Sujet: Mariage: amateur déclaré

Modérateur: Modérateurs

Poster une réponse

par Typiac » Mercredi 17 Septembre 2008 22:30

Je pense que tu as toutes tes réponses Kahouane. Si tu as des copains qui ont besoin de toi, tu pourras être indemnisé, les rapports humains restent possibles sans la création d'une entreprise!

Si tu veux gagner de l'argent, il faut créer ta société et comme dit Job.1, t'allier sur tes concurrents loyalement. Dans le cas contraire, tu tombes dans la concurrence déloyale qui est de plus très à la mode aujourd'hui.

Photos: 22
Typiac

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 3650

Inscription: 25 Juil 2008

Localisation: Paris

Dernière édition par Typiac le Jeudi 18 Septembre 2008 0:54, édité 1 fois.

Re: Mariage: amateur déclaré

par cherokee » Mercredi 17 Septembre 2008 23:05

Kahouane a écrit:Est-il possible d'être occasionnellement photographe amateur sur un mariage, se faire rétribuer la prestation, tout en étant en règle ?
Si oui, par quel moyen ? Faut-il cotiser à une caisse, faire une déclaration particulière avant le mariage quelque part ?

dans ton cas de prestataire occasionnel, la meilleure solution c'est le portage salarial
la société de portage facture et encaisse la prestation à ta place, et te reverse un salaire sous déduction des charges sociales et d'un quota de frais de gestion
voir par exemple là, tous les aspects sont bien décortiqués : http://portaildulivre.com/salarie.htm

Photos: 184
cherokee

Pixelist..
Pixelist..

Messages: 741

Inscription: 03 Oct 2006

Localisation: 92

Objectif 1:

par Typiac » Jeudi 18 Septembre 2008 1:12

cherokee, sans vouloir te contredire et je te dis ça très amicalement, il n'y a pas de "meilleure solution".

Celle que tu proposes n'est pas intéressante car il est bien évident que la société de portage va facturer le portage. je reprends ici le chiffre du site: 11%

De plus, si tu as ta propre société de portage, il y a des désavantages fiscaux (TVA, IS, charge salariales et patronales, un vrai cocktail de la mort!).

Enfin, comparer le revenu issu d'une convention de portage avec celui d'un chef d'entreprise est plus que douteux (ils sont où les 11%??? :wink: ).

Une société de portage salarial relève beaucoup plus de la prestation de service que de la gestion au sens pur du terme.

Enfin et surtout:
CHERCHER LA FORME JURIDIQUE IDEALE EST UNE ERREUR

Il faut chercher la forme juridique qui vous convient:
fiscalité - responsabilité - gestion... à vous de déterminer vos besoins. Un juriste averti sera capable de créer une véritable arborescence de sociétés dominées par une simple SEP, mais ça ne veut pas pour autant dire qu'il a du talent.

Photos: 22
Typiac

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 3650

Inscription: 25 Juil 2008

Localisation: Paris

par cherokee » Jeudi 18 Septembre 2008 7:18

t'inquiète Ryan Sino tu peux me contredire, au contraire ça fait avancer le schmilblick :)

pour ce qui me concerne ça fait 20 ans que je suis chef d'entreprise et je connais bien les contraintes administratives, juridiques, fiscales et sociales qui pèsent sur nous

monter une entreprise - fût-elle au régime micro août 2008 - c'est tout sauf bénin et engage durablement son créateur et probablement gérant

pour un salarié à plein temps qui fournit quelques prestations dans l'année pour quelques milliers d'euros au total c'est une solution que je déconseille formellement

de toutes façons ça supposerait l'accord exprès de son employeur (s'il est gérant)

payer 11% de portage à une société qui va se taper tout le back-office c'est peanuts au regard des formalités et emm... de tous ordres évitées

à mon humble avis

Photos: 184
cherokee

Pixelist..
Pixelist..

Messages: 741

Inscription: 03 Oct 2006

Localisation: 92

Objectif 1:

par Typiac » Jeudi 18 Septembre 2008 9:23

Je ne suis pas forcément d'accord avec toi. Les sociétés de portage ne font tout de même pas oeuvre philanthropique. Elles génèrent des bénéfices.

Après , bien sûr qu'il y a des contraintes et même heureusement sinon le monde sociétaire serait une anarchie.

Maintenant, pour ce qui est des contraintes, on ne peut pas dire qu'avec un peu de rigueur, une formation aux logiciels Ciel et une bonne gestion, cela ne va pas aider à avoir une bonne base! (J'ai 27ans mais j'ai également été dirigeant d'une entreprise d'une 20aine de salariés).

A mon humble avis, l'immense majorité des pixelistes qui veulent se professionaliser souhaite une activité complémentaire. Dans ce cas, on ne peut pas dire qu'avec 50 contrats par an, la gestion soit extraordinairement difficile.

Ce qui guide en revanche le dirigeant en puissance, c'est le besoin d'indépendance, la liberté d'action et ça, je dois dire que ça vaut bien un peu de gestion.

En outre, pour écarter l'aspect philosophique des choses et pour en revenir au juridique: A titre personnel, je désapprouve le portage salarial car on place encore un intermédiaire de l'unité de production de valeur qu'est l'entreprise.

JUIRIDIQUEMENT, le portage est un instrument utilisé par des actionnaires qui ont besoin de liquidités. Le porteur bénéficie en général d'une promesse de rachat et une levée d'option sera effectuée soit par lui, soit par le donneur d'ordre. Maintenant, le portage salarial (franchement je salue celui qui a eu l'idée!), c'est quand même bien différent et juridiquement, celà amène des questions car on pourrait parfaitement avancer qu'il s'agit d'emplois fictifs étant donné qu'il n'y a pas de lien de subordination entre l'employeur et le "salarié".

CONCRETEMENT: Je pense ne pas trop m'avancer en considérant que n'importe quel avocat plaiderait l'emploi fictif mais pour être bien sûr, je vais effectuer une recherche.

Merci à toi en tout cas, c'est un réflexion originale et j'aime beaucoup sortir des carcans des formules statutaires classiques!

Photos: 22
Typiac

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 3650

Inscription: 25 Juil 2008

Localisation: Paris

par Kahouane » Jeudi 18 Septembre 2008 9:26

Ryan Sino a écrit:Je pense que tu as toutes tes réponses Kahouane


Oui, merci à toi et aux autres de m'avoir aidé, même si pour vous ça semble être un sujet déjà abordé mille fois (à mes yeux non, c'était en l'occurrence un cas concret et pratique).

Si tu as des copains qui ont besoin de toi, tu pourras être indemnisé, les rapports humains restent possibles sans la création d'une entreprise!

Si tu veux gagner de l'argent, il faut créer ta société et comme dit Job.1, t'allier sur tes concurrents loyalement. Dans le cas contraire, tu tombes dans la concurrence déloyale qui est de plus très à la mode aujourd'hui.


Suite à vos éclairage je pense donc me faire la main "gratuitement" en me faisant juste rembourser les frais (je vais peut être me payer un D700 exprès du coup :lol: ), un genre d'échange de bons procédés en établissant les règles clairement. On verra par la suite si la mayonnaise prend d'un côté comme de l'autre et si ça en arrive à "potes + ngénération (©Sevgin le viking)" il sera temps d'envisager l'étape suivante.

NB: le but n'est pas d'être photographe bénévole sur tous les mariages de la région.

Photos: 30
Kahouane

Pixelis...
Pixelis...

Messages: 360

Inscription: 30 Jan 2007

Localisation: Gisors (Eure - Haute Normandie)

Objectif 1:

par Typiac » Jeudi 18 Septembre 2008 9:33

Je pense que c'est une sage décision. En revanche, ne va pas trop loin dans l'indemnisation parce que sinon, ça devient une rémunération hein!

Photos: 22
Typiac

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 3650

Inscription: 25 Juil 2008

Localisation: Paris

par Kahouane » Jeudi 18 Septembre 2008 10:27

Ryan Sino a écrit:Je pense que c'est une sage décision. En revanche, ne va pas trop loin dans l'indemnisation parce que sinon, ça devient une rémunération hein!


Bon, ben on va se contenter d'un D300 alors :lol: :wink:
Sans rire, hormis les frais de déplacement je ne vois pas bien ce que je peux me faire indemniser, ça n'ira pas chercher loin.

Photos: 30
Kahouane

Pixelis...
Pixelis...

Messages: 360

Inscription: 30 Jan 2007

Localisation: Gisors (Eure - Haute Normandie)

Objectif 1:

par Malmoth » Jeudi 18 Septembre 2008 14:28

Pour compléter le débat, je voudrais attirer l'attention des amateurs sur un point particulier.

Il faut être extrêmement prudent lorsque vous proposez une prestation à un couple, en leur expliquant les garanties que vous offrez (ou que vous n'offrez pas).

Lorsque qu'un couple paie pour un reportage de mariage, le photographe s'engage à livrer le reportage. Pourtant, de multiples incidents peuvent compromettre cette livraison. Le boitier qui s'enraye en pleine cérémonie (si si, ça arrive), un accident de la route ou une panne sur le chemin qui mène à la cérémonie, pour ne citer que ceux là.

Dans le cas où le photographe est incapable de livrer le reportage, il peut être condamné à verser tous les frais nécessaires à la reconstitution du mariage (ce qui peut aller très loin). (J'ai n'ai pas de texte de loi à citer, mais j'ai appris ça pendant mon CAP. Il faudrait que je retrouve mon cours. Ryan sino, si tu peux confirmer ou infirmer).

Du coup, les pro souscrivent à des assurances professionnelles qui peuvent couvrir ce genre de frais, et ils s'assurent aussi avec un deuxième boitier en cas de panne du premier.

Si vous faites le reportage du mariage d'un pote, je pense qu'il est en mesure de comprendre qu'un amateur ne peut pas offrir ce genre de garantie. Pour un pote +n génération :wink: c'est moins évident.

Photos: 303
Malmoth

Membre VIP
Membre VIP

Messages: 1563

Inscription: 08 Mar 2007

Localisation: La Trinité (972)

par ChristianP » Jeudi 18 Septembre 2008 15:36

Malmoth a écrit:Pour compléter le débat, je voudrais attirer l'attention des amateurs sur un point particulier.

Il faut être extrêmement prudent lorsque vous proposez une prestation à un couple, en leur expliquant les garanties que vous offrez (ou que vous n'offrez pas).

Lorsque qu'un couple paie pour un reportage de mariage, le photographe s'engage à livrer le reportage. Pourtant, de multiples incidents peuvent compromettre cette livraison. Le boitier qui s'enraye en pleine cérémonie (si si, ça arrive), un accident de la route ou une panne sur le chemin qui mène à la cérémonie, pour ne citer que ceux là.

Dans le cas où le photographe est incapable de livrer le reportage, il peut être condamné à verser tous les frais nécessaires à la reconstitution du mariage (ce qui peut aller très loin). (J'ai n'ai pas de texte de loi à citer, mais j'ai appris ça pendant mon CAP. Il faudrait que je retrouve mon cours. Ryan sino, si tu peux confirmer ou infirmer).

Du coup, les pro souscrivent à des assurances professionnelles qui peuvent couvrir ce genre de frais, et ils s'assurent aussi avec un deuxième boitier en cas de panne du premier.

Si vous faites le reportage du mariage d'un pote, je pense qu'il est en mesure de comprendre qu'un amateur ne peut pas offrir ce genre de garantie. Pour un pote +n génération :wink: c'est moins évident.


c'est bien pour sa qu'il faut toujours au moins deux boitiers donc un équiper avec un objo trans sa peut sauvé un reportage :wink:

Photos: 131
ChristianP

Pixeliste.
Pixeliste.

Messages: 796

Inscription: 22 Mai 2006

Localisation: Breizhland (29)

Objectif 1:

par Typiac » Jeudi 18 Septembre 2008 19:15

Malmoth a écrit:Pour compléter le débat, je voudrais attirer l'attention des amateurs sur un point particulier.

Il faut être extrêmement prudent lorsque vous proposez une prestation à un couple, en leur expliquant les garanties que vous offrez (ou que vous n'offrez pas).

Lorsque qu'un couple paie pour un reportage de mariage, le photographe s'engage à livrer le reportage. Pourtant, de multiples incidents peuvent compromettre cette livraison. Le boitier qui s'enraye en pleine cérémonie (si si, ça arrive), un accident de la route ou une panne sur le chemin qui mène à la cérémonie, pour ne citer que ceux là.

Dans le cas où le photographe est incapable de livrer le reportage, il peut être condamné à verser tous les frais nécessaires à la reconstitution du mariage (ce qui peut aller très loin). (J'ai n'ai pas de texte de loi à citer, mais j'ai appris ça pendant mon CAP. Il faudrait que je retrouve mon cours. Ryan sino, si tu peux confirmer ou infirmer).

Du coup, les pro souscrivent à des assurances professionnelles qui peuvent couvrir ce genre de frais, et ils s'assurent aussi avec un deuxième boitier en cas de panne du premier.

Si vous faites le reportage du mariage d'un pote, je pense qu'il est en mesure de comprendre qu'un amateur ne peut pas offrir ce genre de garantie. Pour un pote +n génération :wink: c'est moins évident.


Oui, c'est tout à fait vrai. On tombe ici dans la responsabilité contractuelle de droit commun avec notamment les article 1134 et 1147 du Code Civil: "les convention légalement formées tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faites". Comprenez: tu as fait un contrat, tu dois l'exécuter sinon ça ouvre droit à des réparations, conformément à 1147. Il s'agira en l'espèce tout simplement de dommages et intérêts.

Photos: 22
Typiac

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 3650

Inscription: 25 Juil 2008

Localisation: Paris

par Kahouane » Jeudi 18 Septembre 2008 20:27

Malmoth a écrit:Si vous faites le reportage du mariage d'un pote, je pense qu'il est en mesure de comprendre qu'un amateur ne peut pas offrir ce genre de garantie. Pour un pote +n génération :wink: c'est moins évident.


Pour ma part, autant pour les potes que pour les potes de potes, c'est clairement explicité.
Aucune garantie de résultat, aucune garantie de bonne exécution. Je ne suis pas pro, je ne peux assurer un service pro.

Soit ils acceptent, soit ils n'acceptent pas mais c'est en toute connaissance de cause.

NB: mais ça ne me dispense pas non plus de tout faire pour pouvoir "bosser". Par exemple, j'ai acheté le flash et l'AF-D 28 f/2,8 juste pour assurer le mariage d'une amie. Elle m'a fait confiance malgré tout, à moi de me montrer à la hauteur.

Photos: 30
Kahouane

Pixelis...
Pixelis...

Messages: 360

Inscription: 30 Jan 2007

Localisation: Gisors (Eure - Haute Normandie)

Objectif 1:

par NikD3 » Jeudi 18 Septembre 2008 21:11

Hé hé, il y avait longtemps que je n'étais pas venu et franchement c'est toujours la même chose... Posé vous la question, est-ce qu'il y a des amateurs qui travaillent gratuitement dans votre entreprise? Ou pour une petite pièce ??? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

NikD3

P.........
P.........

Messages: 14

Inscription: 07 Mar 2008

Objectif 1:

par Typiac » Jeudi 18 Septembre 2008 22:08

Tu n'as pas suivi le topic NikD3, Kahouane cherche justement à faire les choses correctement. Il se les pose les questions.

Peut-être ne fera t-il rien. Peut-être suivra t-il quelques amis durant des moments importants. Peut-être ses questions l'amèneront à se remettre en question et qu'il laissera tout tomber pour la photo.

Je trouve sa démarche bonne et construite.

Photos: 22
Typiac

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 3650

Inscription: 25 Juil 2008

Localisation: Paris

par lechove » Vendredi 19 Septembre 2008 9:57

Mais comment on faisait avant que tu ne soit là Maitre Dalloz?! :-D

Photos: 1896
lechove

Membre VIP
Membre VIP

Messages: 23177

Inscription: 23 Sep 2006

Localisation: Menton (Alpes Maritimes )

Boitier 1: - Nikon D3

Objectif 1: - Nikkor 85mm f/1,4G AF-S

Objectif 2: - Nikkor 17-35mm f/2.8D ED-IF AF-S

Objectif 3: - Nikkor 50mm f/1.4G AF-S

Objectif 4: - Micro-Nikkor 105mm f/2.8G AF-S VR IF-ED

Objectif 5: - Nikkor 35mm f/1,4G AF-S

Objectif 6: - Nikkor 24-70mm f/2.8G ED AF-S

l-Portraits
-Flamenco--flickr-tuto nx2 N&B - à voir-compact'-Paysages-N&B
___________________
en photographie il n'y a pas de vérités, seulement des points de vue différents.
Poster une réponse
PrécédenteSuivante

Poster une réponse

Citer la selection
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron