Sujet: Suisse: vers la suppression du Certificat Fédéral de Capacité de Photographe ?

Modérateurs: Modérateurs, Rédacteurs

Poster une réponse

Suisse: vers la suppression du Certificat Fédéral de Capacité de Photographe ?

par helveto » Jeudi 08 Mai 2008 17:36

Bonjour,

Suite à une démarche insensée de quelques photographes alémaniques, aveuglément suivis par des collègues qui renient leurs propres compétences et le devoir de les entretenir et de les transmettre, la Confédération met en consultation la suppression du Certificat fédéral de capacité (CFC) de Photographe. Un brevet de "Photodesigner" devrait le remplacer et faire croire qu'une formation supérieure peut exister sans formation de base !!!

La suppression d'une formation CFC quelle qu'elle soit est une démarche aberrante alors que chaque été il manque des centaines de places de formation pour les jeunes qui terminent la scolarité obligatoire.

La menace élevée contre une école de métiers qui dispense une formation hautement reconnue (Jean-Louis Sieff, Bruno Barbey en sont issus...) est suicidaire quand on sait que seules ces écoles sont capables de maintenir la transmission des compétences et des savoir-faire rares et précieux lorsque l'économie privée est chahutée par la conjoncture (exemple de l'horlogerie !... qui par ailleurs a très impérativement besoin d'excellents photographes pour sa communication et son marketing...).


Je vous invite très vivement à signer et faire signer très massivement la pétition des photographes romands, compétents, dynamiques et responsables !


La pétition :
http://www.photographes-suisse.ch/WEB/s ... tion%20(fr)

Même si vous n'êtes pas photographe professionnel ou domicilié en Suisse vous pouvez signer la pétition !

Amitiés de helveto

Photos: 246
helveto

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 1884

Inscription: 01 Nov 2005

Localisation: Vaud, Valais (Suisse) et en voyage..

Boitier 1: - Nikon D4

Boitier 2: - Nikon F3

Boitier 3: - Nikon FM2N

Boitier 4: - Nikon FM2

Boitier 5: - Nikon F90X

Objectif 1: - Nikkor 16-35mm f/4G ED VR II AF-S

Objectif 2: - Nikkor 28-300mm f/3,5-5,6 G ED AF-S VR

Objectif 3: - Nikkor 24-120mm f/4G ED AF-S VR

Objectif 4: - PC-Nikkor 28mm f/3,5

Objectif 5: - Micro Nikkor AI-S 55mm f/2.8 Micro

Objectif 6: - Micro Nikkor 60mm f/2.8 D AF

Objectif 7: - Micro Nikkor 105 f/2.8 D AF

Objectif 8: - Tamron SP 150-600mm F/5-6.3 Di VC USD

Objectif 9: - Nikkor 180mm f/2.8D ED-IF AF

Objectif 10: - Nikkor 500mm f/8 reflex Ai-S

Flash 1: - Nikon SB-R1

Flash 2: - Nikon SB-600

Flash 3: - Nikon SB-800

Flash 4: - Nikon SB-29s

Flash 5: - Nikon SU-800

TC 2: - KENKO 2X Pro 300 Nikon AF DG

Publicité

CFC = CAP (?)

par Dominikon » Vendredi 09 Mai 2008 14:15

En france, il y avait 3 "niveaux" d'aptitude
- Certificat d'Aptitude professionelle (CAP)
- Brevet Professionel (BP)
- Brevet de Technicien Supérieur ( BTS)
à l'origine si on les "passait dans l'ordre"ce devait être 3 + 2 + 2 ans.
Comme tous les CAP, son titulaire possédait les bases du métier lui permettant d'assimiler ensuite rapidement par la pratique la connaissance et l'expérience du professionnel.
Sauf erreur de ma part c'est en 1973 qu'ont été délivrés les derniers CAP avec options "prise de vue" qui pouvaient être "portrait" ou "industrie"
Pour l'occasion la mention portée généreusement sur le dernier document de ce type décerné cette année là a été "Portrait-Industrie"
Par la suite les épreuves de PdV ont été rattachées au niveau brevet professionnel, le CAP ne concernant plus que labo et retouche.

Quand j'ai passé mon CAP, il y avait des titulaires du BTS qui venaient passer aussi le CAP, car avec leur BTS ils ne trouvaient pas de travail : on leur disait qu'on avait pas de poste pour leur niveau (=chef de labo) et on leur disait aussi qu'ils n'avaient que des connaissances théoriques (sensito, chimie, gestion,..) mais ne saurais pas travailler en labo....

Par la suite au niveau national la totalité des CAP n'ont cessé d'être dévalorisés jusqu'à tendre vers une unification de deux années d'étude nécessaires, contre souvent trois auparavant,
causant de sérieux problèmes pour certains métiers demandant beaucoup de pratique comme la bijouterie, cela ne cadrant pas avec ce raccourcissement "règlementaire"

Pour certains métiers moins artistiques ce n'est pas mieux : J'ai un copain ancien mécanicien de l'armée qui réparait les voitures de son fils... qui venait aussi d'obtenir le même CAP !
C'est dire... A présent 80 % des candidats au BAC l'obtiennent contre moins de 50 % à l'origine, et pourtant on considère le niveau actuel bien plus bas que ce qu'il n'était il n'y a pas si longtemps.
Il y a deux manières de voir les choses : à titre équivalent le niveau est plus faible, ou à niveau équivalent on attribue un titre plus prestigieux...

J'ai eu en stage d'entreprise une stagiaire qui était sensée préparer un dossier de fin d'étude pour son BTS, le sujet était "réalisation d'une commande de reportage complet de présentation d'une entreprise (locaux, activité, personnel, production, management,..) en gros tout ce qu'une entreprise peut demander pour ses plaquettes de présentation ou son Rapport Annuel.
Quand j'ai vu l'approche, le savoir et la manière de travailler, j'étais effondré il n'y a pas d'autre terme. La copine venue lui donner un coup de main était aussi inexpérimentée, une catastrophe...
Le métier de photographe a toujours été pour un grand nombre un métier de crève la faim, mais que ce soit une école de photo qui forme des chômeurs en puissance, je n'aurais pas crû ça possible !

Photos: 40
Dominikon

Pixel.....
Pixel.....

Messages: 124

Inscription: 25 Avr 2008

Localisation: Val d'Oise (Vexin)

Poster une réponse

Poster une réponse

Citer la selection
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron