Pixelistes • question formats NEF - TIFF - RAW sur Mac : Apple et Mac OS - Page 2

Sujet: question formats NEF - TIFF - RAW sur Mac

Modérateurs: Modérateurs, Rédacteurs

Poster une réponse

Re: question formats NEF - TIFF - RAW sur Mac

par MFloyd » Samedi 17 Janvier 2015 5:19

Saint_112 l'a déjà très bien expliqué.

En complément, je prends comme exemple le format propriétaire NEF (et il a autant de formats NEF que de boitiers Nikon) traité par LR par exemple.

Ce fichier NEF comporte en gros 4 éléments: (1) la prise de vue en format brut; (2) une image en JPEG plus ou moins compressé afin de pouvoir visualiser la prise de vue sans traitement; (3) les données EXIFS reprenant toutes données de prise de vue, et (4) l'enregistrement des paramètres, propriétaires Nikon, de réglages faits au niveau du boitier: balance de blancs; réglages du style Vivid, Neutre, Landscape; corrections distorsion / aberrations chromatiques objectifs; parametres de réduction de bruit etc.

Tout bon logiciel de traitement, NE VA PLUS TOUCHER / MODIFIER ce fichier; tous les post traitements de l'image vont soit être enregistrés dans le fichier du catalogue du logiciel de traitement tel que LR, soit être enregistrés dans un fichier d'extension, aussi appelé XMP, ou Side-car, ceci est un peu un fichier "poisson pilote" qui accompagnera le fichier de base et qui peut être utile quand vous trimballez votre fichier et ses modifications d'un logiciel à l'autre (p.ex. LR vers PS et retour). Les anciens logiciels Nikon avaient la mauvaise habitude de écrire directement dans le fichier NEF et de modifier ainsi les réglages de base; avec NXD cette mauvaise habitude semble terminée, et tout changement est enregistré dans un fichier XMP / Side-car.

En post-traitement LR va prendre le fichier d'image brut inclus dans le fichier NEF; va reprendre certaines données EXIF du meme fichier et va ensuite les traiter à sa sauce comme la balance de blancs; LR va puiser dans sa base de données l'objectif avec laquelle la photo à été prise et va traiter toutes les distorsions et aberrations chromatiques, et beaucoup de chose encore (horizonalité, perspective,...); va générer sa propre imagette JPEG pour visualiser la prise de vue; etc etc...

Après ça, c'est toute une question de méthode de travail et de philosophie de ce qu'on garde ou ce qu'on jette: la mienne est de toujours garder (1) le fichier de base / historique; la raison est qu'on puisse avoir envie de retraiter une image avec un nouveau / meilleur logiciel; (2) les images "finales", je veux les garder quelque part aussi de façon "figée" et de ne pas à avoir subir le risque de de devoir les recomposer à chaque fois au moyen d'un logiciel (LR, ou autre); ces dernières sont exportées au format du style TIFF / DNG / PSD / JPEG.

En résumé pour chaque prise de vue j'ai: (1) le fichier RAW originel et non modifié (*); (2a) le fichier XMP ou (2b) les parametres de traitements inclus dans mon catalogue du logiciel de traitement et (3) le fichier de sortie pour certaines images dont je veux figer un traitement spécifique (5 à 10 % des prises de vues). Avec cette méthode j'occupe à peu près 60MB par prise de vue; à 7'000 images retenues par an, ce qui fait qu'il me faut 0.4 Tb par année pour archiver.

(*) à l'importation, une deuxième copie du fichier RAW est automatiquement enregistrée dans un fichier et disque séparé qui sert d'archive au cas ou.

Et pour les amateurs, les explications officielles de Nikon concernant les fichiers NEF https://nikoneurope-fr.custhelp.com/app/answers/detail/a_id/2272

Photos: 253
MFloyd

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 1625

Inscription: 30 Juil 2014

Localisation: Lac Léman - Suisse

Boitier 1: - Nikon D4s

Boitier 2: - Nikon D610

Boitier 3: - Nikon D90

Boitier 4: - Nikon F4

Boitier 5: - Nikon F2

Objectif 1: - Micro-Nikkor 105mm f/2.8G AF-S VR IF-ED

Objectif 2: - Nikkor 20mm f/3.5 Ai-S

Objectif 3: - Nikkor 105mm f/2.5 Ai-S

Objectif 4: - Nikkor 180mm f/2.8 ED Ai-S

Objectif 5: - Nikkor 18-105mm f/3.5-5.6G ED AF-S VR DX

Objectif 6: - Nikkor 24-85mm f/3.5-4.5G ED AF-S VR

Objectif 7: - Nikkor 28-300mm f/3,5-5,6 G ED AF-S VR

Objectif 8: - Nikkor 16-35mm f/4G ED VR II AF-S

Objectif 9: - Nikkor 24-50mm f/3.3-4.5 AF

Objectif 10: - Nikkor 300mm f/2.8G ED- AF-S VRII

Γνῶθι σεαυτόν

Re: question formats NEF - TIFF - RAW sur Mac

par Saint_112 » Samedi 17 Janvier 2015 11:52

Je suis globalement à peu près la même procédure que toi :
  • Par principe une correction n'est jamais définitive (soit que je m'améliore, soit que je change d'avis, soit que j'aie besoin d'une exportation différente). Un fichier RAW a en effet vocation à rester inchangé, du moins dans ses données de base, et, comme toi, c'est ce que j'archive.
  • De fait je ne convertis en TIF ou en JPG qu'à la demande. La conversion est tellement simple et rapide en batch avec PSE entre autres, que je ne juge pas l'archivage de ces fichiers indispensable. Je le fais parce que j'ai encore la place sur mes disques ;).

Quand j'ai commencé avec PSE 4 et que je me suis mis à shooter en RAW, Adobe Camera Raw (1) proposait comme options d'enregistrer les corrections soit dans un fichier side-car .XMP soit dans le header du fichier RAW. J'ai choisi la première comme toi (en plus de convertir mes RAW en DNG par Adobe Photo Downloader). Je me suis vite aperçu que c'était totalement dysfonctionnel car a) ACR ne l'appliquait qu'une fois sur 5 et b) quand je déplaçais une photo d'un dossier à un autre dans Bridge il oubliait le side-car sur place (comme le .XMP n'est pas affiché dans Bridge ça passe inaperçu sur le moment) et donc mes corrections étaient “perdues“. Contraint et forcé, j'ai donc choisi la deuxième option. Ceci dit ça a parfaitement fonctionné.
Au lieu d'être enregistrées dans le fichier .XMP mes modifs sont donc enregistrées dans le RAW (au format XMP à ma connaissance) mais, bien que ce format soit standard, elles ne sont affichées que dans les softs d'Adobe (Bridge, ACR, PSE, etc). Dans les autres que j'ai testés, c'est le fichier à l'état brut qui apparait (2). Autrement dit le fichier JPG inclus ne serait pas modifié non plus. De toutes façons, à ma connaissance, aucun logiciel de dématriçage ne touche aux données brutes du RAW, à savoir les valeurs de chaque pixel telles que fournies par le capteur.

Alors que, selon mon expérience, un fichier RAW non retouché est affiché à l'identique dans tous les logiciels compatibles (en fait le JPG inclus), avec DxO OpticsPro soit on a téléchargé le module correspondant au couple boitier/objectif et il applique ses propres corrections par défaut soit, en l'absence du module, il affiche l'image brute de chez brut et dans certains cas bonjour la distorsion, le vignettage et les aberrations diverses et variées ! Dans les deux cas une image affichée dans DOP ne ressemble jamais exactement à ce qu'elle est dans Bridge et autres : dans le premier elle est très nettement améliorée, dans le deuxième elle est limite regardable (il suffit alors de (ré)installer le module pour qu'elle soit toute belle).
DOP applique donc une philosophie totalement différente des autres.

Nico

1) Le plug-in de PSE pour traiter les RAW.
2) Il y aurait donc un effort de standardisation à faire de ce côté-là aussi.

Photos: 1
Saint_112

Pi........
Pi........

Messages: 23

Inscription: 11 Déc 2014

Objectif 1:

Poster une réponse
Précédente

Poster une réponse

Citer la selection
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron