Sujet: Le focus stacking en studio

Modérateur: Modérateurs

Poster une réponse

par lepoissonbleu » Jeudi 16 Novembre 2017 21:54

Hede Frederic a écrit:... Les optiques finies sont aussi efficaces mais comme on ne peut changer la focale de la LT on est limité dans l'adaptation résolution objectif/résolution taille du capteur.


Il faut bien entendu opter pour des distances de travail élevée genre LWD ou SWD Ou ULWD sinon le manque de distance posera des problèmes de place pour ajuster l'éclairage.

Hede Frederic a écrit:..Quant à la précision de 5 um, elle est insuffisante pour une méthode mixte pour le 20x, 40x et 60x.

Oui évidemment, dès qu'on passe à des grandissements > 20x je passe à 1 ou 2 mu ce qui est facile avec un staif de microscope genre OLYMPUS CH. Je n'ai pas encore touché au 60x. Je n'ai ni le matériel ni les sujets qui s'y prêtent.

Hede Frederic a écrit:Les bébêtes sont plus simples à dompter bien au contraire car bien plus diffusantes. Ceux qui passent des minéraux aux bébêtes n'ont pas de problème l'inverse est faux.


Je n'ai pas encore touché aux micro minéraux, donc je n'ai pas d'expérience à rapporter. Je ne dispose pas d'échantillons pour cela.

Hede Frederic a écrit:Et mon système n'a pas de soufflet et est horizontal.

ALors là je me demande comment tu peux déplacer un bloc optique ou ton boitier avec une installation qui me parait pas trop stable à part les éléments collés. Le soufflet semble pourtant idéal pour cela non ??

lepoissonbleu

P.........
P.........

Messages: 17

Inscription: 13 Nov 2017

Localisation: 33

Boitier 1: - Pentax K-7

Amateur de macro et photo au microscope sur des sujets techniques ou scientifiques

Re: Le focus stacking en studio

par Hede Frederic » Jeudi 16 Novembre 2017 21:57

Mon système est au contraire d'une grande stabilité..... Le soufflet n'a aucune utilité pour ma part. Ce qui lui permet d'être en plus léger et transportable. La verticalité est toujours cause de lourdeur par définition. Le glissement est bcp plus simple ainsi.

Hede Frederic

Pix.......
Pix.......

Messages: 54

Inscription: 03 Oct 2017

Objectif 1:

par lepoissonbleu » Vendredi 17 Novembre 2017 12:13

Pourrais-tu poster quelques photos détaillées de ton installation?
Merci

lepoissonbleu

P.........
P.........

Messages: 17

Inscription: 13 Nov 2017

Localisation: 33

Boitier 1: - Pentax K-7

Amateur de macro et photo au microscope sur des sujets techniques ou scientifiques

par Hede Frederic » Vendredi 17 Novembre 2017 20:39

Photo n° 8 :) c'est déjà fait. Après si on a des questions théoriques sur le fonctionnement je peux y répondre. IL suffit de poser les questions.

Hede Frederic

Pix.......
Pix.......

Messages: 54

Inscription: 03 Oct 2017

Objectif 1:

Re: Le focus stacking en studio

par Hede Frederic » Samedi 18 Novembre 2017 20:20

La méthode mixte donne ceci :
Très précise jusqu'au 20x, elle devient plus difficile au 50x.
Image

La méthode hybride mixte-objet permet d'abaisser la précision opto-mécanique pour obtenir des pas nanomètriques si besoin. Elle est adaptée aux forts grandissements. Pour l'utiliser, il faut maîtriser les autres méthodes et en comprendre la substantifique moelle pour atteindre les limites de l'optique.

Image

Je résume les familles de méthodes :

- Objet
- Image
- Mixte
- Hybride Mixte-objet

Hede Frederic

Pix.......
Pix.......

Messages: 54

Inscription: 03 Oct 2017

Objectif 1:

par lepoissonbleu » Mardi 21 Novembre 2017 12:53

Bonjour
Merci pour ces dernières précisions. Cependant une question demande réponse: En dehors d'une certaine facilité et d'un certain confort, quels avantages tirer de cette méthode de travail par rapport au système classique reposant sur le déplacement (vertical ou horizontal) de l'objet à partir d'une platine de microscope par exemple qui permet de descendre à des pas de 1 Micron? Gain qualitatif évident? gain de temps? système moins coûteux?

Si le gain qualitatif n'est pas flagrant, je pense personnellement avoir plus de facilité à travailler avec mon système (statif + soufflet + platine microscope) qu'avec celui que tu utilises et qui va demander le plus souvent de créer plusieurs piles alors que je n'en utilise qu'une seule.
Peut-être le stacking en plusieurs piles se révèle plus performant? Je n'ai jamais utilisé ce principe.

lepoissonbleu

P.........
P.........

Messages: 17

Inscription: 13 Nov 2017

Localisation: 33

Boitier 1: - Pentax K-7

Amateur de macro et photo au microscope sur des sujets techniques ou scientifiques

Re: Le focus stacking en studio

par Hede Frederic » Mardi 21 Novembre 2017 12:59

Salut,
La réponse est dans le résultat. Je ne cherche aucunement à convaincre quiconque que ce que je fais est meilleur ou pas. Chacun doit faire ce qu'il pense. Je ne crée pas plusieurs piles normalement. Lorsqu'une difficulté existe je la contourne plutôt.

Le système hybride permet d'obtenir des précisions bien supérieures au micron. Quant à déplacer l'objet c'est pour moi la pire des méthodes et de loin. Je n'ai jamais vu de bons résultats avec cette méthode.

Hede Frederic

Pix.......
Pix.......

Messages: 54

Inscription: 03 Oct 2017

Objectif 1:

par vasco » Mardi 21 Novembre 2017 13:21

Hede Frederic a écrit:Ils sont dans de petites géodes. Tout est naturel.


Ce sont des achats ou des échanges ? Vu la provenance ?

Photos: 847
vasco

Guide Région Aquitaine
Guide Région Aquitaine

Messages: 10776

Inscription: 08 Nov 2008

Localisation: Bordeaux

Objectif 1: - Nikkor 58mm f/1.4 G AF-S

vue sur...


"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait" Mark Twain

par lepoissonbleu » Mardi 21 Novembre 2017 14:07

Hede Frederic a écrit:Salut,
Quant à déplacer l'objet c'est pour moi la pire des méthodes et de loin. Je n'ai jamais vu de bons résultats avec cette méthode.


En théorie elle ne devrait pas être inférieure au déplacement de l'ensemble APN + OPTIQUE, que pratiquent la plupart des pros comme Charles Krebs et autres. Sauf qu'il est plus facile de déplacer l'objet pour moi car J'utilise pour cela le même statif de microscope mais couché et stabilisé.

lepoissonbleu

P.........
P.........

Messages: 17

Inscription: 13 Nov 2017

Localisation: 33

Boitier 1: - Pentax K-7

Amateur de macro et photo au microscope sur des sujets techniques ou scientifiques

Re: Le focus stacking en studio

par Hede Frederic » Mardi 21 Novembre 2017 14:28

Justement les contraintes techniques du déplacement de l'objet sont bien plus importants pour qu'il soit fait dans de bonnes conditions. Encore une fois je n'ai jamais vu de bons résultats avec cette méthode. Si Krebs fait le déplacement de l'optique+ caméra ce n'est pas pour rien et cela va dans le sens de ce que je pense..... Cependant je ne pratique pas comme lui. J'ai développé les méthodes images, hybrides et mixtes pour diminuer toutes les contraintes et éviter d'aller dans la guerre technologique. Mon système coûte ainsi très peu.

Par contre les "pros" ? Je ne crois pas qu'on puisse gagner de l'argent mais là je n'en sais rien. Ce loisir est plus une source de dépense que de gains.

J'ai observé les résultats des "pros" ceux qui sont introduits dans les bons milieux dans la macro minéralogie. J'ai observé qu'ils effectuaient, pour certains, du stacking. Cependant ils ne maîtrisent pas les bases et les résultats sont.... mauvais.

Mon discours est toujours direct. Donc pour dire ma pensée, beaucoup de ces "pros" manquent de bases techniques. Ils savent éclairer mais pour le reste.... il y a des manques importants.

Hede Frederic

Pix.......
Pix.......

Messages: 54

Inscription: 03 Oct 2017

Objectif 1:

Dernière édition par Hede Frederic le Mardi 21 Novembre 2017 14:39, édité 2 fois.

par Hede Frederic » Mardi 21 Novembre 2017 14:33

vasco a écrit:
Hede Frederic a écrit:Ils sont dans de petites géodes. Tout est naturel.


Ce sont des achats ou des échanges ? Vu la provenance ?


Dans notre milieu il y a des échanges ou des achats dans des bourses spécialisées.
Image

Hede Frederic

Pix.......
Pix.......

Messages: 54

Inscription: 03 Oct 2017

Objectif 1:

par lepoissonbleu » Mardi 21 Novembre 2017 15:17

Un autre aspect perturbe l'évaluation de la qualité du résultat est le post traitement qui y est appliqué. Pourrais-tu poster une photo résultant d'un stack, avant post-traitement et après?
Merci.

lepoissonbleu

P.........
P.........

Messages: 17

Inscription: 13 Nov 2017

Localisation: 33

Boitier 1: - Pentax K-7

Amateur de macro et photo au microscope sur des sujets techniques ou scientifiques

Re: Le focus stacking en studio

par Hede Frederic » Mardi 21 Novembre 2017 17:39

L'évaluation se fait sur les originaux et l'observation de la résolution, le traitement c'est epsilon..... Cependant voici, une image finale et une image sans traitement et un recadrage

Image
Image
Image

Hede Frederic

Pix.......
Pix.......

Messages: 54

Inscription: 03 Oct 2017

Objectif 1:

par lepoissonbleu » Mardi 21 Novembre 2017 18:11

Merci pour ces deux vues intéressantes. Effectivement, à part une lègère correction de la finesse qui donne plus d'éclat, la base est quand même top !
Je commence à réfléchir à la modification de mon montage actuel pour essayer tes différentes méthodes mais avec des objectifs LWD Nikon en 160.
Je dois revoir aussi mon éclairage car je n'ai jamais obtenus des résultats très convaincants avec les flash avec ou sans le pot de yaourt.

Comme j'ai changé d'APN pour passer sur le PENTAX KP ( je suis sur cette marque depuis 50 ans !) je dois aussi composer avec les nouvelles fonctionnalités qui sont particulièrement utiles en macro.

Je viens d'essayer, à partir d'une pile de 56 prises, un stack de trois piles de 22 avec une recomposition en stack de 3 avec les résultats précédents. Et bien je ne suis pas emballé! J'ai l'impression qu'on multiplie les artefacts.

lepoissonbleu

P.........
P.........

Messages: 17

Inscription: 13 Nov 2017

Localisation: 33

Boitier 1: - Pentax K-7

Dernière édition par lepoissonbleu le Mardi 21 Novembre 2017 18:20, édité 1 fois.
Amateur de macro et photo au microscope sur des sujets techniques ou scientifiques

par Hede Frederic » Mardi 21 Novembre 2017 18:14

lepoissonbleu a écrit:Merci pour ces deux vues intéressantes. Effectivement, à part une lègère correction de la finesse qui donne plus d'éclat, la base est quand même top !
Je commence à réfléchir à la modification de mon montage actuel pour essayer tes différentes méthodes mais avec des objectifs LWD Nikon en 160.
Je dois revoir aussi mon éclairage car je n'ai jamais obtenus des résultats très convaincants avec les flash avec ou sans le pot de yaourt.

Je viens d'essayer, à partir d'une pile de 56 prises, un stack de trois piles de 22 avec une recomposition en stack de 3 avec les résultats précédents. Et bien je ne suis pas emballé! J'ai l'impression qu'on multiplie les artefacts.


Ton discours semble indiquer le pot de yaourt...... Où as-tu vu cette technique ? Internet ? Livre..... ?

Ensuite où as-tu vu que le substacking était utile ?

Pour tout dire où as-tu appris ces méthodes..... qui sont, à mon avis, inutiles.

Hede Frederic

Pix.......
Pix.......

Messages: 54

Inscription: 03 Oct 2017

Objectif 1:

Poster une réponse
PrécédenteSuivante

Poster une réponse

Citer la selection
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron