Sujet: Sigma 105 f 2,8 macro sur boîtier Nikon

Modérateurs: Modérateurs, Rédacteurs

Poster une réponse

Sigma 105 f 2,8 macro sur boîtier Nikon

par Le Denick » Jeudi 03 Mars 2011 17:32

Bonjour à tous,
Je suis à la recherche d’une explication technique sur le fonctionnement du sigma 105 macro.
Je suis actuellement en pleine discussion avec un Canoniste et un pentaxiste au sujet de cet objectif, mais impossible de trouver un terrain d’entente.
Le sigma 105 macro a une pleine ouverture glissante de f 2,8 à l’infini à f 5,3 au rapport 1/1 ce phénomène ce produit apparemment uniquement sur les boîtier Nikon.
Monté sur un boîtier Canon ou Pentax, l’ouverture reste constante, f 2,8 de l’infini au rapport 1/1 avec ce même objectif.
Mon ami Canoniste affirme que mon D300s, comme tous les boîtiers Nikon ont un fonctionnement illogique.
En priorité ouverture, si je règle mon ouverture à f 2,8 mon diaphragme ce balade de 2,8 à 5,3 suivant la mise au point.
Et si toujours en priorité ouverture je choisi par exemple f 8 mon ouverture est constante quelque soit le tirage de l’objectif.
Dans ce cas impossible de savoir le diaphragme réel pour par exemple utiliser un calculateur de profondeur de champ.
Si quelqu’un a une explication logique je suis preneur
Si un possesseur du Nikon 105 f 2,8 macro passe par ici, a t’il le même problème.

Photos: 2
Le Denick

Pixeli....
Pixeli....

Messages: 183

Inscription: 04 Déc 2008

Localisation: Ile de France Dans le 95

Boitier 1: - Nikon D300s

Boitier 2: - Nikon D80

Boitier 3: - Nikon F401X

Objectif 1: - Nikkor 17-55mm f/2.8G ED-IF AF-S DX

Objectif 2: - Nikkor 35-70mm f/3,3-4,5 AF

Objectif 3: - Nikkor 50mm f/1.8D AF

Objectif 4: - Sigma 105mm f/2.8 EX DG Macro

Objectif 5: - Sigma 70-300mm f/4-5.6 D DL macro

Objectif 6: - Sigma 18-200mm f/3.5-6.3 DC

Flash 1: - Nikon SB-600

Le Denick ..... D300s + AS-F Nikkor 17-55 ƒ 2,8 G IF-ED
Publicité

Re: Sigma 105 f 2,8 macro sur boîtier Nikon

par BertrandFX » Jeudi 03 Mars 2011 18:33

Il y a un souci chez tes copains canonistes et pentaxistes. Ils ont réussi à contrer les lois de l'optique !!!!

Lorsqu'un objectif est au rapport 1:1, il perd 2 diaph par rapport à son ouverture à l'infini.
Toutes les données d'un objectif sont mesurées à l'infini (focale, ouverture, ...).
Au rapport 1:1, l'allongement est tel qu'il y a une perte de 2 diaph. C'est une loi de physique optique, et c'est ... incontournable. :wink:

Photos: 5360
BertrandFX

Membre VIP
Membre VIP

Messages: 40620

Inscription: 20 Juil 2007

Objectif 1:

Objectif 2:

Objectif 3:

Objectif 4:

Objectif 5:

Objectif 6:

Objectif 7:

Objectif 8:

Objectif 9:

Objectif 10:

par BertrandFX » Jeudi 03 Mars 2011 18:35

Message de la modération : Déplacement de topic.
Je me suis permis de déplacer ton sujet dans un thème plus approprié. Merci de ta compréhension.

Photos: 5360
BertrandFX

Membre VIP
Membre VIP

Messages: 40620

Inscription: 20 Juil 2007

Objectif 1:

Objectif 2:

Objectif 3:

Objectif 4:

Objectif 5:

Objectif 6:

Objectif 7:

Objectif 8:

Objectif 9:

Objectif 10:

par Le Denick » Jeudi 03 Mars 2011 19:06

Merci de ta réponse Bertrand et excuses moi si je me suis trompé de topic.
D’accord avec toi, ça personne ne le conteste.
Mais d’après mes copains, en priorité ouverture le diaphragme ne devrait pas changer, le posemètre TTL devrait décaler ces 2 IL sur la vitesse

Photos: 2
Le Denick

Pixeli....
Pixeli....

Messages: 183

Inscription: 04 Déc 2008

Localisation: Ile de France Dans le 95

Boitier 1: - Nikon D300s

Boitier 2: - Nikon D80

Boitier 3: - Nikon F401X

Objectif 1: - Nikkor 17-55mm f/2.8G ED-IF AF-S DX

Objectif 2: - Nikkor 35-70mm f/3,3-4,5 AF

Objectif 3: - Nikkor 50mm f/1.8D AF

Objectif 4: - Sigma 105mm f/2.8 EX DG Macro

Objectif 5: - Sigma 70-300mm f/4-5.6 D DL macro

Objectif 6: - Sigma 18-200mm f/3.5-6.3 DC

Flash 1: - Nikon SB-600

Le Denick ..... D300s + AS-F Nikkor 17-55 ƒ 2,8 G IF-ED

Re: Sigma 105 f 2,8 macro sur boîtier Nikon

par Jarjar » Jeudi 03 Mars 2011 19:54

Bonsoir,

Comme l'a dit BertrandFX il s'agit des lois de l'optique et elles sont incontournables.

Tous les objectifs Macro, quelle que soit leur marque, perdent 2 diaph au grandissement 1:1 (environ car la mise au point interne de divers modèles, par le fait qu'elle fait diminuer la focale, influe aussi sur le diaph final qui est souvent de 4.8 à 5.0 plutôt que les 5.6 théoriques sur un obj f/2.8).

Simplement, les boîtiers Nikon prennent en compte cette particularité (avec les objo Nikkor et certains modèles d'autres marques) alors que manifestement les boîtiers de tes copains surfent sur ce problème et ne font pas la correction.

Jarjar

Photos: 40
Jarjar

Pixeliste.
Pixeliste.

Messages: 912

Inscription: 14 Mai 2005

Localisation: Suisse / Lausanne

Boitier 1: - D300s

Boitier 2: - D70

Boitier 3: - F601

Objectif 1: - Nik 20mm f/2.8D AF

Objectif 2: - Nik-N 24 f/2.8 Ai

Objectif 3: - Nik 28mm f/2.8 Ai-S

Objectif 4: - PC-Nikkor 35mm f/2,8

Objectif 5: - Nik 50mm f/1.2 Ai-S

Objectif 6: - Nik 50-300mm f/4.5 ED Ai-S

Objectif 7: - Nik 85mm f/1,8

Objectif 8: - Nik 105mm f/2.5 Ai-S

Objectif 9: - Nik 135mm f/2.8 Ai-S

Objectif 10: - Nik 180mm f/2.8 ED Ai-S

Flash 1: - SB-R1C1

TC 2: - TC-301

TC 3: - KENKO 1.5X N-AF SHQ

Re: Sigma 105 f 2,8 macro sur boîtier Nikon

par Le Denick » Vendredi 04 Mars 2011 10:32

Merci de ta réponse Jarjar.
Nous sommes tous d’accord avec tes explications ainsi que celles de Bertrand, normal, c’est très logique et bien compris.
Je me suis certainement mal exprimé, l’objet de la discorde est un peu à coté

Quelques exemples expliquant ce qui ne parait pas logique.

D300s + Sigma 105 f 2,8 macro sur trépied face à une surface parfaitement uni et éclairée uniformément.

1) en mode « A », réglé à f 8 la mesure donne 1/15 MaP infini. Passage au rapport 1/1, toujours f 8 au 1/15, donc aucune correction à l’expo quelque soit la MaP ??? Vous pouvez vérifier

2) toujours en en priorité ouverture réglé à f 2,8 à l’infini. Le posemètre du boîtier donne une vitesse de 1/100. Passage au rapport 1/1 il affiche : f 5,3 au 1/30.
Il ferme le diaph de presque 2 crans, et diminue la vitesse de presque 2 crans donc décalage mais pas de correction d’expo malgré la diminution de la lumière qui arrive sur le capteur ???

3) J’utilise par foi des bagues allonges pour dépasser le rapport 1/1 des anciennes bague sans contact électrique. Le D300s conserve la mesure
Bague de diaph sur l’objectif réglée à f 2,8 il est évident quelle ne peu pas bouger toute seul dans les même condition que précédemment, sur la course de la MaP la vitesse passe de 1/50 à 1/320 soit 2 IL 2/3 de correction pour conserver une expo correct. La OK on comprend

Voila, j’espère avoir été un peu plus compréhensible.

Photos: 2
Le Denick

Pixeli....
Pixeli....

Messages: 183

Inscription: 04 Déc 2008

Localisation: Ile de France Dans le 95

Boitier 1: - Nikon D300s

Boitier 2: - Nikon D80

Boitier 3: - Nikon F401X

Objectif 1: - Nikkor 17-55mm f/2.8G ED-IF AF-S DX

Objectif 2: - Nikkor 35-70mm f/3,3-4,5 AF

Objectif 3: - Nikkor 50mm f/1.8D AF

Objectif 4: - Sigma 105mm f/2.8 EX DG Macro

Objectif 5: - Sigma 70-300mm f/4-5.6 D DL macro

Objectif 6: - Sigma 18-200mm f/3.5-6.3 DC

Flash 1: - Nikon SB-600

Le Denick ..... D300s + AS-F Nikkor 17-55 ƒ 2,8 G IF-ED

Re: Sigma 105 f 2,8 macro sur boîtier Nikon

par Le Denick » Samedi 05 Mars 2011 14:10

Personne n’a la moindre petite idée, Bon affaire classée sans suite.

Photos: 2
Le Denick

Pixeli....
Pixeli....

Messages: 183

Inscription: 04 Déc 2008

Localisation: Ile de France Dans le 95

Boitier 1: - Nikon D300s

Boitier 2: - Nikon D80

Boitier 3: - Nikon F401X

Objectif 1: - Nikkor 17-55mm f/2.8G ED-IF AF-S DX

Objectif 2: - Nikkor 35-70mm f/3,3-4,5 AF

Objectif 3: - Nikkor 50mm f/1.8D AF

Objectif 4: - Sigma 105mm f/2.8 EX DG Macro

Objectif 5: - Sigma 70-300mm f/4-5.6 D DL macro

Objectif 6: - Sigma 18-200mm f/3.5-6.3 DC

Flash 1: - Nikon SB-600

Le Denick ..... D300s + AS-F Nikkor 17-55 ƒ 2,8 G IF-ED

Re: Sigma 105 f 2,8 macro sur boîtier Nikon

par pjskyman » Dimanche 06 Mars 2011 4:44

Pour moi, les points 1 et 2 sont tout à fait logiques si on compare avec le comportement de l'ouverture sur un zoom à ouverture glissante. En fait, il faut comprendre qu'une position donnée du diaphragme ne correspond pas forcément tout le temps à la même ouverture réelle. Et apparemment le boîtier est au courant de tout cela car le protocole de communication entre le boîtier et l'objectif serait beaucoup plus complexe que ce qu'on pourrait penser. Tout cela est à vérifier.

Je reprends mon exemple avec un zoom standard à ouverture glissante : le 16-85 f3.5-5.6. À 16 mm, si tu sélectionnes f/8, le boîtier sait qu'il devra actionner le diaphragme pour le fermer de 2+1/3 crans en dessous de l'ouverture maximale. À 85 mm, toujours réglé sur f/8, le boîtier sait qu'il devra actionner le diaphragme pour le fermer de seulement 1 cran en dessous de l'ouverture maximale. Ce type de zoom qui atteint péniblement le rapport 1:4 ne doit pas être victime d'une trop grande baisse de luminosité entre l'infini et son grandissement maximum. Heureusement car le boîtier n'en est pas au courant (attention, la mesure auto reste correcte, c'est juste que les données EXIF sont légèrement faussées et que le photographe sous-estime peut-être une éventuelle apparition de diffraction, par exemple). Par contre, ton Sigma 105 et mon Sigma 150 communiquent au boîtier cette perte de luminosité (en tout cas il semble que cela soit la coutume pour beaucoup de macros sur boîtiers Nikon), car elle est beaucoup plus significative : 1+5/6 cran dans ton cas, 2 crans dans le mien. Il doit se passer le même phénomène en interne, à savoir que le boîtier ferme moins le diaphragme à 1:1 qu'à l'infini pour obtenir une ouverture réelle de f/8 car il sait qu'il est de base moins ouvert qu'à l'infini.

Il est vrai que j'ai simplifié le problème. En réalité l'ouverture maximale est discrète car la variation de focale et la variation de la distance de mise au point sont elles-mêmes discrètes. Et puis je ne parle pas de nos boîtiers qui optent pour des demis-tiers de diaph histoire de gagner en luminosité au maximum suivant les conditions.

Maintenant que tout cela est élucidé, je n'arrive pas à expliquer comment les boîtiers Canon se débrouillent... Si j'étais suffisamment fou, j'installerais un sniffeur entre le boîtier et l'objectif pour visualiser, étudier et comparer les signaux sur Nikon et sur Canon, chose que les constructeurs alternatifs se sont déjà amusés à faire pour fabriquer leurs propres objectifs compatibles par rétro-ingénierie (en tout cas c'est le cas de Sigma, de source sûre).

Il existe chez Canon un objectif macro hors du commun, le 65 mm f/2.8 1-5x. Il est incapable de faire la mise au point à l'infini, il démarre à 1:1. Son ouverture théorique se règle de f/2.8 à f/16. Ce sont des ouvertures équivalentes à l'infini car en réalité dès le rapport 1:1, l'utilisateur est confronté à des ouvertures plus modestes de 2 crans pour atteindre une baisse de 6 crans à 5:1. Seul le mode d'emploi de l'objectif stipule cela, car le boîtier n'est pas au courant...

Chaque philosophie a ses avantages et ses inconvénients. Chez Canon, le photographe a ainsi une vision "linéaire" des ouvertures, et le newbie qui achète un macro ne se sent pas lésé car son écran affiche une ouverture qui était annoncée en théorie. En revanche, je préfère nettement la philosophie Nikon. Bien que le newbie puisse râler qu'il n'atteigne plus f/2.8 à 1:1 (tout le monde n'est pas spécialiste en optique dès la naissance, et il est légitime de mettre du temps à comprendre ce qu'il se passe optiquement) (vu sur plusieurs forums), au moins on a une pleine maîtrise de l'exposition (besoin de trépied ou pas, besoin de flash ou pas), de la profondeur de champ (les abaques donnent des profondeurs de champ qui se vérifient sur le terrain), et on est bien plus conscient de l'arrivée de la diffraction sans être pris par surprise.

J'ai failli créer un sujet avec cette problématique, et puis j'ai finalement vu que je n'étais pas le seul à me poser des questions sur le sujet !

Photos: 402
pjskyman

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 3077

Inscription: 12 Avr 2009

Localisation: Lognes (77)

Boitier 1: - Nikon D3s

Boitier 2: - Nikon D700

Boitier 3: - Nikon F100

Boitier 4: - Nikon D90

Objectif 1: - Nikkor 14-24mm f/2.8G ED AF-S

Objectif 2: - PC-Nikkor 28mm f/3,5

Objectif 3: - Nikkor 50mm f/1.4G AF-S

Objectif 4: - Nikkor 50mm f/1.2 Ai-S

Objectif 5: - Micro Nikkor-S 55mm f/2.8 Micro AF

Objectif 6: - Nikkor 85mm f/1,4G AF-S

Objectif 7: - Nikkor 135mm f/2 Ai-S

Objectif 8: - Nikkor 200mm f/2 Ai-S

Flash 1: - Metz mecablitz 50 AF-1 digital

Flash 2: - Metz mecablitz 50 AF-1 digital

TC 2: - KENKO 2X Pro 300 Nikon AF DG

PJ Skyman
Ma campagne Ulule pour financer mon troisième album est à présent terminée, mais les CD sont maintenant disponibles à la vente !

Re: Sigma 105 f 2,8 macro sur boîtier Nikon

par Le Denick » Dimanche 06 Mars 2011 10:29

Merci pjskyman de m’avoir consacré du temps pour toutes ces explications.
Pas toujours évident de comprendre toutes les subtilités des constructeurs de nos appareils modernes.

Photos: 2
Le Denick

Pixeli....
Pixeli....

Messages: 183

Inscription: 04 Déc 2008

Localisation: Ile de France Dans le 95

Boitier 1: - Nikon D300s

Boitier 2: - Nikon D80

Boitier 3: - Nikon F401X

Objectif 1: - Nikkor 17-55mm f/2.8G ED-IF AF-S DX

Objectif 2: - Nikkor 35-70mm f/3,3-4,5 AF

Objectif 3: - Nikkor 50mm f/1.8D AF

Objectif 4: - Sigma 105mm f/2.8 EX DG Macro

Objectif 5: - Sigma 70-300mm f/4-5.6 D DL macro

Objectif 6: - Sigma 18-200mm f/3.5-6.3 DC

Flash 1: - Nikon SB-600

Le Denick ..... D300s + AS-F Nikkor 17-55 ƒ 2,8 G IF-ED
Poster une réponse

Poster une réponse

Citer la selection
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron