Sujet: Vendre ses photos en tant qu'amateur [Topic général]

Modérateur: Modérateurs

Poster une réponse

par lefredo » Mardi 16 Octobre 2007 11:28

Je confirme ce qu'a écrit Malmoth.
Il s'agit de la "loi de finances pour 2004 n° 2003-1311 du 30 décembre 2003" publiée au B.O le 31 mars 2005 (!!) et applicable "à compter des impositions établies au titre de 2004".

Source légifrance (critère de recherche : "article 108 Loi de Finances 2004")

Photos: 1057
lefredo

Membre VIP
Membre VIP

Messages: 4676

Inscription: 13 Mar 2007

Localisation: IDF - Massy

Boitier 1: - D300

Objectif 1: - Nik 50mm f/1.4D AF

Objectif 2: - Nik 18-135 mm f/3,5-5,6 AF-S IF-ED DX

Objectif 3: - Nik 70-300 mm f/4,5-5,6G AF-S VR IF-ED

Objectif 4: - Sig 10-20mm f/4-5.6 EX DC HSM

Flash 1: - SB-600

iMac 24", Bibble 5.2.2, Gimp 2.6.11
Ma galerie Flickr - Ma galerie Pixeliste

par bigwill » Lundi 07 Janvier 2008 19:06

Voila, je tourne en rond depuis un certain temps déja et je ne trouve pas seul la solution, malgré les consultations des sites de l'UPC et de l'AGESSA, ainsi que la lecture (certes partielle), de l'ouvrage de Eric Delamarre Profession Auteru-Photographe

On peut donc dire que j'ai besoin d'aide.
Mon problème : je suis fonctionnaire (prof pour tout dire) ! Et en tant que salarié de l'Etat, j'ai bien compris que je ne pouvais rien faire d'autre que de vendre des oeuvres d'art originales. J'ai bien compris aussi que tout revenu doit être déclaré dès le premier euro touché.
D'où mes questions :

1 - Je vends un original daté signé, où est ce que je déclare ce revenu ? sur un formulaire P0 ou sur ma déclaration de revenus "classique" ?
2 - Je vends peu d'originaux, pour un montant inférieur à 900 fois le taux horaire du SMIC (soit moins de 7443€), dois je cotiser à l'AGESSA ?
3 - Si je suis obligé de faire une déclaration de revenu P0, je peux alors bénéficier du régime "réel simplifié" de la TVA ?
4 - Je sais qu'il faut faire une facture à l'acheteur, ce qui paraît normal. E.Delamarre stipule dans son bouquin qu'il faut "distinguer les opérations suivantes les unes des autres, car elles génèrent des factures différentes : - facturation des droits d'auteur / - refacturation des frais de production / - vente d'une oeuvre d'art originale."(p 174) Cela veut il dire qu'il faut éditer une facture spéciale pour vendre des oeuvres originales ? SI oui, l'un d'entre vous aurait il un modèle ?

Voila pour le moment, les questions que je me pose sans trouver de réponses précises.
Si les pros pouvaient m'aider, ce serait formidable :)

Photos: 592
bigwill

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 2621

Inscription: 07 Jan 2006

Localisation: Blois

Boitier 1: - Nikon D750

Boitier 2: - Nikon D750

Boitier 3: - Nikon F6

par Malmoth » Lundi 07 Janvier 2008 19:39

bigwill a écrit:D'où mes questions :

1 - Je vends un original daté signé, où est ce que je déclare ce revenu ? sur un formulaire P0 ou sur ma déclaration de revenus "classique" ?
2 - Je vends peu d'originaux, pour un montant inférieur à 900 fois le taux horaire du SMIC (soit moins de 7443€), dois je cotiser à l'AGESSA ?
3 - Si je suis obligé de faire une déclaration de revenu P0, je peux alors bénéficier du régime "réel simplifié" de la TVA ?
4 - Je sais qu'il faut faire une facture à l'acheteur, ce qui paraît normal. E.Delamarre stipule dans son bouquin qu'il faut "distinguer les opérations suivantes les unes des autres, car elles génèrent des factures différentes : - facturation des droits d'auteur / - refacturation des frais de production / - vente d'une oeuvre d'art originale."(p 174) Cela veut il dire qu'il faut éditer une facture spéciale pour vendre des oeuvres originales ? SI oui, l'un d'entre vous aurait il un modèle ?



1- Le formulaire P0 n'a rien a voir avec la déclaration des revenus, c'est un document qui permet de d'établir une entreprise individuelle. Cette démarche est indispensable pour déclarer des revenus d'auteur. Mais la déclaration des revenus elle-même se fait sur le formulaire 2042 + une annexe dont je vais essayer de retrouver le numéro.

2- Oui la première année toute personne qui déclare des revenus d'auteur doit cotiser à l'AGESSA au terme du précompte. Après la première déclaration de revenu, il est possible de demander une exonération auprès de l'AGESSA.

3- Encore une fois la déclaration des revenus n'a rien à voir avec le formulaire P0. Une personne qui déclare peu de revenu peut accéder à l'ensemble des système de TVA (déclaration contrôlée : réel normal, réel simplifié, ou micro BNC ou pas de TVA) Globalement plus on déclare de revenu, moins on a le choix du régime de TVA.

4- Il faut en effet distinguer la vente de tirages originaux de la cession de droit d'auteur, en général, on ne fait pas les deux en même temps pour le même client donc les deux factures sont assez logiques

Photos: 303
Malmoth

Membre VIP
Membre VIP

Messages: 1563

Inscription: 08 Mar 2007

Localisation: La Trinité (972)

par bigwill » Lundi 07 Janvier 2008 19:59

Waouh ! Réponse ultra rapide et précise :shock:

Ceci dit, du coup, j'ai d'autres questions engendrées par tes réponses (tu vas dire que j'y comprends rien, et je répondrai que t'es pas loin d ela vérité :roll: )

1 - Je vends un original daté signé, est ce que je touche des "revenus d'auteur" ou pas en faisant cela ? ou en d'autres termes, est ce qu'en ne vendant que des originaux, je suis obligé de remplir un P0 ?
2 - Si ce genre de vente ne relève pas de "revenus d'auteur", dois je malgré tout déclarer mes revenus sur la fiche annexe au 2042 dont tu parles ou bien est ce que je peux les inclure dans ma déclaration 2042 ?

Merci encore :wink:

Photos: 592
bigwill

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 2621

Inscription: 07 Jan 2006

Localisation: Blois

Boitier 1: - Nikon D750

Boitier 2: - Nikon D750

Boitier 3: - Nikon F6

par Malmoth » Lundi 07 Janvier 2008 20:11

1- A priori oui.

2- Autant que je sache, les revenus d'auteur se déclarent sur la 2042 + annexe qu'on ait créé son entreprise ou pas. C'est là toute l'ambiguité, je pense qu'il est toléré de déclarer des revenus d'auteur modestes sans créer son entreprise individuelle.

Photos: 303
Malmoth

Membre VIP
Membre VIP

Messages: 1563

Inscription: 08 Mar 2007

Localisation: La Trinité (972)

par bigwill » Vendredi 11 Janvier 2008 23:50

Bon, je reviens à la charge avec mes questions :) C'est que je ne veux pas causer de tort alors je préfère être sûr de mon coup.

Je vais faire des photos, par exemple lors d'une compétition sportive :
1) les participants à cette compétition sont ils sous l'égide du droit à l'image ou puis les photographier en toute liberté sans nuire à quiconque ?

2) un participant veux une photo : puis je lui vendre en tant qu'original ou pas ?

merci ;)

Photos: 592
bigwill

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 2621

Inscription: 07 Jan 2006

Localisation: Blois

Boitier 1: - Nikon D750

Boitier 2: - Nikon D750

Boitier 3: - Nikon F6

par Malmoth » Samedi 12 Janvier 2008 6:19

bigwill a écrit:Bon, je reviens à la charge avec mes questions :) C'est que je ne veux pas causer de tort alors je préfère être sûr de mon coup.

Je vais faire des photos, par exemple lors d'une compétition sportive :
1) les participants à cette compétition sont ils sous l'égide du droit à l'image ou puis les photographier en toute liberté sans nuire à quiconque ?

2) un participant veux une photo : puis je lui vendre en tant qu'original ou pas ?

merci ;)


1- La prise de vue est autorisée. En revanche, la diffusion/publication est règlementée. Elle est autorisée si la prise de vue a pour but de relater l'actualité (presse, magazine d'information) et que les sujets sont des compétiteurs (considérés alors comme des personnages publics dans l'exercice de leur fonction). Pour les autres personnes présentes (public, arbitres, autres...), la diffusion est autorisée à condition de faire des plans larges et de ne pas individualiser par le cadrage (toujours dans un but informatif).

2- C'est un peu limite, mais si tu tires toi-même le cliché, que tu le signes et que tu le numérotes, ça devrait passer. L'idée c'est que l'œuvre originale est une œuvre de l'esprit. On peut dire que ton esprit a choisi le cadrage et l'instant du déclenchement, mais c'est un peu juste pour définir une œuvre de l'esprit. Cela dit, il n'y a que les trois conditions citées plus haut qui définissent juridiquement un original.

Photos: 303
Malmoth

Membre VIP
Membre VIP

Messages: 1563

Inscription: 08 Mar 2007

Localisation: La Trinité (972)

par bigwill » Samedi 12 Janvier 2008 10:16

Malmoth, merci milles fois. Tu es un vrai conseiller juridique dis moi
:mrgreen:
Je continues mes lecturezs et te prépare une autre série de questions : peut être que je vais réussir à te coller qui sait :lol:

Photos: 592
bigwill

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 2621

Inscription: 07 Jan 2006

Localisation: Blois

Boitier 1: - Nikon D750

Boitier 2: - Nikon D750

Boitier 3: - Nikon F6

par Malmoth » Dimanche 13 Janvier 2008 9:12

bigwill a écrit: peut être que je vais réussir à te coller qui sait :lol:


Tu vas y arriver c'est sûr. J'ai juste eu quelques cours de droit pour mon CAP. :lol: :lol: :lol:

Photos: 303
Malmoth

Membre VIP
Membre VIP

Messages: 1563

Inscription: 08 Mar 2007

Localisation: La Trinité (972)

par bigwill » Jeudi 17 Janvier 2008 11:25

Bonjour, je rebiens à la charge.
Etant un petit peu dans le flou sur ma situation particulière (fonctionnaire ...), je me suis adressé à l'AGESSA pour avoir une réponse précise de leur part. Je vous la donne :

"Monsieur,
Nous vous rappelons ci-dessous les conditions d’affiliation :
1 - L’auteur doit avoir créé en toute indépendance une oeuvre de l’esprit, protégée par la législation sur la propriété littéraire et artistique (articles L 111-1 à L 335-8 du code de la propriété intellectuelle), exercé une activité comprise dans le champ d’application du régime, et percevoir des droits d’auteur en contrepartie de l’autorisation, donnée à un tiers, de diffuser ou exploiter commercialement l’oeuvre créée.
2 - Aux termes de l’article R 382-1 du code de la sécurité sociale, pour bénéficier de l’affiliation l’auteur doit avoir, au cours de la dernière année civile, tiré de son activité artistique un revenu d’un montant au moins égal à 900 fois la valeur horaire moyenne du salaire minimum de croissance en vigueur pour l’année civile considérée. Pour l’année 2006, le seuil est fixé à 7 335 euros.

Nous vous informons que les revenus pris en considération pour examiner les conditions d’affiliation sont constitués :
- soit du montant brut des droits d’auteur dans le cas où ceux-ci sont déclarés en « traitements et salaires »,
- soit dans le cas d’une déclaration des revenus artistiques en bénéfices non commerciaux, du résultat fiscal majoré de 15%.

Si ces conditions ne sont pas remplies, vous restez effectivement "assujetti" au régime de sécurité sociale des auteurs.

Les ventes d'oeuvres d'art photographiques originales ne font pas l'objet du précompte.
A ce titre, l'Agessa ne peut vous appeler les cotisations sociales dues audit régime tant que vous n'êtes pas affilié.
Rapprochez-vous du centre des impôts de votre domicile afin de savoir s'il est opportun de renseigner un formulaire P0.
Le cas échéant, vous continuerez à déclarer ces revenus d'auteur dans la rubrique "spécial BNC" de la déclaration fiscale n°2042C (indication que vous pouvez confirmer avec votre centre des impôts).

Salutations distinguées
Jean-Marc THEBAULT"


Donc, et ce n'est pas forcément valable que pour un fonctionnaire, mais une personne qui souhaite vendre des oeuvres originales n'est donc pas affilié à l'AGESSA tant qu'il ne dépasse pas 900 fois le taux horaire du SMIC. Si on ne dépasse pas ce seuil, on est assujetti. Et comme la vente d'oeuvre originales ne fait pas l'objet du précompte tant que je ne suis pas affilié, il n'y a rien a versé à l'AGESSA en cas de montants de vente inférieur au seuil. (je me trompe?)

Et si je n'ai pas rempli de formulaire P0, je déclare mes revenus sur ma déclaration fiscale "classique" 2042C.

Mais du coup j'ai d'autres questions :
1) si je renseigne un P0, je crée un entreprise individuelle. Donc, je dois forcémment cotiser à l'AGESSA ?
2) y'a t'il un intérêt à créer une entreprise individuelle (à part la récupération de TVA) ; j'entends par la, quelles sont les taxes et/ou cotisations que je vais devoir payer dès que mon entreprise sera créée ?
3) Qui n'a rien à voir avec les précédente : je vais faire des photos sur une compétition de jeunes d'un bon niveau, les parents veulent voir mes photos, je leur montre et on me propose de m'en acheter. A quel titre est ce que je peux les vendre ? (je n'ai pas fait l'objet de commande spécifique de la part des parents, je shoote comme je veux et qui je veux snas contrainte)

Merci (vous allez peut être commencer à me trouver ch***t mais je préfère vous saouler de questions avant de faire quoi que ce soit d'illégal ou pas correct par rapport à la profession).

Photos: 592
bigwill

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 2621

Inscription: 07 Jan 2006

Localisation: Blois

Boitier 1: - Nikon D750

Boitier 2: - Nikon D750

Boitier 3: - Nikon F6

par Malmoth » Vendredi 18 Janvier 2008 16:30

1) Exact. La première année en tout cas. Après en fonction du montant de ta déclaration, tu peux demander une exonération.

2) L'avantage de l'entreprise individuelle pour déclarer les revenus d'auteur, c'est que toutes les charges sont proportionnelles aux produits. Il n'y a absolument aucune charge forfaitaire. Du coup, c'est la solution la plus intéressante pour déclarer des revenus photographiques. Il y a juste quelques contraintes en matière de comptabilité.

3) J'ai déjà répondu à cette question. voir réponse 2- deux messages plus haut.

Photos: 303
Malmoth

Membre VIP
Membre VIP

Messages: 1563

Inscription: 08 Mar 2007

Localisation: La Trinité (972)

par paretdaphne » Mercredi 10 Décembre 2008 12:04

J'ai réalisé pour ma part des photos pour un ami qui lui est comédien indépendant, je souhaiterais lui envoyer les photos prises lors d'une de ses répétions de théâtre de façons gratuite (la famille) mais par simple précaution je souhaiterais lui faire signer un contrat ou quelque chose du genre qui explique que je lui donne les photos de façons gratuite mais qu'il n'est pas possible qu'il utilise les photos afin de les vendre à des magasines ou qui que ce soit... par contre ai je le droit dans ce cas de vendre les photos de théâtre à des particuliers ? en vous remerciant pour votre réponse

Photos: 24
paretdaphne

Pixeli....
Pixeli....

Messages: 185

Inscription: 29 Sep 2007

Localisation: Paris

Daphné PARET - 22 ans - Photographe - PARIS -
http://flickr.com/photos/paretdaphne
---

Trop de retouche tue la retouche.

par Typiac » Mercredi 24 Décembre 2008 2:42

paretdaphne, la réponse est non, à moins que les dîtes photos soient répondent aux critères d'une "œuvre" et dans ce cas tu n'as pas besoin d'autorisation.

Pour ce qui est du contrat que tu souhaites rédiger, tout est possible en matière contractuelle.

Si tu le souhaites, passe par ici avec ton document afin qu'on te donne un avis.

Photos: 22
Typiac

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 3650

Inscription: 25 Juil 2008

Localisation: Paris

par effraie » Mercredi 21 Janvier 2009 22:40

Bonjour,

je poste ici, parceque malgréle nombre d'info accumulées ici, je n'ai pas les idées bien claires... voici mes questions, posées sur le mode basico-logico-débile, en espérant que certains sauront répondre, et que ça servent à d'autres que moi...

je suis fonctionnaire, et photographe amateur.
Une association veut m'acheter des tirages (4, précisément), je voudrais faire ça "légalement", d'autant plus que je voudrais bien, à l'occasion, en vendre d'autres (expos, etc...) sans doute peu, mais bon. Par ailleurs, cette association à besoin d'une facture, pour sa compatibilité.

Si je comprends bien, je rentrerais dans la case "auteur photographe". Dois je déclarer quelque chose quelque part pour avoir ce statut ? (ou ? ça coute quelque chose ?). Faut il numéroter/signer les tirages ? si oui, combien de tirages numérotés d'une même image peut-on vendre ? comment numéroter/signer ? (sur, au dos du tirage? avec un feutre ? autre chose ?)

Déclarer ses revenus : suffit il de remplir la ligne qui va bien sur ma déclaration d'impôt ? dois-je faire une démarche auprés de mon centre des impôts en amont ? peut-on déduire des frais des revenus déclarés ? (matériel, tirages, déplacements... ?)

Établir une facture : puis je le faire tel que ? dois-je avoir un statut particulier ? (entreprise, asso, autre.. ?) Faut-il un numéro de siret, ou autre truc du même gout, un enregistrement quelque part ?

Quel prix pour mes photos ? outre le cout pour moi des tirages, comment évaluer le prix des tirages ?
Il s'agit de quatre tirages (numériques) d'images réalisées sans commande, sans doute en 30x45 ou un peu plus. Je pensais demander entre 30 et 50€ par images (en plus du prix du tirage), en pensant que c'était assez pour ne pas dévaloriser le genre, et assez peu pour ne pas être présomptueux. Bien sur, c'est un point que je modulerais quand j'aurais une représentation du budget que l'asso en question peut allouer, mais ça vous semble raisonnable, pour une 1° vente ?

1000 merci a ceux qui sauront répondre à ces questions...

Photos: 143
effraie

Pixelist..
Pixelist..

Messages: 721

Inscription: 10 Jan 2007

Localisation: Paris

Objectif 1:

par bigwill » Jeudi 22 Janvier 2009 0:06

effraie, je t'envoie un mp.

Photos: 592
bigwill

Pixelistes
Pixelistes

Messages: 2621

Inscription: 07 Jan 2006

Localisation: Blois

Boitier 1: - Nikon D750

Boitier 2: - Nikon D750

Boitier 3: - Nikon F6

Poster une réponse
PrécédenteSuivante

Poster une réponse

Citer la selection
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron