Sujet: RAW 12 bits ou 14 bits?

Modérateur: Modérateurs

Poster une réponse

RAW 12 bits ou 14 bits?

par bruxelles5 » Samedi 26 Septembre 2009 10:58

Les images NEF (RAW) sont enregistrées avec une
profondeur d’échantillonnage de 14 bits. Ces fichiers
sont plus volumineux que les fichiers 12 bits, mais ils
contiennent un plus grand nombre de données de
couleur.


va t-on voir une difference entre une photo prise n 12bit et une en 14bit?

en gros la photo 14 est elle plus belle que la photo 12 ?

Merci

Photos: 16
bruxelles5

Pixeliste.
Pixeliste.

Messages: 864

Inscription: 07 Mar 2009

Localisation: Bruxelles

Boitier 1: - Nikon D3s

Objectif 1: - Nikkor 85mm f/1.4D AF

Objectif 2: - Nikkor 24-70mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 3: - Nikkor 17-35mm f/2.8D ED-IF AF-S

Objectif 4: - Nikkor 70-200mm f/2.8G ED-IF AF-S VR

Publicité

par Noel 64 » Samedi 26 Septembre 2009 12:15

Aucune difference

Photos: 63
Noel 64

Pixelis...
Pixelis...

Messages: 378

Inscription: 10 Jan 2008

Localisation: Dubaï Expatriation

Cordialement
Noel

par bl35 » Samedi 26 Septembre 2009 19:30

En 14 bits, il y a 4 fois plus d'informations qu'en 12 bits, ce qui veut dire plus de précision dans les basses lumières.

Ca commence à jouer quand tu fais du post-traitement. Par exemple, tu as moins de bruit quand tu éclaircis des zones sombres.

Amicalement
Bernard

Photos: 24
bl35

Pixelis...
Pixelis...

Messages: 410

Inscription: 30 Oct 2007

Localisation: Ille-et-Vilaine, près de Rennes

Boitier 1: - D700

Boitier 2: - F100

Objectif 1: - Nik 20mm f/2.8 AF

Objectif 2: - Nik 24mm f/2 Ai-S

Objectif 3: - Nik 35mm f/2 Ai-S

Objectif 4: - Nik 50mm f/1.8D AF

Objectif 5: - Nik 85mm f/1.8D AF

Objectif 6: - Nik 24-70mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 7: - Nik 70-200mm f/2.8G ED-IF AF-S VR

Flash 1: - SB-800

Flash 2: - SB-28

par bruxelles5 » Samedi 26 Septembre 2009 19:41

c'est donc a essayer je pense :-D

Photos: 16
bruxelles5

Pixeliste.
Pixeliste.

Messages: 864

Inscription: 07 Mar 2009

Localisation: Bruxelles

Boitier 1: - Nikon D3s

Objectif 1: - Nikkor 85mm f/1.4D AF

Objectif 2: - Nikkor 24-70mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 3: - Nikkor 17-35mm f/2.8D ED-IF AF-S

Objectif 4: - Nikkor 70-200mm f/2.8G ED-IF AF-S VR

par ventdessus » Samedi 26 Septembre 2009 19:42

Non pas qu'il n'y est pas un gain du 14 bits vs le 12 bits mais ce n'est pas si simple que cela :) ni si évident :)

une première piste : 12 - 14 bts et le bruit

Photos: 1054
ventdessus

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 2780

Inscription: 27 Mai 2007

Localisation: Lyon 5 <-~~-> Bonifacio

Boitier 1: - Nikon D4

Boitier 2: - Nikon D200

Objectif 1: - Tokina AF 11-16 f/2.8 AT-X Pro DX

Objectif 2: - Tamron AF 17-50mm f/2.8 SP XR Di-II VC LD

Objectif 3: - Nikkor 14-24mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 4: - Nikkor 24-70mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 5: - Nikkor 70-200mm f/2.8G ED-IF AF-S VR

Objectif 6: - Micro Nikkor 60mm f/2.8 D AF

Flash 1: - Nikon SB-600

Flash 2: - Nikon SB-900

TC 2: - KENKO 2X MC7 DG

Écoutez la petite voix qui dans votre tête murmure: "Est-ce que ça ne serait pas intéressant si ..." et suivez son conseil. (Duane Michals)
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mes pages : Lyon 1,, Lyon 2 + le vieux Mans,, ,la pagode Thien Minh., Venise, la sérénissime, Marrakech, djemaa-el-fna-de-nuit,, Jordanie,,Le Maroc, mise à jour du 29/09/2011

par bl35 » Dimanche 27 Septembre 2009 21:28

En 12 bits, il est possible de coder 4096 niveaux par canal ; en 14 bits, on peut en coder 16384. De ce fait, le mode 14 bits apporte déjà plus de précision.

Un pixel est donc représenté, dans chaque composante R, V et B, par un nombre de 0 à 4095 (12 bits) ou de 0 à 16383 (14 bits).

Les capteurs ont une réponse linéaire à la lumière qu'ils reçoivent, mais la perception de l'oeil ne l'est pas. C'est pourquoi, chaque image est corrigée selon une courbe de gamma (généralement 2,2) avant d'être visualisée sur un écran ; ce faisant, il reste très peu de valeurs pour coder les nuances sombres. Plus le nombre de bits pour coder les pixels est grand, meilleur sera le rendu dans les ombres et moins visible le bruit numérique.

Par ailleurs, chaque traitement consiste en une opération mathématique sur la valeur de chaque pixel, avec en final un arrondi puisque le résultat ne peut dépasser la valeur maximale (4095 ou 16383 suivant le nombre de bits pour coder un pixel). A force de faire des traitements, les arrondis finissent par faire que des pixels de valeur proche subissent des écarts : c'est l'apparition du bruit (en plus de celui inhérent au capteur proprement dit)

Les ombres sont plus sensibles à ces arrondis, puisqu'on dispose de moins de valeurs pour les coder. Voilà pourquoi le bruit augmente dans les ombres et moins dans les hautes lumières au fur et à mesure des traitements.

Et voilà pourquoi le mode 14 bits est moins sensible que le mode 12 bits. Ceci dit, pour être vraiment optimal, il faudrait au moins 16 bits, sinon 24. :wink:

Amicalement
Bernard

Photos: 24
bl35

Pixelis...
Pixelis...

Messages: 410

Inscription: 30 Oct 2007

Localisation: Ille-et-Vilaine, près de Rennes

Boitier 1: - D700

Boitier 2: - F100

Objectif 1: - Nik 20mm f/2.8 AF

Objectif 2: - Nik 24mm f/2 Ai-S

Objectif 3: - Nik 35mm f/2 Ai-S

Objectif 4: - Nik 50mm f/1.8D AF

Objectif 5: - Nik 85mm f/1.8D AF

Objectif 6: - Nik 24-70mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 7: - Nik 70-200mm f/2.8G ED-IF AF-S VR

Flash 1: - SB-800

Flash 2: - SB-28

par ventdessus » Dimanche 27 Septembre 2009 21:42

oui, riton et dans cet ancien sujet on en parlais déjà j'avais fait ce dessin pour expliquer ce que tu dis (voir ci-dessous)
mais cela est à pondérer par ce qui est expliqué dans le lien mis au dessus (lien rappelé à l'époque par claudeM)... le bruit.....qui bouffe tout


Image
dynamique_et_capteurs_photo

nota: 24 bits dans le calcul. à ce que j'ai compris (je peux me tromper) . cela n'apporterais pas grand chose ..... tu ne changerais pas le nombre de valeurs codées, les capteur étant ce qu'il sont et la technologie ce qu'elle est. .... on arrive sur une limite
Il faut aussi que le calcul se fasse a une valeur supérieur pour ne pas tronquer les valeurs, environ de 2 bits.. ce qui fait que sur un capteur 14 bits pour ne pas avoir de pertes avec la courbe de transfert il faut calculer sur 16 .. :twisted:

Photos: 1054
ventdessus

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 2780

Inscription: 27 Mai 2007

Localisation: Lyon 5 <-~~-> Bonifacio

Boitier 1: - Nikon D4

Boitier 2: - Nikon D200

Objectif 1: - Tokina AF 11-16 f/2.8 AT-X Pro DX

Objectif 2: - Tamron AF 17-50mm f/2.8 SP XR Di-II VC LD

Objectif 3: - Nikkor 14-24mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 4: - Nikkor 24-70mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 5: - Nikkor 70-200mm f/2.8G ED-IF AF-S VR

Objectif 6: - Micro Nikkor 60mm f/2.8 D AF

Flash 1: - Nikon SB-600

Flash 2: - Nikon SB-900

TC 2: - KENKO 2X MC7 DG

Dernière édition par ventdessus le Lundi 28 Septembre 2009 9:52, édité 1 fois.
Écoutez la petite voix qui dans votre tête murmure: "Est-ce que ça ne serait pas intéressant si ..." et suivez son conseil. (Duane Michals)
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mes pages : Lyon 1,, Lyon 2 + le vieux Mans,, ,la pagode Thien Minh., Venise, la sérénissime, Marrakech, djemaa-el-fna-de-nuit,, Jordanie,,Le Maroc, mise à jour du 29/09/2011

par bl35 » Dimanche 27 Septembre 2009 22:41

Le lien n'a pas l'air de fonctionner (message d'erreur). :cry:
Les chiffres de ton tableau me paraissent faibles dans les basses lumières. J'ai vu un autre tableau donnant des valeurs différentes ; par ex, avec une dynamique de 6 diaph, ce tableau indique, pour le diaphragme 1 (les ombres), 64 valeurs en 12 bits et 256 en 14 bits, ce qui donne un écart plus significatif que celui indiqué par ton tableau.
Quoi qu'il en soit, ce qu'il faut retenir, c'est la grande disparité de codage entre les ombres (peu de valeurs) et les hautes lumières (beaucoup de valeurs). D'où la nécessité d'exposer "à droite" et d'opter pour un nombre de bits le plus élevé possible.

Le choix, par les constructeurs, du nombre de bits par composante est forcément un compromis entre plusieurs paramètres, en particulier le temps de la conversion numérique-analogique, le temps de transfert des données du capteur vers la mémoire, la puissance de calcul pour traiter les données du capteur, la consommation électrique, la taille mémoire pour le traitement des données et celle pour le stockage des photos. Pour aller au-delà de 14 bits, il faudrait davantage de ressources dans les boîtiers, au détriment de leurs performances et de leur coût, pour l'instant... en attendant les progrès techniques qui permettront de dépasser les limites actuelles.

Un nombre de bits important est en revanche nécessaire pour le post-traitement, sous peine de dégrader la qualité des basses lumières. Voilà pourquoi il vaut mieux faire du post-traitement sur ordinateur que laisser le boîtier optimiser les images. Deux bits de marge, c'est peu pour éviter les erreurs liées aux arrondis ; dans les ordinateurs, les calculs se font généralement en virgule flottante en 32 ou en 64 bits, quand ce n'est pas davantage. :wink:

Tout ça est bien technique. Ce qui compte, c'est de faire des photos, sans trop se poser de question. :lol:

Vincent Luc dans son bouquin à propos du D300 (ça reste vrai pour le D700) préconise le mode RAW 14 bits pour la plupart des photos, et le mode RAW 12 bits pour le sport pour de meilleures performances en déclenchement en rafale.

Amicalement
Bernard

Photos: 24
bl35

Pixelis...
Pixelis...

Messages: 410

Inscription: 30 Oct 2007

Localisation: Ille-et-Vilaine, près de Rennes

Boitier 1: - D700

Boitier 2: - F100

Objectif 1: - Nik 20mm f/2.8 AF

Objectif 2: - Nik 24mm f/2 Ai-S

Objectif 3: - Nik 35mm f/2 Ai-S

Objectif 4: - Nik 50mm f/1.8D AF

Objectif 5: - Nik 85mm f/1.8D AF

Objectif 6: - Nik 24-70mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 7: - Nik 70-200mm f/2.8G ED-IF AF-S VR

Flash 1: - SB-800

Flash 2: - SB-28

par ventdessus » Lundi 28 Septembre 2009 12:49

_____________________________________________________________________________________________________
Le lien sur le rapport signal/bruits/bits ne semble plus passer, hier pourtant c'était encore bon !!!
_____________________________________________________________________________________________________
Le lien vers une page pixeliste est réparé, j'avais oublié le "l" de html
_____________________________________________________________________________________________________

J'avais fais ce table à l'époque pour expliquer l'interet d'exposer à droite (d'où les différentes courbes d'exposition qui sont dedans)

Les valeurs sont a peu près correctes (et juste pour le nombre de valeurs par bit), pour le cas que tu cite :
tu considères que 1 bit = 1 f/stop, alors que dans mon tableau je répartis l'ensemble de la plage dynamique sur l'ensemble des bits, je vais du noir profond au blanc pur

Donc en gardant ton postulat 1 f/top = 1bit , si tu part sur une plage de 6 f/stop, en considérant que tu espose à droite, tu part donc de la plus haute valeur
=> 12 bits - 6 = 6 bits = 64 bits
=> 14 bits - 6 = 8 bits = 256 bits
Comme dans mon tableau, .............

Pour le reste peu importe mais pour moi (car c'est ce que j'ai cru comprendre),

La dynamique de nos capteur est plus limité à l'heure actuelle par la technologie, pour aller au delà, chacun essaye de contourner le problème, soit en gérant mieux le bruit, les photosites, et le capteur pour en tirer le maximum qui soit utilisable (c'est le cas actuel), soit comme fuji avec des photosites dédiés aux HL ou comme Pentax avec une double exposition (qui est peut être la solution choisi par Nikon)

Et même si l'appoximation de calcul peut étre génératice de bruit, ce n'est pas le principal (ton idée ne viendrait elle pas de ce qui se passe en audio) et il y en a des sources de bruit, le bruit photonique, le bruit thermique, le courant d'obscurité, le buit "Fixed Pattern Noise" (le bruit de fond) et bien surle bruit causé par l'amplification du signal (bruit de lecture/bruit KtC)tout ces bruits sont autrement plus importants et significatifs et moins il y a de lumière plus il faut amplifier le signal...et le bruit avec ! Moins de détails et plus de bruits

Le gain apporté par les 14 bits est (ou était) en partie bouffé par le bruit, il peut à mon sens peut être apporter un plus dans les HL (si l'exposition est correcte et bien à droite), mais de manière générale je ne suis pas sur que cela soit bien visible sur les anciennes générations de boitier, mais avec les progrès fait comme sur la gestion du bruit, des HL, sur des boitiers plus récents comme les D90/D300/D700/D3/D3x il se peut que cela devienne siggificatif. Il faudrait avoir des retours utilisateurs sur le sujet !

Pour le coup des 2 bits au dessus dans le calcul c'est à la fois suffisant et nécessaire pour ne rien tronquer lors de la conversion avec la courbe de tranfert (du moins c'est ce que j'ai lu) alors calculer sur 24, 32 ou 64 bits.. pour moi n'apporterais pas grand chose (dans l'état actuel), cela ne changerais en rien le nombre de valeurs stockées, par contre avoir des capteur en 16 bits ou plus j'aimerais bien (mais les calculs doivent suivre)

nota : tu dis que le bruit augmente augmente dans les ombres et moins dans les hautes lumières au fur et à mesure des traitements. ... !!! ah bon !!! tu travaille comment ? parce que pour ma part que ce soit sur le RaW ou le TIF le bruit n'augmente pas (sauf si j'éclaicis les ombres mais là on amplifie). Tu ne ferais pas du traitement sur du JPG ? parce que pour le coup la détérioration ne viens pas du bruit

Photos: 1054
ventdessus

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 2780

Inscription: 27 Mai 2007

Localisation: Lyon 5 <-~~-> Bonifacio

Boitier 1: - Nikon D4

Boitier 2: - Nikon D200

Objectif 1: - Tokina AF 11-16 f/2.8 AT-X Pro DX

Objectif 2: - Tamron AF 17-50mm f/2.8 SP XR Di-II VC LD

Objectif 3: - Nikkor 14-24mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 4: - Nikkor 24-70mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 5: - Nikkor 70-200mm f/2.8G ED-IF AF-S VR

Objectif 6: - Micro Nikkor 60mm f/2.8 D AF

Flash 1: - Nikon SB-600

Flash 2: - Nikon SB-900

TC 2: - KENKO 2X MC7 DG

Écoutez la petite voix qui dans votre tête murmure: "Est-ce que ça ne serait pas intéressant si ..." et suivez son conseil. (Duane Michals)
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mes pages : Lyon 1,, Lyon 2 + le vieux Mans,, ,la pagode Thien Minh., Venise, la sérénissime, Marrakech, djemaa-el-fna-de-nuit,, Jordanie,,Le Maroc, mise à jour du 29/09/2011

par bl35 » Mercredi 30 Septembre 2009 22:44

Merci d'avoir réparé le lien. Avec l'explication complète, le tableau est plus facile à comprendre.

Je crains que cet échange ne soit un peu ennuyeux pour les lecteurs du forum, car il devient plus technique que photographique. :wink: Je veux bien continuer à en parler, mais si certains trouvent cela pénible, on pourra poursuivre en MP si ça t'intéresse.

Sans vouloir être trop technique, je dirais qu'il n'y a pas de relation entre la dynamique des capteurs et le nombre de bits de codage. La dynamique dépend de la plage de tension électrique que le capteur est capable de fournir par rapport à l'éclairement qu'il reçoit et celle que le convertisseur analogique-numérique peut traiter.
La tension électrique délivrée par le capteur est transformée en valeurs numériques. On passe ainsi d'une grandeur analogique (la réponse du capteur à l'éclairement) à une grandeur "discrète", dans laquelle chaque valeur numérique correspondant à un niveau électrique de la grandeur analogique. Dans toute conversion analogique-numérique, intervient la notion de seuil : deux tensions électriques proches d'un seuil sont rendues par un même nombre. Plus on utilise de bits pour représenter un nombre, plus le convertisseur peut avoir de seuils différents et plus le système est capable de discriminer des valeurs de tension proches et représenter la grandeur analogique initiale de façon optimale. Le nombre de bits joue donc sur la précision, autrement dit sur les détails de l'image en l'occurrence, et non sur la dynamique.
Il y a d'autres éléments qui entrent en ligne de compte, mais je propose d'en rester là.

C'est d'autant plus crucial en photo puisque la correction de gamma effectuée après la conversion numérique-analogique pour rendre la photo selon la perception de l'oeil fait qu'on dispose de moins de valeurs pour coder les basses lumières que les hautes.


D'accord avec toi sur le fait qu'il y a plusieurs causes au bruit ; c'est inhérent à l'électronique. Au-delà de ça, il y a les arrondis dus aux traitements effectués sur le fichier (la notion de "bruit numérique" est intimement liée au traitement numérique du signal). Chaque opération sur une valeur numérique se termine par un arrondi. Supposons un système où les nombres sont représentés sur 16 bits en virgule fixe ; la multiplication de 2 nombres donne un résultat sur 32 bits, qui est tronqué à 16 bits avant d'être stocké ; dans l'opération suivante, c'est ce résultat sur 16 bits qui est repris ; on a donc perdu de la précision au passage. Au fur et à mesure des opérations le résultat s'éloigne de la valeur qu'il devrait avoir et, si le système utilise trop peu de bits pour représenter les nombres, le résultat peut diverger assez fortement (il suffit de se rappeler les premières calculatrices...). Plus la valeur d'un nombre est faible (c'est le cas des basses lumières en photo), plus les arrondis sont sensibles. Plus le nombre de bits utilisé dans les calculs est élevé, moins les arrondis sont sensibles.

Une ou deux opérations sur une photo sont généralement insuffisantes pour provoquer un bruit sensible, on est bien d'accord. Mais quand on en fait beaucoup, il vaut mieux qu'elles soient faites sur des nombres codés sur beaucoup de bits. Le mode 14 bits est donc plus favorable que le mode 12 bits. Voilà pourquoi aussi il vaut mieux faire le post-traitement sur son ordinateur que sur l'appareil photo, à supposer que le logiciel sur l'ordinateur utilise un nombre de bits plus élevé bien entendu.

Pour résumer, le mode RAW 14 bits est préférable, d'un point de vue objectif, pour 2 raisons : meilleure précision en particulier dans les basses lumières et meilleure efficacité du point de vue du bruit. D'un point de vue subjectif, qu'on voit ou pas de différence entre les 2, ça dépend de chacun. :)


Le cas du Jpeg, ou de tout format utilisant une compression, est un autre sujet, qui n'a pas vraiment de rapport avec ce propos, si ce n'est que la compression fait plus ou moins perdre de la précision à l'information... :wink:

Amicalement
Bernard

Photos: 24
bl35

Pixelis...
Pixelis...

Messages: 410

Inscription: 30 Oct 2007

Localisation: Ille-et-Vilaine, près de Rennes

Boitier 1: - D700

Boitier 2: - F100

Objectif 1: - Nik 20mm f/2.8 AF

Objectif 2: - Nik 24mm f/2 Ai-S

Objectif 3: - Nik 35mm f/2 Ai-S

Objectif 4: - Nik 50mm f/1.8D AF

Objectif 5: - Nik 85mm f/1.8D AF

Objectif 6: - Nik 24-70mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 7: - Nik 70-200mm f/2.8G ED-IF AF-S VR

Flash 1: - SB-800

Flash 2: - SB-28

par ventdessus » Jeudi 01 Octobre 2009 22:37

Je crains que cet échange ne soit un peu ennuyeux pour les lecteurs du forum, car il devient plus technique que photographique. Wink Je veux bien continuer à en parler, mais si certains trouvent cela pénible, on pourra poursuivre en MP si ça t'intéresse.
:lol: :lol:

ennuyeux, je ne sais pas !
Technique ? Ou,i dans le sans ou il s'agit de comprendre comment cela marche, ce qui permet de mieux exploiter son matériel, ce qui permet de mieux maitriser ses photos
Technique ? Non, si on prend le terme dans le sens de propos ou de connaissances scientifiques. Ici point question de calculs, formules, ce dont je suis bien incapable, on est plus dans le domaine de la vulgarisation, de la connaissance générale, et pour ma part plus dans la pratique que dans la théorie :)

Sans vouloir être trop technique, je dirais qu'il n'y a pas de relation entre la dynamique des capteurs et le nombre de bits de codage. La dynamique dépend de la plage de tension électrique que le capteur* est capable de fournir par rapport à l'éclairement qu'il reçoit et celle que le convertisseur analogique-numérique peut traiter........etc..........................
etc.................................
Plus le nombre de bits utilisé dans les calculs est élevé, moins les arrondis sont sensibles.

Je suis d'accord :) si ..si.... (et pas l'impératrice)

ah.. :twisted:
Au-delà de ça, il y a les arrondis dus aux traitements effectués sur le fichier (la notion de "bruit* numérique" est intimement liée au traitement numérique du signal).........etc..........................
etc.................................
il vaut mieux faire le post-traitement sur son ordinateur que sur l'appareil photo, à supposer que le logiciel sur l'ordinateur utilise un nombre de bits plus élevé bien entendu.


Je suis bien d'accord que la notion de bruit est en grande partie liée au traitement du signal, je serais même pour vous accorder que les approximations dans les arrondis sont la cause car c'est justement la raison du peu d'avantage du 14 bits Vs 12 bits, l'arrondi des valeurs analogiques lors de la quantification de celui-ci.
Cela étant je peux me tromper le lien déjà mis au dessus 12 - 14 bts et le bruit explique cela, pour moi qui cause peu anglais et qui doit passer par google (on peut zaper les formules, les trucs pointus) et se contenter d'une compréhension globale, générale c'est ce que je crois avoir compris.

mais , mais,
C'est d'autant plus crucial en photo puisque la correction de gamma*...........etc..........................
etc.................................
D'un point de vue subjectif, qu'on voit ou pas de différence entre les 2, ça dépend de chacun


C'est là que j'ai un peu de mal :twisted: est tu sur que ce soit les arrondis qui détériore l'image dans les parties sombres à chaque manip, pour moi non !

Par exemple rehausser la luminosité d'une zone sombre, fait remonter le bruit, normal tu l'amplifie aussi, alors le bruit augmente, mais les détails qui ne sont pas là, n'augmente pas eux, résultat !!!. Je cite ce cas là qui est le plus courant mais on peux en chercher d'autres :twisted:
(à cela va s"ajouter la profondeur de ta photo 8 ou 16 bits... )


je te laisse faire des essais, sur les mêmes images en 8 bits et 16 bits, sur une zone sombre dont on augmente l'exposition calculées sur 16, 32 ou 64 bits... tu verras bien ce qui fais le plus de dégâts à ta photo

Donc pour moi au vu du lien plus haut
meilleure précision en particulier dans les basses lumières et meilleure efficacité du point de vue du bruit

pour moi, basse lumière pas de gain, même si il peut y avoir un gain léger, celui ci n'est pas énorme, et c'est justement le bruit qui bouffe tout :-P

D'un point de vue subjectif, qu'on voit ou pas de différence entre les 2, ça dépend de chacun

Si on te présente la même photo en 12 et en 14 bits, l'important c'est, est ce que tu verras la différence si on ne te dit rien.....est ce que l'on ne voit pas une différence parce que l'on veut en voir une... Hummm !!! la question peut être posé :twisted:


Nota : le traitement que l'on fait sur ordinateur est souvent sans commune mesure avec celui qui est fait avec le logiciel embarqué dans un boîtier, l'ampleur, la complexité.
Cela étant les boîtier travaille en 16 bits donc encore au dessus du codage de la photo...

Photos: 1054
ventdessus

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 2780

Inscription: 27 Mai 2007

Localisation: Lyon 5 <-~~-> Bonifacio

Boitier 1: - Nikon D4

Boitier 2: - Nikon D200

Objectif 1: - Tokina AF 11-16 f/2.8 AT-X Pro DX

Objectif 2: - Tamron AF 17-50mm f/2.8 SP XR Di-II VC LD

Objectif 3: - Nikkor 14-24mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 4: - Nikkor 24-70mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 5: - Nikkor 70-200mm f/2.8G ED-IF AF-S VR

Objectif 6: - Micro Nikkor 60mm f/2.8 D AF

Flash 1: - Nikon SB-600

Flash 2: - Nikon SB-900

TC 2: - KENKO 2X MC7 DG

Écoutez la petite voix qui dans votre tête murmure: "Est-ce que ça ne serait pas intéressant si ..." et suivez son conseil. (Duane Michals)
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mes pages : Lyon 1,, Lyon 2 + le vieux Mans,, ,la pagode Thien Minh., Venise, la sérénissime, Marrakech, djemaa-el-fna-de-nuit,, Jordanie,,Le Maroc, mise à jour du 29/09/2011

par bl35 » Mardi 06 Octobre 2009 22:01

L'article en anglais est un peu long à lire :wink: Je viens seulement de trouver le temps de lire la partie relative à la question du bruit et de la quantification, qui est le sujet qui nous intéresse.
Les exemples données se rapportent à des images ayant un nombre faible de bits, ce qui "amplifie" l'effet ; c'est, je suppose, pour faciliter la compréhension du propos de l'auteur.
Ceci dit, je suis d'accord avec lui : si le niveau de bruit dépasse le pas de quantification, augmenter le nombre de bits n'apporte rien.
Il n'empêche que l'auteur fait remarquer que le transfert sur les boîtiers Nikon ne s'effectue pas de la même manière en 12 et en 14 bits. Ce qui n'est pas surprenant : la numérisation du signal analogique est plus longue de toute façon. Et, je parierai qu'elle ne s'effectue pas à la même fréquence d'horloge pour limiter le bruit précisément.

Pour ma part, je me place sur un autre plan : celui des calculs effectués sur le fichier par les différents traitements pour produire l'image finale. A ce stade, on agit sur un fichier "figé" ; sa qualité est comme elle est ; il n'est plus question de bruit dû à l'électronique ou à la quantification. Par contre, les arrondis des différents calculs vont venir dégrader ce fichier au fur et à mesure, en ajoutant un signal d'erreur qui modifie les valeurs des différents pixels. L'impact de cette erreur est d'autant plus significatif que les nombres ont des valeurs faibles (on revient aux faibles lumières). Chaque arrondi produit un écart par rapport au résultat "réel" pouvant être d'une unité. Sur une nuance représentée par 64 en 12 bits, l'erreur est de 1/64 (typiquement, des pixels de même nuance seront affectés tantôt de la valeur 63, tantôt de la valeur 64) ; en 14 bits, elle est de 1/256, soit une 4 fois plus faible. Sur un nombre de forte valeur, l'erreur est moins significative (1/4096 ou 1/16384 ne change pas grand'chose, surtout étant donné la courbe de gamma pour restituer la perception de l'oeil).

En plus d'une meilleure finesse (à condition que le niveau de bruit de l'électronique ne vienne pas en perturber le résultat, on est d'accord), le nombre de bits a son importance pour les calculs de post-traitement. Photoshop est un jour passé de 8 bits à 16 bits pour cette raison d'ailleurs. Dans Photoshop, on recommande de faire tous ses traitements en 16 bits, et de repasser en 8 bits seulement quand tout est fini, juste avant la conversion en Jpeg. Et, quand on imprime sa photo, il vaut mieux rester en 16 bits.


Tu dis que les boîtiers travaillent en 16 bits... A vrai dire, je ne sais pas trop. Les unités arithmétiques sont gourmandes (taille sur la puce, consommation électrique...). Dans les DSP, on les dimensionne au plus juste des besoins. En l'absence de données du constructeur, je ne m'avancerais pas sur ce plan. Mais peut-être as-tu raison. Ta remarque me fait alors penser que sur un boîtier capable de fournir des images en 14 bits, il se peut que, même en 12 bits, les calculs soient effectués en 14 bits (ou plus peut-être). Dans ce cas, l'erreur du fait des arrondis serait la même en 12 et en 14 bits. Mais ce serait un "bénéfice" apporté au mode 12 bits par le mode 14 bits.


On manque vraiment de données techniques sur l'architecture électronique des boîtiers et sur les caractéristiques des composants pour dérouler un argumentaire précis et valable. On en est donc réduit à essayer de le construire à partir d'observations sur le produit de cette électronique (un fichier photo), qui dépend de beaucoup de facteurs extérieurs à l'appareil (le sujet de la photo, la lumière au moment où est prise la photo, etc.).

Pour ma part, je reste en 14 bits. Le D700, comme le D3, est peu bruité et est capable d'aller assez haut en sensibilité. Au moins en théorie, ça me paraît le meilleur mode pour les photos que je fais (spectacle, reportage, un peu d'architecture) et le post-traitement que je leur applique ensuite. Ne faisant pas de photos de sport et n'étant pas un paparazzo, les contraintes du mode 14 bits ne me gênent pas. :lol:
A chacun de voir en fonction de ses besoins et des résultats qu'il observe. :wink:

Amicalement
Bernard

Photos: 24
bl35

Pixelis...
Pixelis...

Messages: 410

Inscription: 30 Oct 2007

Localisation: Ille-et-Vilaine, près de Rennes

Boitier 1: - D700

Boitier 2: - F100

Objectif 1: - Nik 20mm f/2.8 AF

Objectif 2: - Nik 24mm f/2 Ai-S

Objectif 3: - Nik 35mm f/2 Ai-S

Objectif 4: - Nik 50mm f/1.8D AF

Objectif 5: - Nik 85mm f/1.8D AF

Objectif 6: - Nik 24-70mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 7: - Nik 70-200mm f/2.8G ED-IF AF-S VR

Flash 1: - SB-800

Flash 2: - SB-28

par ventdessus » Mardi 06 Octobre 2009 22:42

bl55 a écrit: ""L'article en anglais est un peu long à lire


A qui le dit tu :oinoin: , surtout quand comme moi on passe son temps entre le texte et google :oops:

Eh bien comment veux tu que l'on discutaille si l'on est d'accord.. :) j'espère que cette interlude dans les basfonds du capteur et ses méandres de bits n'auront pas découragé nos visiteurs.. :lol:


source Nikon a écrit:Système de traitement de l'image EXPEED avec conversion analogique/numérique sur 14 bits et traitement de l'image sur 16 bits pour de superbes détails et dégradés.


Je pense que la passage 14 vers 12 bits se fait là aussi conversion 12 bits / traitement sur 14 bits.

Enfin bref notre ami se posait la question non pas au niveau du post traitement, mais sur le Raw en sortie de boîtier (si j'ai bien compris !) et à ce niveau là je pense que dans la pratique et dans la grande majorité des cas on ne verra pas la différence :)

Photos: 1054
ventdessus

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 2780

Inscription: 27 Mai 2007

Localisation: Lyon 5 <-~~-> Bonifacio

Boitier 1: - Nikon D4

Boitier 2: - Nikon D200

Objectif 1: - Tokina AF 11-16 f/2.8 AT-X Pro DX

Objectif 2: - Tamron AF 17-50mm f/2.8 SP XR Di-II VC LD

Objectif 3: - Nikkor 14-24mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 4: - Nikkor 24-70mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 5: - Nikkor 70-200mm f/2.8G ED-IF AF-S VR

Objectif 6: - Micro Nikkor 60mm f/2.8 D AF

Flash 1: - Nikon SB-600

Flash 2: - Nikon SB-900

TC 2: - KENKO 2X MC7 DG

Écoutez la petite voix qui dans votre tête murmure: "Est-ce que ça ne serait pas intéressant si ..." et suivez son conseil. (Duane Michals)
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mes pages : Lyon 1,, Lyon 2 + le vieux Mans,, ,la pagode Thien Minh., Venise, la sérénissime, Marrakech, djemaa-el-fna-de-nuit,, Jordanie,,Le Maroc, mise à jour du 29/09/2011

par bl35 » Dimanche 11 Octobre 2009 20:27

ventdessus a écrit:Eh bien comment veux tu que l'on discutaille si l'on est d'accord.. :)


Je ne suis pas sûr que l'on soit aussi d'accord que ça, en fait. :wink: Le fait de comprendre le raisonnement de l'auteur de l'article que tu cites ne m'empêche pas de rester partisan du mode 14 bits. :-D

J'ose espérer que le mode 14 bits n'est pas seulement un argument marketing... On peut espérer que les ingénieurs de Nikon, s'ils ont introduit ce mode, entendent offrir un plus aux nikonistes. Et, ce serait leur faire un mauvais procès que de croire qu'ils ne connaissent pas l'influence du bruit dans la quantification :wink:

Le gain apporté par le 14 bits est probablement subtil, je te l'accorde.

Là où le mode 14 bits doit apporter quelque chose, c'est au niveau des détails dans les basses lumières, voire dans les hautes, et dans les dégradés effectivement comme le dit Nikon. Je compare ça aux gains observés sur les scanners film, qui ont vu leur Dmax augmenter au fil des générations. C'est vrai que ça ne sautait pas yeux ; mais sur un scan bien calé, tu tirais tout le bénéfice d'un scanner ayant une Dmax élevée.

Par ailleurs, une image RAW n'est pas faite pour être observée telle qu'elle sort du boîtier. Donc la question de bruxelles5 au début de ce fil ne devrait pas être posée dans ces termes. Faire du RAW implique habituellement du post-traitement, c'est-à-dire un nombre plus ou moins important d'actions sur le fichier, chacune comportant plusieurs opérations arithmétiques sur les valeurs dudit fichier. Et, il reste que les arrondis sont moins sensibles sur des valeurs représentées sur 14 bits, puisque les 2 bits supplémentaires leurs apportent de la précision. Prenons un exemple simpliste : si l'on considère une erreur en moyenne de 0,5 sur chaque opération arithmétique (disons, une division ou une multiplication), après seulement 10 opérations, la valeur a divergé de 5 par rapport à ce qu'elle devrait être. Sur des basses lumières, ça fait inévitablement monter le bruit et perdre du détail. Et, 10 opérations, c'est rien.

Si c'est pour terminer par un passage en Jpeg, ça n'est pas trop grave. Le codage en Jpeg enlève du détail de toute façon.

Si c'est pour faire un tirage sur une imprimante de qualité directement depuis le logiciel de traitement, ça peut finir par se voir. Pour ma part, sans être puriste, je m'efforce de tirer mes photos avec du détail dans les ombres et je râle si elles sont bouchées ou s'il y a du bruit. :)
Je n'ai pas fait de vrai comparatif entre les 2 modes et je me fais peut-être des illusions. Un jour, je le ferai peut-être... En attendant, le mode 14 bits me "rassure". :lol:


Tu as bien fait de rappeler que le processeur Expeed traite en 16 bits ; ça m'était sorti de la tête.

Amicalement
Bernard

Photos: 24
bl35

Pixelis...
Pixelis...

Messages: 410

Inscription: 30 Oct 2007

Localisation: Ille-et-Vilaine, près de Rennes

Boitier 1: - D700

Boitier 2: - F100

Objectif 1: - Nik 20mm f/2.8 AF

Objectif 2: - Nik 24mm f/2 Ai-S

Objectif 3: - Nik 35mm f/2 Ai-S

Objectif 4: - Nik 50mm f/1.8D AF

Objectif 5: - Nik 85mm f/1.8D AF

Objectif 6: - Nik 24-70mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 7: - Nik 70-200mm f/2.8G ED-IF AF-S VR

Flash 1: - SB-800

Flash 2: - SB-28

par ventdessus » Dimanche 11 Octobre 2009 21:49

Quand je vous dis que l'on est d'accord :) :)

Le gain apporté par le 14 bits est probablement subtil, je te l'accorde.
subtil..tout est là et ce n'est pas rien.

mon propos est juste de dire à ceux qui s'attende à un écart bien tranché, bien net, du flagrant, eh bien désolé, tout est dans la finesse, dans la subtilité .. à chacun de voir si c'est important pour lui :)

Pour le reste, je suis entièrement d'accord et si j'avais le choix je ferais le même mais pour l'instant je n'est pas choix, alors je gratte le fond des puits à pixels.... :)

Photos: 1054
ventdessus

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 2780

Inscription: 27 Mai 2007

Localisation: Lyon 5 <-~~-> Bonifacio

Boitier 1: - Nikon D4

Boitier 2: - Nikon D200

Objectif 1: - Tokina AF 11-16 f/2.8 AT-X Pro DX

Objectif 2: - Tamron AF 17-50mm f/2.8 SP XR Di-II VC LD

Objectif 3: - Nikkor 14-24mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 4: - Nikkor 24-70mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 5: - Nikkor 70-200mm f/2.8G ED-IF AF-S VR

Objectif 6: - Micro Nikkor 60mm f/2.8 D AF

Flash 1: - Nikon SB-600

Flash 2: - Nikon SB-900

TC 2: - KENKO 2X MC7 DG

Écoutez la petite voix qui dans votre tête murmure: "Est-ce que ça ne serait pas intéressant si ..." et suivez son conseil. (Duane Michals)
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mes pages : Lyon 1,, Lyon 2 + le vieux Mans,, ,la pagode Thien Minh., Venise, la sérénissime, Marrakech, djemaa-el-fna-de-nuit,, Jordanie,,Le Maroc, mise à jour du 29/09/2011
Poster une réponse
Suivante

Poster une réponse

Citer la selection
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron