re: Le ciel profond sans fortune personnelle...

par Arno4444 » Mardi 26 Juin 2012 0:19

Tromat, c impressionnant mais cela me dépasse.
Je ne sais pas votre technique, vos assemblage mais c toujours impressionnant. Bravo !

Photos: 326
Arno4444

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 3388

Inscription: 08 Juin 2006

Localisation: Tahiti (polynesie française)

Boitier 1: - Nikon D800

Objectif 1: - Micro-Nikkor 105mm f/2.8G AF-S VR IF-ED

Objectif 2: - Nikkor 50mm f/1.4D AF

Objectif 3: - Nikkor 16-35mm f/4G ED VR II AF-S

Dans le forum, on me trouve ici :
Ma galerie !
Mes panoramas !
Mes macros !

par Tromat » Vendredi 29 Juin 2012 23:53

Merci à vous :)

Arno4444 a écrit:Tromat, c impressionnant mais cela me dépasse.
Je ne sais pas votre technique, vos assemblage mais c toujours impressionnant. Bravo !

Dans l'absolue la photo astronomique n'a rien de sorcier, c'est dans les détails que se cache le diable.
Pour faire au plus simple, l'idée est de prendre en photo un sujet qui est fixe et ne risque pas de sauver ou de changer d'attitude en un instant donc ça revient à prendre en photo un paysage immuable. Bon, presque, on est jamais à l'abri de voir apparaitre une supernova :)
Donc on a le temps, mais le sujet est quand même faible en terme de luminosité donc il faut faire des poses trèèèèès très longues. Pas de bol, l'atmosphère joue contre nous et apporte son lot de misères comme les nuages ou la turbulence et aussi la pollution lumineuse. Pour contrer tout ça, et grâce au numérique on peut cumuler de nombreuses poses et calculer la moyenne de tout ça avec des logiciels dédiés.
Ca demande de la technique pour la prise de vue et surtout pour le traitement des images. Dans l'idée on est assez loin de la prise de vue de scène de vie sur le vif dans la rue. Moi ça me plait, mais je comprend sans problème que ça ne soit pas le cas de tout le monde !

Ma dernière image en date, suivie d'un petit descriptif :)

Un clic sur l'image mène vers une version en pleine résolution.

8. Sagittaire & Scorpion
Image

Vous n'êtes pas sans savoir que notre planète tourne autour du soleil, une étoile qui se trouve dans le bras d'un galaxie qui comprend des centaines de milliards d'étoiles, la Voie Lactée. La région de cette photo correspond au centre de la galaxie. Celle-ci est de type en spirale, donc elle est constituée de bras, séparé les uns des autres par de gigantesques bandes de poussière. On voit donc la poussière sous forme de zones marronnasses et les étoiles en grandes quantités comme des paquets lumineux jaunâtres. Au milieu de tout ça se ballade de ci de là toutes sortes d'objets. On trouve des amas d'étoiles, globulaires ou ouverts (les sortes de boules de neige), ainsi que des nébuleuses, des nuages de gaz, surtout à base d'hydrogène (donc violet/rouge sur les photos). Pour info, la nébuleuse de la Lagune dans le tiers inférieur gauche, se voit à l’œil nu. Si vous sortez dehors en ce moment vers minuit, et que vous regardez vers le sud-est vous pourrez la voir ainsi que la grande zone lumineuse en haut à gauche, spectacle garantie. Il n'y aura pas les couleurs comme sur la photo, mais les contraste sont suffisamment marqué pour que le spectacle vaille le coup d’œil :)

En bas à droite se trouve le complexe Rho Ophiuchus, c'est probablement la plus belle zone de tout le ciel. L'étoile jaune, Antarès, est entourée d'un nuage jaune unique en son genre. Elle est accompagnée de plusieurs nébulosités bleue, et rouge, ainsi que de l'amas M4, et est liée (visuellement) à la Voie Lactée par de grands nuages de poussière. Elle est située dans la constellation du Scorpion.

Photos: 731
Tromat

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 2263

Inscription: 22 Déc 2009

Localisation: St Nazaire

Boitier 1: - D700

Objectif 1: - Micro Nik 60mm f/2.8 D AF

Objectif 2: - Nik 70-300mm f/4-5.6G AF

Objectif 3: - Sig 12-24mm f/4.5-5.6 EX DG

Objectif 4: - Nik 35mm f/2.8 Ai-S

Objectif 5: - Nik 20mm f/3.5 Ai-S

Objectif 6: - Nik 50mm f/1.4G AF-S

Flash 1: - SB-800

Flash 2: - SB-R1

Dernière édition par Tromat le Vendredi 02 Novembre 2012 12:14, édité 1 fois.

par JJ89 » Jeudi 05 Juillet 2012 21:47

Bien joué Tromat, celle-ci est tout à fait réussie :super2:

le choix du centre galactique est judicieux car riche en objets photogéniques
Le seul inconvéniant est qu'avec nos reflexs, les photos de cette région du ciel débordent d'étoiles
ce qui n'est pas du goût de tout le monde;
Ceci dit,il reste difficile de faire beaucoup mieux dans ton cas en vue des moyens utilisés.
Tu maitrises trés bien ton matèriel, encore :clap:

Personnellement, je compptais faire de même dans l'été mais avec un grand angle, genre 18 mm sur la V.Lactée
et surement dans les hauteurs de Nice à un peu plus de 1000m d'altitude ...
En éspérant que la polution lumineuse ne soit pas trop présente.

Photos: 70
JJ89

Pixeli....
Pixeli....

Messages: 207

Inscription: 14 Fév 2012

Boitier 1: - Canon EOS 1000D

Objectif 1: - Canon 18-55mm f/3.5-5.6 EF-S IS II (Bulk)

Objectif 2: - Canon 100-400mm f/4,5-5,6 L IS USM

Re: Le ciel profond sans fortune personnelle...

par Cocagne » Mardi 10 Juillet 2012 20:50

Splendide et surtout une autre façon d'utiliser son matériel photo .
J'ai passé tant et tant de temps la nuit à regarder le ciel quand je naviguai que finalement je l'avais complétement intégré.
Maintenant c'est différent et le regarder pour le photographier est probablement une manière de le regarder au fond des yeux.
Pourrais tu pour un néophite et les autres dans mon cas lister les matériels qui te paraissent essentiels pour démarrer cette pratique ?
Aprés on se débrouilleras et on rattrapera le maitre... Si Si !

Photos: 2
Cocagne

Pixeli....
Pixeli....

Messages: 165

Inscription: 09 Mai 2010

Localisation: Montpellier cocagne2@free.fr

Fuji AX3 et AX5 (24 50 75 100 200);
Nikon F3, 24, 50, 105.
Nikon F90x 35-70/2.8; 70-300 .Des fichiers et du film partout! A l'aide !
Fuji S100fs
Bronica ETRS, ga et st; Zeiss folding pour le fun, Ricoh GX200 pur le quotidien.
D700 50/1.4 trés propre sur lui; 85/1.8; 180/2,8 deux classiques qui assurent; 14/2,8 samyang étrange et très gratifiant
Un tromblon de 500 Tamron et le must un Voigtländer Ultron 40 mm F2 !

Re: Le ciel profond sans fortune personnelle...

par Arno4444 » Mercredi 11 Juillet 2012 23:20

Tromat, merci a toi pour ces explications détaillées...je comprends beaucoup mieux la façon de procéder.

Moi ça me plait, mais je comprend sans problème que ça ne soit pas le cas de tout le monde !


Loin de moi cette idée, tes photos et ce genre de photo me plaisent énormément...mais c difficile de critiquer, mise a part de dire: "whaou", "impressionant",... alors on regarde, on apprend et c génial !

Tromat, pourrais je te poser une question (que tu n'es pas obligé de répondre) : Quel est ton métier ? est ce simplement une passion ou bien est ce ton métier qui te fais avoir une culture tel sur ce sujet ?

En tout cas félicitation pour ta dernière image, elle est incroyable...et j'ai plongé dedans pour voir et analyser.

Merci également pour ton explication dessous...d'ailleurs si tu pouvais a chaque nouvelle photo faire une petite explication, se serait vraiment super sympa, pour que l'on puisse comprendre et savoir se que l'on regarde.

Je reviendrais régulièrement...encore merci et bravo pour ton travail !

Photos: 326
Arno4444

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 3388

Inscription: 08 Juin 2006

Localisation: Tahiti (polynesie française)

Boitier 1: - Nikon D800

Objectif 1: - Micro-Nikkor 105mm f/2.8G AF-S VR IF-ED

Objectif 2: - Nikkor 50mm f/1.4D AF

Objectif 3: - Nikkor 16-35mm f/4G ED VR II AF-S

Dans le forum, on me trouve ici :
Ma galerie !
Mes panoramas !
Mes macros !

Re: Le ciel profond sans fortune personnelle...

par Tromat » Jeudi 12 Juillet 2012 12:21

Hé bé, que d'enthousiasme, merci à vous :-D

Personnellement, je compptais faire de même dans l'été mais avec un grand angle, genre 18 mm sur la V.Lactée
et surement dans les hauteurs de Nice à un peu plus de 1000m d'altitude ...
En éspérant que la polution lumineuse ne soit pas trop présente.

Faut pas hésiter, cette région du ciel ne reste pas longtemps visible sous nos latitude :wink:
Mon problème actuel n'est pas la pollution, mais ce pu*ain de temps de me*de :evil: La dernière photo que j'ai pu prendre est celle ci justement...


C'est vraiment génial, c'est un rêve que nous avons presque tous, qui nait dans l'enfance que tu réalises
Ben oui, et il suffit de se dire un jour "tiens et si je me renseignais sur le sujet" :idea:


Re: Le ciel profond sans fortune personnelle...

Nouveau messagepar Cocagne » Mardi 10 Juillet 2012 20:50
Splendide et surtout une autre façon d'utiliser son matériel photo .
J'ai passé tant et tant de temps la nuit à regarder le ciel quand je naviguai que finalement je l'avais complétement intégré.
Maintenant c'est différent et le regarder pour le photographier est probablement une manière de le regarder au fond des yeux.
Pourrais tu pour un néophite et les autres dans mon cas lister les matériels qui te paraissent essentiels pour démarrer cette pratique ?
Aprés on se débrouilleras et on rattrapera le maitre... Si Si !

Ouh lààà, le maitre n'est qu'un jeune padawan ! Va voir les photo de HardCity dans cette même section pour avoir une idée plus précise de ce que peut être un maitre !

Pour le matos minimum-minimum, je dirai :
- un reflex.
- un trépied
C'est vraiment le minimum syndical, et ça peut suffire à faire quelques très grands champs comme la Voie Lactée en été ou les constellation dans leur ensemble. Il est possible de cumuler un grand nombre de poses courtes (pour éviter le filé) comme je l'ai fais au début et on peut commencer à se faire plaisir. Très vite il va falloir rajouter :
- une monture équatoriale motorisée.
La monture est vraiment l'élément central en astrophoto. C'est un système, posé sur trépied ou une colonne fixée au sol, qui supporte l'instrument ou l'appareil photo seul, et permet de suivre la course des étoiles dans le ciel. Sans elle pas de pose dépassant les quelques secondes. Il est possible de commencer avec du matos très modeste, comme j'ai fait, mais la qualité de suivi à un prix. Dans mon cas j'ai commencé avec une monture fournie avec une lunette acheté chez Lidl qui coutait 60€ ! J'ai ensuite acheté un petit moteur compatible pour motoriser l'axe d’ascension droite (l'axe qui suit les étoiles) qui m'a couté une centaine d'euros. Avec ce système et mon APN fixé dessus j'ai pu faire des poses de 3mn avec un 50mm ouvert à f/4 sans que le mauvais suivi ne se voit trop. La plupart des images postées ici sont faites comme ça.
Après si j'augmente la focale pour photographier de plus près les objets, la qualité étant médiocre les étoiles ne sont plus rondes, ni même ovales...
Exemples, une monture à 290€ comme celle-ci et équipée d'un moteur à 80€ comme celui-la (EQ5) revient à groso modo 400€ et permet de faire le même genre de photo qu'ici.
Par contre il y a le matos d'occasion :) Genre moi même, qui vient d'acheter une monture HEQ5 Goto pour 500€. La monture est vraiment costaud, permet de supporter plusieurs kg de matériel, gère l'autoguidage, est équipée d'un viseur polaire, et permet de grâce au Goto intégré de pointer automatiquement les objets à observer en les sélectionnant dans une liste.
Grâce à cette monture je pouvoir aussi monter mon appareil sur une lunette ou un télescope car la qualité de suivi (surtout avec autoguidage) est au niveau.

Pour résumer, il faut un reflex et une monture adapté à la longeur focale souhaité, le tout dépendant du budget :) (Penser à un intervallomètre aussi, pour quelques dizaines d'euro)


Quel est ton métier ? est ce simplement une passion ou bien est ce ton métier qui te fais avoir une culture tel sur ce sujet ?
Je suis dessinateur industriel aux (ex) Chantiers de l'Atlantique à St Nazaire, où ont été construit de célèbres paquebots comme le Normandie, le France, ou plus récemment le Queen Mary 2. Donc pas grand chose à voir finalement :)
Mon cheminement pour arriver jusque là est pour le moins tordu. Résumé : un jour en allant chez Ikea je passe par le rayon plante, "tiens ils ont des plantes carnivores !", du coup j'en achète une pour voir. Je me renseigne sur le net pour voir comment cultiver ça, et quelques mois plus tard je me retrouve avec des dizaines de plantes achetées à droite à gauche. Voyant de jolies photo de ces plantes sur les sites spécialisés je me dis que moi aussi j'aimerais les prendre en photo. Je vais alors à la Fnac pour m'acheter un petit appareil photo, et je ne sais trop comment je ressort avec un D70. Du coup j’apprends à utiliser la bête grâce à internet et différents bouquins. Quelques temps plus tard, un pote me refile je ne sais plus pour quoi une vieille lunette astro et je découvre pour la première fois les anneaux de Saturne de mes propres yeux. Au Noël suivant mes parents m'offre une lunette sur sa monture (la fameuse Lidl que j'utilise toujours), et il y a quelques mois je me renseigne pour voir si je peux la motoriser. Ensuite c'est l'escalade et je continue à écrire l'histoire :)

Voila comment j'y suis arrivé. Par une suite de hasard, beaucoup de curiosité, et énormément d'infos glanées en grande partie sur le net. Il faut vraiment se renseigner, beaucoup, souvent, et évidemment il faut y prendre du plaisir. Ne pas hésiter à se forcer sur l'Anglais aussi, ça permet de trouver beaucoup plus d'infos et en plus tu travaille la langue.

Quelques sites :
- http://www.webastro.net/ le forum où je traine le plus en ce moment, plein de gens sympa et beaucoup d'infos. Et aussi une section petites annonces très fournie.
- http://www.astrosurf.com/cgi-ubb/Ultimate.cgi un autre forum, très fréquenté, mais un chouilla plus pointu et assez vieillot
- http://apod.nasa.gov/apod/astropix.html Astronomy Picture Of the Day tous les jours une nouvelle image commentée par des spécialistes
- http://www.stellarium.org/ un logiciel de planétarium très simple à utiliser et très efficace pour comprendre ce qu'on voit dans le ciel

Quelques liens de revendeurs de matériels :
- http://www.optique-unterlinden.com/index
- http://www.teleskop-express.de/shop/ind ... anguage/en
- http://www.astronome.fr/ (basé à Lorient)

Photos: 731
Tromat

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 2263

Inscription: 22 Déc 2009

Localisation: St Nazaire

Boitier 1: - D700

Objectif 1: - Micro Nik 60mm f/2.8 D AF

Objectif 2: - Nik 70-300mm f/4-5.6G AF

Objectif 3: - Sig 12-24mm f/4.5-5.6 EX DG

Objectif 4: - Nik 35mm f/2.8 Ai-S

Objectif 5: - Nik 20mm f/3.5 Ai-S

Objectif 6: - Nik 50mm f/1.4G AF-S

Flash 1: - SB-800

Flash 2: - SB-R1

par JJ89 » Vendredi 13 Juillet 2012 13:39

Salut Tromat,

Tu fais bien d'aiguiller nos amis Pixelistes sur le fil de "Hardcity", c'est vrai que son travail est une vrai
référence dans ce domaine, mais si je puis me permettre, le fil de "Floastro" est aussi de toute beauté.
Il en vaut le détour et est à conseiller.

Pour compléter ta réponse à la question de "Cocagne", je dirais que pour un suivi comme tu fais (sans guidage),
nul besoin de dépasser les 200 euros dans une monture;
une eq2 avec son moteur en AD peuvent faire l'affaire à condition, comme tu l'as dit d'utiliser de courtes focales.
De même, un APN qui permet la longue pose et surtout le format RAW, genre certains Bridge, suffit dans ce cas mais ne permettra pas d'évoluer grandement dans ce domaine de la photo.

C'était juste une petite précision pour ceux qui veulent, comme nous, se faire la main en Astrophoto sans dépenser une fortune.
Pour ma part, mon eq1(sur laquelle j'ai diminué les jeux mécaniques) et son moteur ( environ 130 euros le tout) me permettent des résultats "corrects" même au delà de 50 mm de focale.

Tu le fais remarquer à juste titre, la météo ces derniers mois est à chi.r pour la pratique.

On attend tes prochaines images avec impatience.

PS: Une question me vient, As tu atténuer au traitement l'éclat des étoiles sur cette dèrnière de la voie lactée
car elle est trés douce pour une région riche en étoiles ?
surtout comparée aux précédentes sur ton fil.

Photos: 70
JJ89

Pixeli....
Pixeli....

Messages: 207

Inscription: 14 Fév 2012

Boitier 1: - Canon EOS 1000D

Objectif 1: - Canon 18-55mm f/3.5-5.6 EF-S IS II (Bulk)

Objectif 2: - Canon 100-400mm f/4,5-5,6 L IS USM

Re: Le ciel profond sans fortune personnelle...

par Tromat » Vendredi 13 Juillet 2012 16:18

Hello,

C'est sur qu'on peut commencer avec vraiment peu de choses, j'en sais quelque chose avec ma monture à 160€ en tout :) Après si celui qui veut se lancer peut se permettre de mettre un peu plus il ne faut pas hésiter. Le rapport qualité/prix des montures, au moins pour les chinoises (Skywatcher en tête), est à peu près constant.
Le problème des bridges, même avec le RAW et la mise au point débrayable vient de la taille du capteur, minuscule. Et en astro un petit capteur, très pixelisé donc avec des photosites minuscule à une sensibilité quasiment inexploitable. C'est pour ça qu'il vaut mieux un reflex avec un capteur au moins de taille APS-C. Un des reflex les plus populaires est le Canon 1000D. C'est un modèle d'entrée de gamme, mais il a un capteur APS-C et c'est tout ce qu'on demande à un APN pour cette pratique. Il est en plus équipé du liveview ce qui est un plus.

Pour cette dernière image j'ai fais une petite réduction d'étoile avec le filtre Min sous PixInsight mais suivi d'un renforcement par ondelettes. L'impression de douceur vient à mon avis surtout du fait que c'est une mosaïque de 2 images, donc mécaniquement ça réduit leur taille apparente.

Un autre lien que j'avais oublié : http://www.astrobin.com/ c'est une galerie riche de centaines (milliers) de photo d'amateurs, et la plupart du temps la pleine taille est disponible.

Photos: 731
Tromat

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 2263

Inscription: 22 Déc 2009

Localisation: St Nazaire

Boitier 1: - D700

Objectif 1: - Micro Nik 60mm f/2.8 D AF

Objectif 2: - Nik 70-300mm f/4-5.6G AF

Objectif 3: - Sig 12-24mm f/4.5-5.6 EX DG

Objectif 4: - Nik 35mm f/2.8 Ai-S

Objectif 5: - Nik 20mm f/3.5 Ai-S

Objectif 6: - Nik 50mm f/1.4G AF-S

Flash 1: - SB-800

Flash 2: - SB-R1

Re: Le ciel profond sans fortune personnelle...

par Arno4444 » Vendredi 13 Juillet 2012 19:07

Tromat, globalement quand tu touches a quelques choses tu te passionnes vite et tu t'investis...c bien !
bravo pour tes photos en tout cas !

Photos: 326
Arno4444

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 3388

Inscription: 08 Juin 2006

Localisation: Tahiti (polynesie française)

Boitier 1: - Nikon D800

Objectif 1: - Micro-Nikkor 105mm f/2.8G AF-S VR IF-ED

Objectif 2: - Nikkor 50mm f/1.4D AF

Objectif 3: - Nikkor 16-35mm f/4G ED VR II AF-S

Dans le forum, on me trouve ici :
Ma galerie !
Mes panoramas !
Mes macros !
Poster une réponse
Suivante

Poster une réponse

Citer la selection
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron