Sujet: Le focus stacking en studio

Modérateur: Modérateurs

Poster une réponse

Re: Le focus stacking en studio

par passion_photo » Mardi 03 Octobre 2017 17:12

J'ai fais un AVC après le premier chapitre lol :mdr02:

Pas tout compris ce que tu as écris, mais si tu as une photo de ton ensemble en situation, je suis preneur car pour mon petit niveau, ça serait plus parlant :oops:

Photos: 427
passion_photo

Modérateur
Modérateur

Messages: 5230

Inscription: 27 Sep 2009

Localisation: Bourg en Bresse (01)

Boitier 1: 4 - Nikon

Objectif 1: 4 - Nikon

Objectif 2: 9 - Sigma

Objectif 3: 8 - Samyang

Objectif 4: 12 - Tokina

Objectif 5: 14 - Voigtlander

Flash 1: 6 - Nikon

Re: Le focus stacking en studio

par Hede Frederic » Mardi 03 Octobre 2017 17:15

n°07
Image

n°08
Image

Hede Frederic

Pix.......
Pix.......

Messages: 54

Inscription: 03 Oct 2017

Objectif 1:

Dernière édition par Hede Frederic le Mardi 03 Octobre 2017 18:31, édité 1 fois.

Re: Le focus stacking en studio

par vasco » Mardi 03 Octobre 2017 18:26

Merci pour tous ce détail, on va essayer de mieux comprendre les montages du matériel.

Quand je découvre les détails sur la seconde photo de la mouche, c'est impressionnant.

petit NB rajoute des numéros à tes photos ce sera plus facile pour nous tous pour les échanges et les commentaires.

Pour une session photo, le temps du montage et de réglage doit être important ?

Photos: 832
vasco

Guide Région Aquitaine
Guide Région Aquitaine

Messages: 10142

Inscription: 08 Nov 2008

Localisation: Bordeaux

Objectif 1: - Nikkor 58mm f/1.4 G AF-S

vue sur...


"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait" Mark Twain

Re: Le focus stacking en studio

par Hede Frederic » Mardi 03 Octobre 2017 19:09

Me revoilà, numérotation faite :)

Je fais des photos un peu quand je veux mais une photo standard se décompose ainsi :

- Préparation du spécimen, je vais le plus possible les chercher dans la nature.

Sinon

- Positionnement du spécimen avec stabilisation de celui-ci.... de 5 minutes à un peu plus pour du x50. Il faut éviter que ça bouge.
- Une centaine d'images (j'ai été jusqu'à 800 images) environ 2s/3s par image avec l'appareil qui est défaillant. Dans notre petit monde, un certain nombre automatise la prise de ces images.... avec des platines automatisées. Cependant moi j'apprécie de prendre des photos durant 5-10 minutes.
- Après compilation informatique pour 15 minutes avec un ordinateur assez puissant (moi un Core I7 avec 8 G de RAM) avec un logiciel dédié. J'utilise Zerene stacker. Pas trop cher en mode basique et c'est le plus neutre de ceux que j'ai essayés.
- Un peu de traitement avec photoshop mais rien de trop.

donc une photo ça prend 30 minutes.

Ce qui prend du temps c'est de comprendre d'où viennent les problèmes. Certains font des photos depuis 10-15 ans et c'est toujours flou. Après on le dit toujours que ce qu'ils cherchent c'est le coté scientifique. Moi je cherche le coté visuel, donc je penche pour venir chez les photographes. Donc j'arrive ici.

Il faut comprendre les problèmes de diffraction/résolution des objectifs et optimiser l'ensemble de la chaîne optique avec une grande rigueur.

Je n'ai pas encore fini tous les essais auxquels je pense. Si je n'ai pas de problème financier, je pense acquérir une cible USAF jusqu'au groupe 10 pour tester des résolutions jusqu'à 1800 paires de ligne par mm. Voilà voilà :).

Les images que l'on obtient avec un mitutoyo 20x de résolution 0.7 um (ON de 0.42) permettent d'attendre du 1200 lignes/mm environ et cet objectif peut atteindre les 2.5 mm de champ. On a des images de 3000 lignes de FOV.

Mais j'ai plein de choses à raconter. Il y a des méthodes pus adaptées que d'autres selon les cas et les champs.

Pour les insectes, je dois voir avec des petits vivariums de 1 cm à 2 cm de profondeur. Après rien ne bouge pour eux, mon système ne bouge pas le specimen.

Hede Frederic

Pix.......
Pix.......

Messages: 54

Inscription: 03 Oct 2017

Objectif 1:

Dernière édition par Hede Frederic le Mardi 03 Octobre 2017 21:10, édité 3 fois.

Re: Le focus stacking en studio

par vasco » Mardi 03 Octobre 2017 20:36

C'est super passionnant ce que tu nous racontes, et pleins de détails.

Merci pour la numérotation.

Photos: 832
vasco

Guide Région Aquitaine
Guide Région Aquitaine

Messages: 10142

Inscription: 08 Nov 2008

Localisation: Bordeaux

Objectif 1: - Nikkor 58mm f/1.4 G AF-S

vue sur...


"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait" Mark Twain

par jybreizh » Mardi 03 Octobre 2017 21:54

:coucou2:
excusez moi, mais là, je suis largué. Mais les détails sont juste extraordinaires....
Je suis tout ça, mais pour les images...
:vbcoucou:

Photos: 3729
jybreizh

PIXELISTES
PIXELISTES

Messages: 7624

Inscription: 09 Avr 2014

Localisation: Bretagne, Finistère, Morlaix

Boitier 1: - Nikon D4

Boitier 2:

Objectif 1: - Nikkor 50mm f/1.8G AF-S

Objectif 2: - Nikkor 70-200mm f/2.8G ED AF-S VRII

Objectif 3: - Micro-Nikkor 105mm f/2.8G AF-S VR IF-ED

Objectif 4: - Nikkor 24-70mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 5:

Objectif 6:

Objectif 7:

Objectif 8:

Objectif 9:

Objectif 10:

La photographie c'est mieux qu'un dessin, mais il ne faut pas le dire!

je me décide enfin

nature en tout genre

par Hede Frederic » Mardi 03 Octobre 2017 22:03

Et bien si vous aimez les minéraux je peux en montrer pas mal ;). Je suis entrain d'étudier le problème des insectes.

Dans la chaîne optique j'ai un diaphragme et là je tâte le système. Normalement on travaille à pleine ouverture mais dans les montages avec agrandisseurs c'est moins vrai, mon problème sera soluble avec la mire.... et un étalonnage précis au centre et dans les coins. Comme j'ai lu qu'on est un peu limité en photo/jour je vous dis à demain.

Hede Frederic

Pix.......
Pix.......

Messages: 54

Inscription: 03 Oct 2017

Objectif 1:

par passion_photo » Mardi 03 Octobre 2017 22:11

jybreizh a écrit::coucou2:
excusez moi, mais là, je suis largué. Mais les détails sont juste extraordinaires....
Je suis tout ça, mais pour les images...
:vbcoucou:


oufff, j'ai cru que j'étais le seul à rien comprendre :mrgreen2: , me voilà rassuré !!

Mais les photos sont magique (et au passage, mon épouse qui vient de les voir me demande de faire la même chose maintenant :shock: )

Photos: 427
passion_photo

Modérateur
Modérateur

Messages: 5230

Inscription: 27 Sep 2009

Localisation: Bourg en Bresse (01)

Boitier 1: 4 - Nikon

Objectif 1: 4 - Nikon

Objectif 2: 9 - Sigma

Objectif 3: 8 - Samyang

Objectif 4: 12 - Tokina

Objectif 5: 14 - Voigtlander

Flash 1: 6 - Nikon

Re: Le focus stacking en studio

par Hede Frederic » Mardi 03 Octobre 2017 22:46

Il est possible d'essayer avec du matériel de base. On peut faire un montage objet avec un objectif de focale pas trop courte et un agrandisseur de 50 mm inversé environ ou un objectif inversé au bout.

On peut faire varier doucement la focale de l'objectif qui est dans mon montage une lentille de tube. Dans ce cas, cela revient à balayer l'image de l'agrandisseur qui est donc le vrai objectif pour moi. C'est un montage image ici. Le grandissement transversal est variable. Il est proportionnellement variable à la variation de la longueur focale (simplement par Thalès).


On peut aussi faire un mouvement de l'objet ou mieux de l'ensemble optique avec un pied stable avec une mécanique assez précise... C'est un montage objet de grandissement transversal constant.

Il y a plein de montages possibles. On peut aussi utiliser un bridge avec une bonnette et faire de même.

Après il y a le système image avec les objectifs automatisés (voir olympus principalement mais des systèmes pour toutes les marques sont en développement ) qui font varier la focale et qui sont adaptés au focus stacking mais qui sont limités pour deux raisons :

- Pour de forts grandissements la variation de focale est trop importante.

Effectivement dans un système image, le facteur de grandissement longitudinal est le grandissement transversal au carré, et donc pour analyser une faible de profondeur objet il faut faire une grande variation sur l'image. Pour aider dans cette méthode j'ai développé et donné une solution qui est l'oscillation pour les objets fixes. On utilise donc un système image mais par incrémentation du coté de l'objet. On se retrouve à faire 20 oscillations pour 400 images pour un 20x pour être dans la tolérance des objectifs infinis.

- Ensuite les objectifs, de longueurs constantes, sont chers mais surtout ils provoquent le vignettage de l'objectif (manque d'ouverture). On se retrouve systématiquement avec des focales longues. Or pour le système olympus, en micro 4/3, le capteur est petit et donc on perd une grande partie de l'image du fait de ce vignettage. On perd donc beaucoup de la résolution de l'image des objectifs en plus de la variation de grandissement qui altère toujours la qualité de l'image finale surtout quand la diffraction limite les informations. C'est pourquoi, ce système est plus adapté au grand format qui ne perd pratiquement pas d'image avec des focales de l'ordre de 200 mm.

Hede Frederic

Pix.......
Pix.......

Messages: 54

Inscription: 03 Oct 2017

Objectif 1:

Re: Le focus stacking en studio

par Hede Frederic » Mercredi 04 Octobre 2017 8:06

n°09
Image
n°10
Image
n°11
Image

Hede Frederic

Pix.......
Pix.......

Messages: 54

Inscription: 03 Oct 2017

Objectif 1:

Re: Le focus stacking en studio

par MFloyd » Mercredi 04 Octobre 2017 8:21

Frédéric, je crois qu’on est tous époustouflés par la qualité de tes photos. Mais, pour les explications, faudra être un peu plus didactique, et commencer un peu plus simple. Bref, reprendre par la base, avec des montages simples, moins exotiques, et puis monter en puissance. Car, moi aussi, je me sens largué :wink:

Pas qu’on n’essaie pas de se documenter https://shop.mitutoyo.ch/web/mitutoyo/fr_CH/mitutoyo/1358419146666/Objectif%20de%20correction%20fini%20série%20ML%20pour%20microscope%20MF/index.xhtml

Photos: 253
MFloyd

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 1620

Inscription: 30 Juil 2014

Localisation: Lac Léman - Suisse

Boitier 1: - Nikon D4s

Boitier 2: - Nikon D610

Boitier 3: - Nikon D90

Boitier 4: - Nikon F4

Boitier 5: - Nikon F2

Objectif 1: - Micro-Nikkor 105mm f/2.8G AF-S VR IF-ED

Objectif 2: - Nikkor 20mm f/3.5 Ai-S

Objectif 3: - Nikkor 105mm f/2.5 Ai-S

Objectif 4: - Nikkor 180mm f/2.8 ED Ai-S

Objectif 5: - Nikkor 18-105mm f/3.5-5.6G ED AF-S VR DX

Objectif 6: - Nikkor 24-85mm f/3.5-4.5G ED AF-S VR

Objectif 7: - Nikkor 28-300mm f/3,5-5,6 G ED AF-S VR

Objectif 8: - Nikkor 16-35mm f/4G ED VR II AF-S

Objectif 9: - Nikkor 24-50mm f/3.3-4.5 AF

Objectif 10: - Nikkor 300mm f/2.8G ED- AF-S VRII

Dernière édition par MFloyd le Mercredi 04 Octobre 2017 8:27, édité 1 fois.
Γνῶθι σεαυτόν

par Hede Frederic » Mercredi 04 Octobre 2017 8:24

On va essayer parce que c'est long ;)
je vous offre un petit document qui peut aider déjà

Vous aurez un montage image et un minimum de théorie.

http://ploum2006.free.fr/microscope.pdf

Hede Frederic

Pix.......
Pix.......

Messages: 54

Inscription: 03 Oct 2017

Objectif 1:

Re: Le focus stacking en studio

par passion_photo » Mercredi 04 Octobre 2017 8:27

C'est bluffant, même si il est difficile pour l'esprit de se mettre à l'échelle, on a l'impression de voir une roche alors qu'on est à l'échelle du millimètre..

Par contre, combien pèse une photo ? Tu dois dépasser 1Go par photo non ?

Photos: 427
passion_photo

Modérateur
Modérateur

Messages: 5230

Inscription: 27 Sep 2009

Localisation: Bourg en Bresse (01)

Boitier 1: 4 - Nikon

Objectif 1: 4 - Nikon

Objectif 2: 9 - Sigma

Objectif 3: 8 - Samyang

Objectif 4: 12 - Tokina

Objectif 5: 14 - Voigtlander

Flash 1: 6 - Nikon

Re: Le focus stacking en studio

par Hede Frederic » Mercredi 04 Octobre 2017 8:31

Les photos finales en TIFF sont de l'ordre de 100 Mo. Je fais des assemblage en jpeg. Cela prendrait trop de temps sinon, je n'ai pas constaté de gain en RAW. Cependant j'étudie avec ce que j'ai, et c'est pas le pied le HDR en ce moment. Car je sais que mon meilleur concurrent (hongrois) doit le faire. Il est donc un système différent du mien et donc ça me donne la possibilité pour comparer. Lui est dans un système micro 4/3 avec la HD du système olympus et il couple en HDR pour chaque image (de 8 images). Mais je n'en sais pas plus. C'est assez varié ce petit monde.

Le document en téléchargement devrait vous aider.

Hede Frederic

Pix.......
Pix.......

Messages: 54

Inscription: 03 Oct 2017

Objectif 1:

par jybreizh » Mercredi 04 Octobre 2017 8:41

passion_photo a écrit:
jybreizh a écrit::coucou2:
excusez moi, mais là, je suis largué. Mais les détails sont juste extraordinaires....
Je suis tout ça, mais pour les images...
:vbcoucou:


oufff, j'ai cru que j'étais le seul à rien comprendre :mrgreen2: , me voilà rassuré !!

Mais les photos sont magique (et au passage, mon épouse qui vient de les voir me demande de faire la même chose maintenant :shock: )

Ben t'es pas dans la m***e :mdr02: :mdr02: :mdr02:

Photos: 3729
jybreizh

PIXELISTES
PIXELISTES

Messages: 7624

Inscription: 09 Avr 2014

Localisation: Bretagne, Finistère, Morlaix

Boitier 1: - Nikon D4

Boitier 2:

Objectif 1: - Nikkor 50mm f/1.8G AF-S

Objectif 2: - Nikkor 70-200mm f/2.8G ED AF-S VRII

Objectif 3: - Micro-Nikkor 105mm f/2.8G AF-S VR IF-ED

Objectif 4: - Nikkor 24-70mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 5:

Objectif 6:

Objectif 7:

Objectif 8:

Objectif 9:

Objectif 10:

La photographie c'est mieux qu'un dessin, mais il ne faut pas le dire!

je me décide enfin

nature en tout genre
Poster une réponse
PrécédenteSuivante

Poster une réponse

Citer la selection
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron